667 438
questions
1 458 908
réponses
1 448 474
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !

Comment joindre la CIPAV par mail ?

Question anonyme le 23/09/2009 à 11h04
Dernière réponse le 21/01/2021 à 18h56
[ ! ]
Sans parler des tentatives télèphoniques par dizaines voire centaines mes mails reviennent sous la rubrique ERREUR ! il y a t'il une autre adresse mail? les jours passent, les dates d'écheance arrivent et toujours pas de solution pour trouver de réponses aux questions. J'ai l'impression de verser mes cotisations à un organisme fantôme ! Aidez-moi !
Répondre
59 réponses pour « 
comment joindre la CIPAV par mail ?
 »
Réponse de MikeR
Le 08/11/2009 à 15h42
[ ! ]
C'est vrai que la CIPAV ressemble à un vaisseau fantome. Ils ne répondent pas aux mails, sont injoignables au téléphone, et ne répondent pas non plus aux courriers, même recommandés. Pour ma part après un an, j'en ai été réduit à aller les rencontrer sur place dans leurs bureaux. J'ai eu affaire à une personne efficace et sympathique qui m'a résolu mon problème en 5 minutes.
Répondre
Réponse anonyme
Le 16/09/2010 à 11h26
[ ! ]
La Cipav souffre d'autisme quant aux problèmes rencontrés dans la gestion des cotisations. Qu'en sera t il dans le versement des prestations ? La seule façon de les joindre est d'y aller...je l'ai fait une fois mais j'habite Bordeaux. Cet organisme obligatoire vit de nos cotisations et nous méprisent honteusement, j'en appelle à la suspension pure et simple des versements par la communauté des professions libérales et je pense qu'après c'est la même CIPAV qui se mettra à notre écoute...si nous en avons encore envie. Monsieur Jean Marie Saunier Directeur virtuel d'une administration fantôme serait bien inspiré de descendre dans les étages regarder dans quel état est l'agonisant... Y L'HOSTIS de Bordeaux et moi je suis dans l'annuaire et joignable, mais je ne vis pas des cotisations versés à titre obligatoire!
Répondre
Réponse anonyme
Le 14/12/2010 à 10h43
[ ! ]
On se demande pourquoi l'argent est dépensé sur les nouveaux locaux et les salariés de CIPAV au lieu de payer pour une communication normale avec les cotisants. Si c'ést possible pour l'URSSAF, c'est possible pour CIPAV. Curieux que les femmes de ménage de la CIPAV toucheront plus de retraite qu'un traducteur (sauf si le traducteur est indépendamment riche et peut payer des points supplémentaires).
Référence(s) :
Efforts presque entièrement futiles de communication avec CIPAV - par ex : réponse téléphonique 6 mois après ma lettre recommandée, promesse de fournir les renseignements demandés par téléphone pendant la semaine, puis plus rien pendant maintenant 1 an.
URSSAF-Melun : même chose il y a 6 ans, puis maintenant rarement d'attente, la bonne informations toute suite, des conseils judicieux...
