614 507
questions
1 194 152
réponses
1 137 571
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !

Ministères et ministres cameroun

Question de achley
Dernière réponse le 06/03/2012 à 12h39
[ ! ]
La liste de tous les différents ministères et leurs ministres respectifs du cameroun
Répondre
1 réponse pour « 
ministères et ministres cameroun
 »
Réponse anonyme
Le 06/03/2012 à 12h39
[ ! ]
Après de longues semaines d’attente au lendemain de l’élection présidentielle du 09 octobre dernier et la prestation de serment du 03 novembre au palais des verres de Ngoa-Ekellé au cours de laquelle M Biya a été investi à la tête du Cameroun pour un troisième septennat, le président de la République du Cameroun, Paul Biya a remanié le gouvernement

Ce vendredi 09 décembre dans la soirée, exactement 3 mois après les élections présidentielles remportées magistralement par Paul Biya, l’équipe choc devant amener le Cameroun vers l’émergence à partir de

janvier 2012 vient d’être constituée. Paul Biya en bon stratège a fait confiance à plusieurs anciens membres de l’équipe.
Dans ce nouveau gouvernement de 37 membres, Philemon Yang garde son poste de premier ministre tandis que René Emmanuel Sadi, ancien secrétaire général du RDPC est nommé ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation. Jean Nkuete, ministre de
l’agriculture dans le précédent gouvernement est désormais secrétaire général du RDPC, le parti au pouvoir.
Le très tout puissant Ministre des finances et « argentier national » Lazare Essimi Menye, devient ministre de l’agriculture et du développement rural. Alors que Mme Ama Tutu Muna garde le porte-feuille du ministère de la Culture et le voit s’élargir aux arts. Ministre du commerce, Magloire Mbarga Atangana. Le très emblématique et dynamique Issa Tchiroma Bakary reste ministre de la Communication tandis que madame Koum à Bisseke Jacqueline remplace M. Jean Baptiste Beleoken aux Domaines, cadastre et affaires foncières. Economie et planification du territoire, Emmanuel Nganou Djoumessi. Laurent Esso auparavant secrétaire général de la présidence de la république remplace Amadou Ali à la Justice. Ce dernier est désormais vice-premier ministre chargé des relations avec les assemblées. M. Ngoh Ngoh est désormais sécretaire général de la présidence de la république.

Basile Atangana Nkouna, directeur de la Camerounaise des eaux (Cde), a été nommé ministre de l’Eau et de l’énergie, tandis que l’élevage est confié à M Taïga. Zacharie Perevet se maintient au ministère de l’emploi. M Alamine Ousmane, directeur général de Afriland firstbank, une banque privée, est fait ministre des Finances. Angouen Michel Ange, ministre de la Fonction publique. Le ministère de la Jeunesse et de l’éducation civique, revient à M. Bidoung Mpkatt ancien ministre des sports. Emmanuel Bondé ci-devant ministre de la Fonction publique est désormais ministre des mines et de l’industrie. Madame Abena Ondoua demeure au ministère de la promotion de la femme. L’ancien ministre de la communication, Pierre Moukoko Mbonjo est nommé ministre des relations Extérieures. Un poste que lui cède Henri Eyebe Ayissi désormais ministre chargé du contrôle supérieur de l’Etat. Robert Nkili change de porte-feuille et devient ministre des Transports. Laurent Esso, jusque-là secrétaire général de la présidence de la république devient ministre de la Justice tandis que Jules Doret Ndongo est nommé ministre des collectivités locales. L’ancien ministre de la jeunesse, Adoum Garoua, remplace M. Michel Zoa aux sports et à l’éducation physique.

L’une des surprises est la nomination de Mohamadou Ahidjo, fils du regretté Ahmadou Ahidjo, premier président du Cameroun, comme ambassadeur itinérant à la présidence de la république. M. Ngoh Ngoh Ferdinand est nommé secrétaire général de la présidence tandis que Louis Paul Motaze, ministre de l’Economie et de la planification dans le précédent gouvernement est désormais secrétaire général des services du premier ministre, Philemon Yang. Martin Belinga Eboutou demeure directeur du cabinet du président de la république.

Grégoire Owona est fait ministre de la Sécurité sociale tandis que Patrice Amba Salla, maire de la commune d’Ayos, dans le Centre, est nommé ministre des Travaux publics en remplacement de Messengue Avom et Bouba Maïgari est nommé ministre du Tourisme.
* Modifiées par la rédaction de 237online:
- L’élection présidentielle a eu lieu le 09 octobre et non le 11 comme dit plus haut.
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
ministères et ministres cameroun
 »
Etes-vous un expert ?
Répondez à l'une de ces questions !
Posez votre question maintenant !
Titre de votre question :
Votre question en détails :