658 649
questions
1 418 762
réponses
1 429 915
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !

Surconsommation électrique - radiateurs à inertie

Question de TACO5 le 22/06/2018 à 08h49
Dernière réponse le 22/06/2018 à 18h21
[ ! ]
Bonjour : j'ai 10 radiateurs à inertie Rothelec qui pendant 2ans m'ont fait économisé 3500 kw/an. Puis, soudain, ma consommation a augmenté de 2000 kw/an sans aucun changement dans nos habitudes ni adjonction d'appareil supplémentaire. L'expert me dit que le thermostat déporté est sans doute déréglé et qu'un écart de l'ordre de 0.4 degré entre la température ambiante et celle mesurée et affichée sur le thermostat peut justifier cette surconsommation. Est-ce possible et comment puis-je tester ou faire tester par un expert la fiabilité de la sonde qui se trouve dans le radiateur ? Merci pour votre aide. G. Taillens
Répondre
4 réponses pour « 
Surconsommation électrique - radiateurs à inertie
 »
Réponse de Jus.tess
Le 22/06/2018 à 13h45
[ ! ]
Bonjour, Quelle est la consommation totale de vos radiateurs par an ? L'historique par année serait un plus. Avez-vous constaté que vos radiateurs chauffaient trop par rapport aux années précédentes ? Vos 10 radiateurs sont commandés par un seul et unique module de température ? (étrange... pourquoi ?) Avez-vous écarté l'hypothèse des variations de températures extérieures d'une année à l'autre ? Il y a des hivers plus ou moins froids, et des printemps et automne plus ou moins longs, qui nécessitent de chauffer plus ou moins.
Répondre
Réponse de TACO5
Le 22/06/2018 à 14h13
[ ! ]
Bonjour : Consommation 2013 avant installation des radiateurs : 19694 Consommation 2014 après installation fin 2013 : 16170 Consommation 2015 : 16652 Consommation 2016 : 18440 Consommation 2017 : 20026 Je me réfère aux tableaux EDF et la surconsommmation est sur le 6 mois d'hivers (octobre à mars). Les écarts de température moyenne ne sont pas significatifs) Chaque radiateur est équipé d'une sonde et nous avons 9 thermostats déportés. Les experts pensent qu'il peut y avoir eu un écart entre la température ambiante et celle mesurée et affichée sur les thermostats. Un écart ne serait-ce que de 0.2 degrés (que nous n'aurions pas corrigé) peut expliquer la surconsommation (+ 12% en 2016 et + 22.7% en 2017) A première vue les thermostats sont corrects mais je n'ai pas le recul nécessaire pour tout contrôler (difficile en pelin été) Est-il possible qu'avec le temps (4 ans d'utilisation) les radiateurs soient devenus plus gourmands en énergie. Mil pour votre aide et conseils quant aux pistes à explorer. Gilbert Taillens
Répondre
Réponse de Jus.tess
Le 22/06/2018 à 16h52
[ ! ]
On admet généralement qu'un augmentation de consigne de chauffage entraîne une surconsommation de 7%. Je doute qu'un écart de 0.2° sur vos thermostats puisse entraîner plus de 10% de surconsommation... De plus, la probabilité qu'un même défaut touche 10 appareils en même temps est quasiment nulle. Arrêtez-moi si je me trompe, mais à moins que vous n'ayez un capteur de consommation qui ne prenne en compte que les radiateurs, vos chiffres de consommation sont ceux de la consommation totale de votre logement. Je ne trouve pas que votre augmentation soit si soudaine. J'observe plutôt que la hausse de votre consommation est assez régulière chaque année. Peut-être même qu'avant 2013, vous étiez déjà dans cette hausse année après année (il serait intéressant que vous retrouviez les chiffres de 2009 à 2012). Beaucoup d'autres appareils peuvent entraîner une hausse de consommation : ballon d'eau chaude, matériel informatique, hi-fi, vidéo, etc. Dans mon cas personnel, je trouvais que ma facture EDF était élevée, j'ai calculé la consommation de chacun des appareils