Répondre
Réponse anonyme
Le 20/12/2011 à 16h49
[ ! ]
Une fois de plus des fonctionnaires qui pensent qu'on leur doit quelque chose... si seulement il fausaient le 10% de notre travail il sauraient ce que travailler veut dire ... a quand la suppression des machines a café dans les bureaux ??? a quand les fonctionnaires qui ne sont pas élues a vie pour ne rien faire et surtout empécher la france de travailler
Répondre
Réponse anonyme
Le 10/01/2012 à 10h58
[ ! ]
Bonjour, j'ai le même problème,la CIPAV ne répond a aucun de mes courriers recommandés et pour les avoirs au téléphone il faut en moyenne attendre 12min,puis si aucun conseiller ne nous réponds,ils raccrochent automatiquement. j'ai par ailleur rpayer mes cotisations voici 1an aujourd'hui. je fait appel à un avocat pour un référé.. il faut que cela cesse.. la CIPAV vit de nos droits,et c'est une honte de leur part. je souhaite bien du courage aux personnes étant dans le même cas
Répondre
Réponse anonyme
Le 23/01/2012 à 17h26
[ ! ]
Bonjour, comme beaucoup d'entre vous, je suis en litige avec la CIPAV qui fait la sourde oreille pour me payer ma retraite. Toutes mes démarches s'étant avérées vaines, j'ai envoyé un mail au rédacteur en chef du grand journal régional, et j'ai eu une interview. Après recherche sur le net, j'ai noté que la CIPAV était l'une des branches de la CNAVPL (Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse des Professions Libérales). Selon la charte de ce site, je ne peux vous communiquer l'adresse email de cet organisme mais allez sur leur site, vous la trouverez sans difficulté. Je viens à l'instant d'envoyer par mail à CNAVPL l'article de presse en leur priant de le transmettre à la CIPAV qui n'a manifestement plus d'adresse email, est injoignable au téléphone, et ne répond pas aux courriers.
Répondre
Réponse anonyme
Le 25/01/2012 à 01h09
[ ! ]
La CNAVPL m'a répondu par mail qu'ils avaient transmis par mail ma demande à la CIPAV. J'encourage donc tout le monde à envoyer des mails à la CNAVPL, dont la CIPAV est une filiale. N'hésitez pas à bombarder la CNAVPL de mails, c'est ce que je fais. J'envoie des mails aux députés de mon département et j'envoie copie de mes mails à la CNAVPL en la priant de transmettre à la CIPAV puisqu'elle prétend ne pas recevoir les courriers que je lui envoie !
Répondre
Réponse anonyme
Le 14/02/2012 à 10h48
[ ! ]
Bonjour, voici qu' au bout de 1 an de conflit avec la CIPAV, ils ont enfin régularisé mon dossier après une visite à leurs bureaux après 5h de train,cela n'a pas durer plus de 10min d'ailleurs. je conseil vivement aux personnes étant dans le même cas que moi d'aller directement sur place Rue de vienne.Car apparemment ils ont des problèmes informatiques (d'après ce qu'ils disent). et les numéros téléphones sont des plates formes qui ne sont pas situées à Paris voila pourquoi il y a tres peu de chance d'avoir des suites de votre dossier par téléphone. courage a ceux qui se battent encore contre l'administration.
Répondre
Réponse de Ecœurée 42
Le 07/04/2012 à 09h01
[ ! ]
Même situation pour moi mais avec un problème supplémentaire de mon coté: Je réside aux États-Unis! Depuis un an et demi j'ai adressé à la CIPAV cinq courriers sans réponses, plus deux lettres recommandées avec accusé de réception. Aucune réponse à ces deux dernières également. Je me suis ensuite adressé il y a six mois au médiateur par lettre recommandée avec accusé de réception: Silence complet. J'ai d'pensé également quelques centaines de dollars au téléphone sans jamais avoir pu atteindre qui que ce soit. L'inefficacité et le manque du minimum de politesse de cette administration est invraisemblable. Ce n'est pas le cas partout en France car j'ai eu une expérience totalement différente avec le service di trésor public: Envoi d'un courriel un lundi - Accusé de réception le mardi - Réponse positive à ma demande de remboursement partiel d'un trop perçu le jeudi - Avis officiel de la décision par courrier poste vers le milieu de la semaine suivante. Comme quoi on trouve le pire (la CIPAV) et le meilleur dans les administrations françaises.
Répondre
Réponse anonyme
Le 26/05/2012 à 14h52
[ ! ]
Je confirme qu'il est impossible de joindre la SIPAV. Sans raison aucune, ma mere a vu la cessation de ses versements depuis 2 ans!!!!! C'est assez scandaleux Je vais essayer de passer, comme sympathiquement indiqué, par la CNAVPL pour les joindre... Sinon, moi aussi je serai coincée à me deplacer rue de Vienne...
