604 651
questions
1 208 767
réponses
1 143 564
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !

COMMENT CALCULER LA SURFACE DU CERCLE

Question anonyme
Dernière réponse le 28/09/2010 à 23h21
[ ! ]
JE VEUX SAVOIR TOUT SUR LE CERCLE Y COMPRIS BIEN SUR LES FORMULES ATTRIBUÉES À LEUR CALCUL
Répondre
3 réponses pour « 
COMMENT CALCULER LA SURFACE DU CERCLE
 »
Réponse de Jean R.
Le 11/09/2009 à 15h13
[ ! ]
Circonférence = diamètre x pi ;
aire = pi x (rayon)² ;
et pi = 3,14159265358979...
Cela dit, il est difficile de " tout savoir sur le cercle " . D'ailleurs, votre question est un peu vague.
Référence(s) :
souvenirs d'école
Répondre
Réponse anonyme
Le 26/03/2010 à 17h28
[ ! ]
Perimetre du cercle c'est pi x r 2
Répondre
Réponse anonyme
Le 28/09/2010 à 23h21
[ ! ]
A°) Tout d'abord, logiquement, mathématiquement, géométriquement, rationnellement et Bioniquement, un cercle est nécessairement une surface, par construction.

Vous aurez la certitude et la preuve formelle de l'affirmation en essayant de construire vous même un cercle, manuellement, avec ou sans compas, ou avec l'aide d'un logiciel de dessin industriel quel qu'il soit, ailleurs que sur une surface.

B°) Ce qui explique que la surface d'un arc de cercle qui se définit comme une partie déterminée du cercle se calcule naturellement et rationnellement.

C°) Les éléments qui caractérisent d'un cercle sont :

a) - la périphérie ou le contour du cercle qui délimite la surface occupée par le cercle, dite la circonférence, communément assimilée à tort ou à raison à une longueur dont la valeur se détermine par les relations :

Circonférence (m) = Diamètre(m) x ∏(Constante)
.
b) - le diamètre, ou le segment le plus grand du cercle, la bissectrice qui divise le cercle en deux parties égales et qui se détermine par la relation :

Diamètre(m) = Circonférence(m) / ∏(Constante)

c) - la surface du cercle ou la surface délimitée par la circonférence qui se détermine par la relation :

Surface(m²)=Diamètre(m²)x∏(Constante)¼

Et, enfin, la circonférence du cercle étant divisée par parties égales :
- soit par 360, nommées (degré º),
- soit par 400, nommées (grade),
l'Arc de cercle est un multiple de ces divisions dont les plus usuels sont :
15 º = 360/24,
30 º = 360/12,
45 º = 360/8,
60 º = 360/6,
90 º = 360/4,
120 º = 360/3,
150 º = 360/2,4,
180 º = 360/2,
270 º = 360/1,333333333 etc.

Ainsi,

l'Arc de cercle 24 vaut : (la surface du cercle) / 24
l'Arc de cercle 12 vaut : (la surface du cercle) / 12
l'Arc de cercle 8 vaut : (la surface du cercle) / 8
l'Arc de cercle 4 vaut : (la surface du cercle) / 4
l'Arc de cercle 2 vaut : (la surface du cercle) / 2 etc.

Exemple, si le cercle avait un diamètre de 100㎜, sa
circonférence serait de 100∏mm, soit 314,1592654㎜, sa surface serait de 31415,92654㎟ et par suite, la surface de l'Arc de cercle 8 (45°) vaut :
SARCAC8=31415,92654㎟ / 8 = 3926,990817㎟

Nous avons vérifié et l'avons arrondi à 3927㎟.

CQFD
Référence(s) :
Nous avons indiqué que le cercle était essentiellement caractérisé par une surface et qu'il était possible de le réaliser, en pièces détachées, sans l'aide du compas, par application de la théorie BIONIC dont nous sommes les initiateurs et qui est en cours de négociation pour sa publication.

La réalisation du cercle en pièces détachées y sera publiée avec les caractéristiques quantiques de ses constituants qui sont des constantes physiques universellement connues, en suivant l'exemple du prix Nobel de la physique eu 1965 Richard Feynman qui dessinait des petites flèches pour expliquer les interactions de la lumière avec la matière dans ses conférences réunies dans son étrange histoire " Lumière et matière " traduite par Françoise Balibar et Alain Lavergne, dans la collection Points, série sciences.

Les petites flèches de Feynman sont devenues l'intégral des chemins enseigné dans la théorie de l'électrodynamique quantique des facultés à partir du troisième cycle.

Nous avons été passionnés par les idées développées par Richard Feynman et en particulier, par les petites flèches.

Nous avons remplacé les petites flèches unitaires utilisées par Feynman par des constantes physiques pour voir.

Les résultats ont conduit à la formulation de la théorie BIONIC qui entre autre, a permis l'élucidation de certaines constantes physiques qui le mystifiaient, notamment les indices de couplage ⒜ et ⒥ en justifiant leurs origines véritables et la levée définitive des mystères du séculaire nombre ∏ voire le nombre d'or et l'unification des unités rêvée des physiciens qui lui auront paru satisfaisantes pour pardonner le plagiat.

Si, bien entendu, nous avions plagié, nous en assumerions la plaine responsabilité.
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
COMMENT CALCULER LA SURFACE DU CERCLE
 »
Etes-vous un expert ?
Répondez à l'une de ces questions !
Posez votre question maintenant !
Titre de votre question :
Votre question en détails :