668 955
questions
1 467 600
réponses
1 451 814
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !
Vous êtes ici : Accueil > Spécialités > Evènements > Elections

Crise postelectrolale ivoirienne

Question de Youlnaby le 27/12/2010 à 08h19
Dernière réponse le 11/02/2011 à 11h55
[ ! ]
J'aimerais savoir reelement qui est à la base de cette crise en cote d'ivoire: Bakayoko,? Paul? Gbagbo?Ado ou la communauté internationale?
Répondre
6 réponses pour « 
Crise postelectrolale ivoirienne
 »
Réponse de Little jack
Le 27/12/2010 é 08h48
[ ! ]
Te dire reellement qui est l'auteur sans évoquer la cause causale serai mal le dire. En 2002,les ivoiriens dira-t-on bombardent la base militaire française et le bras de fer commence. On verra bien qui est plus fort Laurent ou les français. Es- tu satisfait de ma réponse?
Répondre
Réponse anonyme
Le 27/12/2010 é 09h53
[ ! ]
Dans un pays démocratique, c'est le peuple qui choisit son président et non le conseil constitutionnel. En Côte d'Ivoire, Paul Yao N'dré, Président du Conseil constitutionnel a rejeté la décision des urnes et a déclaré Laurent Gbagbo président. Je pense que Paul aurait du annuler le scrutin et le réorganiser dans 45 jours comme stipule la constitution s'il avait été convaincu des irrégularités graves telles que dénoncées par le camp Gbagbo. Hélàs, sans faire certifier les résultats par l'ONU, procédure indiquée dans les accords de Ouagadougou, il a choisi le président de la Côte d'Ivoire. Cher ami Youlnaby, voici la cause du mal qui nous ronge aujour'hui en Côte d'Ivoire. Pour plus d'informations, je suis à votre disposition.
Référence(s) :
LOUA Barthélémy, Ivoirien
Répondre
Réponse de Youlnaby
Le 27/12/2010 é 10h52
[ ! ]
Merci mes ami,mais que pensez de decision recente de l'UA? La force militaire si gbagbo refuse de ceder le pouvoir, ne devons-ns faire attention pour une geurre civile? J'ai vraiment peur pour l'avenir de mon pays
Référence(s) :
youlnaby@live.fr
Répondre
Réponse anonyme
Le 28/12/2010 é 10h35
[ ! ]
Merci cher ami Youlnaby, je partage entièrement ton sentiment de peur. En réalité, la Côte d'Ivoire est déjà dans une dynamique où la guerre civile est évidente. Que l'UA intervienne militairement ou non, les ivoiriens vivent déjà sur un "volcan" au repos qui peut rentrer en activité à tout moment. Je pense qu' entre plusieurs maux, il faut choisir le moindre. S'il y a une force qui vient pour le respect de la démocratie, je crois qu'elle interviendra conséquemment. Je pense que la force vient pour libérer seulement le palais présidentiel, la radio et la télévision. Je crois que pour le triomphe de la démocratie, l'intervention militaire de l'UA est le moindre mal devant cette situation où nous voulons épargner la vie des ivoiriens.
Référence(s) :
LOUA Barthélémy
Répondre
Réponse de eunice1june10
Le 01/02/2011 é 12h40
[ ! ]
Je crains que les ivoiriens eux-même nourrissent l'ambition de se faire une guerre entre eux .Alors, peut-être serions nous dans une dynamique de guerre contre l'étranger qui voudrait bien toujours nous infantiliser et nous imposer son dictat? Ou serions nous sur un volcan latent que l'on voudrait bien ébouillanter à travers des discours haineux? On voudrait épargner la vie des ivoiriens en leur faisant la guerre . Bravo! Et vive la démocratie des armes. Cher frère Youlnaby, je comprends tes sentiments. mais je suis sûr que les choses iraient mieux par le dialogue. merci!
Répondre
Réponse anonyme
Le 11/02/2011 é 11h55
[ ! ]
C'est Ado et la communauté internationale. Et au jour d'aujourd'hui, nous n'avons aucune nouvelle de Mr Bakayoko qui a été enlevé de force pour proclamer les résultats provisoires au QG de Alassane Dramane Ouattara ...Nous prions pour qu'il ne soit pas assassiné par le camp ADO,parce qu'il pourrait nous éclairer sur tout ce qui s'est passé le jour où il a été contraint de proclamer les résultats provisoires...
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
Crise postelectrolale ivoirienne
 »
Etes-vous un expert ?
Répondez à l'une de ces questions !
Posez votre question maintenant !
Publiez votre question et obtenez des réponses d'experts bénévoles et de centaines d'internautes, gratuitement.
Titre de votre question :
Votre question en détails :
T28.671