665 802
questions
1 452 243
réponses
1 446 470
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !

Demande d'information sur la possibilité de l'obtention

Question anonyme le 08/02/2011 à 16h20
Dernière réponse le 06/08/2015 à 13h53
[ ! ]
Demande d'information sur la possibilité de l'obtention de la nationalité française Mon grand père paternel, toujours vivant, possède la nationalité française par naturalisation. Il réside dans le territoire français depuis 1956 jusqu’ à ce jour. Mon père, toujours vivant, quand à lui ne l'a possède pas mais il figure dans le livret de famille français de mon grand père. Moi, je suis mineur et je vis actuellement avec mon père au Maroc. Ma question : je voudrais savoir si j'ai le droit à la nationalité française et quelles sont les démarches à suivre; sachant que mon grand père paternel est vivant. Nb : Vérification faite : La nationalité française de mon grand père n’est pas transmise à mon père lors de sa minorité (Mon grand père avait une peur bleue des administrations). Salutations distinguées. Aidez moi que le bon Dieu vous aide. Mehdi. M.
Répondre
2 réponses pour « 
Demande d'information sur la possibilité de l'obtention
 »
Réponse anonyme
Le 08/02/2011 à 22h50
[ ! ]
Bonjour Demande de nationalité française, comment obtenir la nationalité et devenir français ? Conditions d'obtention, d'acquisition de la nationalité française par naissance ; devenir Français par naturalisation ; nationalité par mariage, nationalité par filiation, être français par déclaration ; acquisition automatique de la nationalité française. Démarches pour la nationalité française, dossier, liste documents pour la nationalité française. Comment acquérir la nationalité française ? Né de parents français ; étranger justifiant de plusieurs années de présence sur le territoire ; individu en instance de mariage avec un(e) Français(e)… Des situations différentes, qui se gèrent de façons différentes d'autant que les nouveautés tant législatives que réglementaires sont nombreuses. Fiche pratique d'information sur la procédure pour demander la nationalité française, les démarches administratives à faire pour devenir Français(e). Il existe quatre façons d'accéder à la nationalité française : par filiation, par naissance sur le sol français, par naturalisation et par déclaration. ATTRIBUTION DE LA NATIONALITE FRANCAISE PAR FILIATION OU EN RAISON DU LIEU DE NAISSANCE : • FILIATION : « Je suis né(e) de parent(s) français » (Droit du sang) C'est le cas le plus simple. Le seul fait que l'un au moins de vos parents soit français vous confère automatiquement la nationalité française. Attention ! Par « parent(s) » il faut comprendre les parents directs, soit le père et la mère exclusivement. Notez, dans ce cas, que la loi française est indifférente au fait que vous ou vos parents soyez nés à l'autre bout du monde, ou même au fait que vous n'y ayez jamais vécu. • LIEU DE NAISSANCE : « Je suis né(e) sur le sol français… » (Droit du sol) • « …de parents dont l'un est né en France » Ici, il suffit que l'un au moins de vos parents (père ou mère) soit né en France pour que vous soyez vous-même français à la naissance. Cette règle s'applique dans les mêmes conditions si vos parents ont vu le jour dans les départements français d'Algérie avant le 3 juillet 1962, mais pas s'ils sont nés dans les autres pays rattachés à la France avant la décolonisation. • « …de parents étrangers (en situation régulière ou irrégulière)… » • « …et mes parents viennent du même pays » Vous êtes français de plein droit si la loi en vigueur dans leur pays ne vous considère pas comme un(e) de leur ressortissant(e). C'est en général le cas pour les pays qui font une application cumulative du droit du sol et du droit du sang. l y a là trois cas de figure : • l'acquisition de la nationalité est automatique à 18 ans de plein droit, si vous avez votre résidence en France au jour de vos 18 ans ; ATTENTION ! Cette condition est cumulative avec celle-ci : il faut avoir eu votre résidence habituelle en France pendant au moins 5ans (en continu ou non) depuis l'âge de 11 ans. • l'acquisition peut se faire par anticipation à l'age de 16 ans, par déclaration devant le tribunal d'instance ; • l'acquisition peut s'obtenir sur demande des parents avec accord de l'enfant de 13 ans s'il réside en France depuis l'âge de 8 ans. ATTENTION ENCORE ! Dans tous les cas, il ne suffit pas d'avoir simplement vécu en « touriste » chez des amis en France pour justifier d'une « résidence ». Bien que la question ne soit pas clairement tranchée par les tribunaux saisis pour des faits aux fins de déterminer s'il y a bien résidence au sens des textes, force est de constater qu'il est question d'une résidence effective, stable et permanente qui coïncide avec le centre des attaches familiales et des occupations professionnelles. Enfin, cette résidence doit être personnelle, c'est à dire la vôtre si vous êtes déjà majeur. ATTRIBUTION DE LA NATIONALITE FRANCAISE PAR NATURALISATION C'est l'autorité publique qui, par décret, vous naturalisera. • « Je suis