Répondre
Réponse anonyme
Le 12/07/2012 à 17h05
[ ! ]
Bonjour, avant j'utilisais correspondance@cipav-berri.org, mais cette adresse ne fonctionne plus à la date d'aujourd'hui. Je vais donc passer par la CNAVPL.
Répondre
Réponse anonyme
Le 20/08/2012 à 10h48
[ ! ]
Bonjour à tous, existe t'il un regroupement des utilisateurs de cipav mécontents , une association, un avocat qui aurait pris ce dossier en charge? je me bats depuis15 ans avec la cipav pour que mes appels de cotisation soient à peu près proches de la réalité des sommes dûes! je reçois 5 ou6 appels de cotisations différents par an, tous plus délirants les uns que les autres!!! le dernier en date , plus de 45000€ demandés sur 6 annnées alors que je n'ai fait que 18000€ de bénéfice sur ces dites années et que le TASS a déjà statué une fois en ma faveur sur ces années.... délirant! ce n'est pas un vaisseau fantôme c'est une pompe à fric bien huilée qui intimide pour récolter. sous d'autres latitudes on appellerait ça la mafia!
Répondre
Réponse anonyme
Le 19/09/2012 à 15h59
[ ! ]
Pareil pour moi, impossible de les joindre par téléphone, je ne trouve pas de mail, je ne peux pas me déplacer à Paris. J'en ai ras le bol, je vais cesser mon activité. Ce qu'ils me demandent comme cotisations est tout simplement tiré par les cheveux. Je ne peux plus faire face. C'est désolant...
Répondre
Réponse anonyme
Le 05/10/2012 à 11h27
[ ! ]
Bonjour, S'il y a une association de "mécontents de la cipav", j'adhère de suite ! Nous réclamons deux papiers signés depuis le mois de mars ! En téléponant trois fois par semaine pour avoir un interlocuteur au bout de 45 minutes,qui promet bien évidemment de faire le nécessaire rapidement (7 mois !) nous n'avons toujours aucune satisfaction ! La retraite est effective depuis le 1° juillet, nous sommes en octobre et ne pouvons pas prétendre à être payés, de plus, rien n'est pas rétroactif, nous avons donc bientôt 4 mois de perdus et bien sûr pas d'indemnités en vu ! Vers qui se tourner ? Un avocat ? Des élus, mais lesquels ? Monter à Paris, rue de Vienne, est la dernière est , je pense la plus efficace des solutions..... Tout est désolant, écoeurant, énervant, absurde, révoltant, et j'arrive à comprendre les agissements de certaines personnes, à bout, dont la vie dépend de ces individus incorrects, irresponsables et négligents ! ! !
Répondre
Réponse anonyme
Le 08/11/2012 à 10h08
[ ! ]
Merci de recommander une bonne conduite dans les messages édités, car la CIPAV dont Mr Jean Marie Saunier est le directeur dépasse les bornes par son attitude de mépris total. La CIPAV est très difficilement accessible, j'ai encore passé 15 appels aujourd'hui sans succès.... c'est énervant, c'est crispant...... Comment son directeur peut il rester immobile face à cet état ? comment l'informer de la dégradation de la réputation de la CIPAV ? comment l'aider ? Bien cordialement
Répondre
Réponse de Ecœurée 42
Le 08/11/2012 à 18h34
[ ! ]
Après des années d'efforts superflus pour essayer de joindre la CIPAV j'ai décidé d'écrire il y a une semaine un courriel aux sénateurs membres de la "Mission d'évaluation et de contrôle de la sécurité sociale" en leur signalant les dysfonctionnements effarants de cette caisse. Si la fonction de cette "Mission" du Sénat correspond à ce que son nom semblerait indiquer, ses membres devraient être horrifiés et agir sans tarder pour y mettre de l'ordre. Je conseillerais humblement à tous les internautes fréquentant blog d'en faire autant. AJL Mission