et j'ai été assez surpris de voir à quel point certains appareils étaient énergivores. J'ai pu réduire ma consommation de 10 à 20% en comprenant ce qui consommait et en faisant attention (je n'ai pas de chauffage électrique mais au fioul, pourtant la chaudière consomme plus que n'importe quel autre appareil chez moi !). Et dire que ma femme pensait que nos voisins étaient branchés chez nous pour expliquer notre grosse consommation... Avec 10 pièces chauffées chez vous, je suppose que vous avez plusieurs enfants. Peut-être ont-il besoin de se chauffer beaucoup plus que leurs parents et augmentent la consigne dans leur chambre sans forcément le fanfaronner. Personnellement, j'avais toujours froid chez mes parents, alors qu'en étant adulte mes besoins personnels sont bien plus bas. Toutefois, mon père peut se laver à l'eau froide et vivre dans le froid, mais ce n'est toujours pas mon cas... Alors que ma femme se douche à l'eau bouillante et a toujours froid l'hiver ! Je suis par ailleurs surpris que vous ayez pu faire des économies d'énergie en changeant vos radiateurs. En effet, les radiateurs à inertie ont pour avantage de procurer plus de confort en lissant la restitution d'énergie, mais en aucun car elle ne peut permettre de faire des économies (1KW consommé est un 1KW restitué dans tous les cas, rendement étant toujours proche de 100% en éléctrique). L'économie réalisée provient peut-être uniquement des thermostats (que vous n'aviez pas avant, je suppose) qui permettent de ne pas chauffer plus que nécessaire ou quand vous n'êtes pas présents. Par ailleurs, n'auriez-vous pas fait des travaux d'isolation au même moment, ou un changement de chauffe-eau ? Mon conseil serait de vous équiper d'un wattmètre et de mesurer la consommation de chacun de vos appareils. Si vous pouvez isoler la consommation de votre chauffage, ce serait encore mieux. Vous saurez alors si ce sont vos radiateurs qui sont en cause ou non. Vous serez peut-être surpris du résultat (ou pas).
Répondre
Réponse de TACO5
Le 22/06/2018 à 18h21
[ ! ]
Bonsoir : un grand merci pour vos explications. Nous ne sommes que deux, retraités. Avons acquis notre maison (147 m2) en octobre 2012. Je n’ai donc pas de relevés antérieurs. Cette maison était utilisée comme résidence secondaire. Nos enfants (5) et nos petits-enfants (7) vivent à plus de 800 km et ne nous rendent visite qu’en été. Ces périodes se reflètent sur les tableaux mensuels de consommation mais, dans ces cas, le chauffage n’est concerné. Depuis janvier 2018 j’ai relevé mon compteur EDF tous les jours. Je peux donc évaluer l’incidence de nos activités (lessives, repassage, etc.). Au surplus j’ai fait des tests sur plusieurs jours de suite avec et sans chauffage. Les résultats sont stupéfiants : le chauffage représente pour les 3 premiers mois de cette année 82% de notre consommation totale. Nous avons acheté un wattmètre mais ne savons pas l’utiliser (il faudra que nous consultions un spécialiste !) Il est du reste étonnai que les experts mandatés par notre assurance de protection juridique n’aient pas jugé utile de procéder à ces mesures. Ils ont tous les 2 (le nôtre et celui de Rothelec) soulevé l’hypothese d’un dérèglement de nos thermostats. Nous n’avons pas encore reçu le rapport de l’expert. Encore un grand merci pour le temps que vous nous consacrer Gilbert et Anne-Lise Taillens
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
Surconsommation électrique - radiateurs à inertie
 »
Etes-vous un expert ?
Répondez à l'une de ces questions !
Posez votre question maintenant !
Publiez votre question et obtenez des réponses d'experts bénévoles et de centaines d'internautes, gratuitement.
Titre de votre question :
Votre question en détails :
T20.506