étranger, et je vis en France en situation régulière » Sachez que la naturalisation n'est pas un droit : elle peut être refusée. Mais quelle que soit la réponse des pouvoirs publics, elle doit être motivée. Ainsi, les raisons qui auront justifié un éventuel refus vous permettront de reformuler votre demande en en tenant compte, ou d'introduire un recours si le refus est mal fondé. Vous devez nécessairement être en situation régulière, c'est à dire titulaire d'une carte de résident valide, ou de tout autre titre de séjour. En outre, vous devez : • être majeur • résider en France : vous devez avoir une résidence habituelle et continue depuis cinq ans à l'époque de la demande et pendant son instruction. C'est la « condition de stage ». Attention ! Ce délai est réduit à deux ans si vous réussissez successivement deux années d'études supérieures en France, ou si vous vous démarquez par vos capacités et talents au point de pouvoir rendre service à la Nation. Toutefois , dans de nombreux cas ce délai sera supprimé. Par exemple: si votre conjoint acquiert la nationalité française, si vous êtes enfant majeur d'une personne qui a acquis ou acquiert la nationalité française, , si vous êtes ressortissant d'un Etat anciennement sous domination française, si vous êtes né dans un pays francophone et que le français est votre langue maternelle, ou encore que vous justifiez avoir suivi une scolarité d'au moins cinq ans dans un établissement enseignant en langue française, si vous êtes réfugié… • être assimilé(e) à la société française tant au niveau culturel que linguistique • ne jamais avoir été condamné(e) Si vous correspondez au profil, votre dossier sera attentivement examiné par la Préfecture dont vous dépendez, puis transmis à la Direction de la population et des migrations, puis à la sous-direction des naturalisations. Une enquête minutieuse de la police ou de la gendarmerie sera diligentée de façon systématique aux fins de déterminer et de vérifier : • votre conduite • votre loyalisme • votre degré d'assimilation • vos connaissances sur vos droits et devoirs. Une consultation des services sociaux et consulaires viendra compléter l'enquête, puis s'ensuivra un entretien individuel. • Avocat spécialisé en droit des affaires, droit des étrangers, droit de la nationalité française • Actualité africaine, s'informer sur l'Afrique : sites web de journaux, magazines en ligne ATTRIBUTION DE LA NATIONALITE FRANCAISE PAR DECLARATION • « Je suis étranger ou apatride et je vais me marier avec un ressortissant français » Si le fait de se marier ne confère pas de plein droit la nationalité française, il vous autorise à la demander par déclaration si vous êtes muni(e) d'un titre de séjour régulier. Aussi, pour limiter les risques de fraude et mieux pourchasser les mariages simulés ou dits « blancs », le décret du 14 janvier 2005 fixe de nouvelles règles pour l'obtention de la nationalité française par le mariage. Ces nouvelles dispositions tendent dans le même temps à inciter le conjoint d'origine étrangère s'intégrer rapidement dans la société française. Une enquête des services préfectoraux et consulaires sera diligentée aux fins de déterminer et de vérifier : • la communauté de vie effective des époux • le degré de connaissance de la langue française lors d'un entretien individuel donnant lieu à un compte-rendu établi en votre seule présence. • le degré d'assimilation à la communauté française • l'appréciation de votre conduite et votre loyalisme La nationalité française peut être acquise dans les deux ans à compter du mariage. Après un an de vie commune, la déclaration pour mariage peut être souscrite au Tribunal d'instance. A condition que votre vie commune (tant affective que matérielle) soit ininterrompue. Le délai de communauté de vie est porté à 3 ans en cas d'interruption de cette communauté de vie. Les pouvoirs publics peuvent s'opposer à votre demande dans l'année qui suit la déclaration en cas d'indignité ou de défaut d'assimilation. Une fois la nationalité acquise, vous êtes français à compter de la date de souscription de la déclaration. • « Je veux redevenir français(e) » La procédure de réintégration est sans limite d'âge, et assimilable à la naturalisation Elle peut être obtenue par décret ou par déclaration en cas de perte de la nationalité française du fait d'un mariage avec un étranger (la déclaration peut être souscrite soit en France, soit à l'étranger). Voilà, espérant vous avoir aider...
Répondre
Réponse de icram
Le 06/08/2015 à 13h53
[ ! ]
Pour anonyme.explique- moi en ce qui concerne mon cas.tu a l air de t y connaitre pas mal.personne n a encore pu me repondre correctement et veridiquement. j attends ta reponse.merci
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
Demande d'information sur la possibilité de l'obtention
 »
Etes-vous un expert ?
Répondez à l'une de ces questions !
Posez votre question maintenant !
Publiez votre question et obtenez des réponses d'experts bénévoles et de centaines d'internautes, gratuitement.
Titre de votre question :
Votre question en détails :
T13.325