d'évaluation et de contrôle de la sécurité sociale DAUDIGNY Yves, Président <y.daudigny@senat.fr> LE MENN Jacky, Vice-Président <j.le-menn@senat.fr> MILON Alain, Vice-Président <a.milon@senat.fr> BARBIER Gilbert, Secrétaire <senat.barbiergilbert@wanadoo.fr> LORRAIN Jean-Louis, Secrétaire <jl.lorrain@senat.fr> VANLERENBERGHE Jean-Marie, Secrétaire <jm.vanlerenberghe@senat.fr> DAVID Annie, Membre de droit <a.david@senat.fr> SAVARY René-Paul, Titulaire <rp.savary@senat.fr> ALQUIER Jacqueline, Membre <j.alquier@senat.fr> CARDOUX Jean-Noël, Membre <jn.cardoux@senat.fr> DEMONTÈS Christiane, Membre <c.demontes@senat.fr> DEROCHE Catherine, Membre <c.deroche@senat.fr> DESESSARD Jean, Membre <j.desessard@senat.fr> GODEFROY Jean-Pierre, Membre <jp.godefroy@senat.fr> JOUANNO Chantal, Membre <c.jouanno@senat.fr> KERDRAON Ronan, Membre <r.kerdraon@senat.fr> PASQUET Isabelle, Membre <i.pasquet@senat.fr>
Répondre
Réponse anonyme
Le 19/11/2012 à 15h58
[ ! ]
Je suis également dans le même cas que tous les internautes cités précédemment, pas de réponse aux courriers adressés par courrier normal puis par courrier recommandé, 9 mois après le dernier courrier, une réponse insatisfaisante ne tenant pas compte des questions posées les plus importantes... Ne parlons pas des montants des retraites qui semblent proportionnellement plus bas qu'ailleurs... Une enquête s'impose de la part des pouvoirs publics. Merci à tous ceux qui s'investiront pour ce problème. Elizabeth Rapaport
Répondre
Réponse de martinfjf
Le 14/12/2012 à 18h19
[ ! ]
Bonjour, Affilié à la CIPAV depuis 10 ans, je suis comme tous les témoignages ci-dessus scandalisé par cette caisse. Je pense qu'il serait effectivement temps qu'une réaction collective s'organise pour protester face à cette incurie et pour saisir certaines instances de contrôle. Si certains sont prêts à se joindre à une telle démarche, nous pourrions ouvrir un compte Facebook dédié pour drainer d'autres interlocuteurs. Frédéric Martin
Répondre
Réponse anonyme
Le 11/01/2013 à 10h53
[ ! ]
Bonjour Comme beaucoup, impossible de se faire entendre, pas de réponse aux mails ou courriers, des fois quelqu'un au téléphone après une longue attente qui fait des promesses non tenues. Je suis auto-entrepreneur, mes cotisations font donc partie d'un pack payé trimestriellement en fonction du CA et la CIPAV me réclame des sommes hallucinantes non dues et très fluctuantes d'un courrier à l'autre. Depuis 4 ans, personne chez eux n'a trouvé le moyen de "cocher la bonne" case pour mettre ma situation en conformité. On préfère envoyer régulièrement des courriers d'appels de cotisations pour rien. Fabrice.
Répondre
Réponse anonyme
Le 11/03/2013 à 10h14
[ ! ]
Tout à fait d'accord avec ce qui est dit ; il semble que la CIPAV n'existe pas; j'ai envoyé de nombreux recommandés sans réponse, je n'ai jamais d'interlocuteur au téléphone, ni par courrier, et j'attends le fruit de mes cotisations depuis des mois. Mon seul recours est de me rendre à Paris depuis Lyon, pour réclamer mon dû. C'est un scandale absolu et je pense qu'une action en justice devrait s'imposer par le biais d'une association quelconque. Guy
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
comment joindre la CIPAV par mail ?
 »
Etes-vous un expert ?
Répondez à l'une de ces questions !
Posez votre question maintenant !
Publiez votre question et obtenez des réponses d'experts bénévoles et de centaines d'internautes, gratuitement.
Titre de votre question :
Votre question en détails :
T25.406