615 120
questions
1 196 727
réponses
1 138 664
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !

Litige avec un principal de collège

Question anonyme
Dernière réponse le 02/06/2014 à 10h57
[ ! ]
Comment faire savoir qu'un principal lors d'un rdv a fait preuve d'abus de pouvoir en mon nom propre et au nom de ma fille ? nou étions venue pour nous informer et n'avons recu que des insultes.
Répondre
11 réponses pour « 
litige avec un principal de collège
 »
Réponse anonyme
Le 18/12/2010 à 11h46
[ ! ]
J ai vécu le meme probleme et linspection académique a défendu le chef d' établissement et m a fait des intimidations
Répondre
Réponse anonyme
Le 28/09/2011 à 08h28
[ ! ]
Un chef d'établissement a tous les pouvoirs au yeux du rectorat , sachez qu'une démarche ou action isolée à l'encontre de ce denier, et vous serez débouté car l'éducation nationale est une famille solidaire quoi que vous fassiez, et votre enfant est toujours fautif , sachez qu'il trouveront les bon arguments pour détourner la situation en leur faveur c'est leur parole contre celle de votre enfant la votre ne compte pas !et les arguments sont bon ,surcharger le dossier de l'élève même pour des faits mineurs et qui seront exagérés par la suite sur papier , allez prouver le contraire.
L’intimidation est très courante chez tous les acteurs de l’éducation, ils vous renvoient directement vous plaindre à l’éducation nationale qui elle ne décroche pas le téléphone, ne donne pas suite à vos demande et fait preuve d’une solidarité absolue et à toute épreuve.
Bref sachez que nous parents, ne sommes pas considérés comme partie intégrante de l’éducation de nos enfants aux yeux de l’éducation nationale.
Référence(s) :
faits réels
Répondre
Réponse de Mano971
Le 09/12/2011 à 21h08
[ ! ]
Je suis dans l'embarras, ma fille vient d être exclue du collège pour une durée de 8 jours, et ce à effet immédiat suite à une fouille improvisée la veille dans différentes classes de 3ème où il a été trouvé dans son cartable un paquet de cigarettes ainsi qu'un briquet.
Sur l il est précisé :
"Non respect du règlement Intérieur. Introduction de produit illicite dans le collège."
Extrait du Règlement Intérieur de l'établissement concernant le fait reproché : "il est rappelé à tous qu'il est interdit de faire usage du tabac au sein de l'établissement."
Ma fille n'a pas été trouvée en fumant une cigarette comme le règlement l'interdit mais avec un paquet de cigarette dans son cartable....
Pour info, plusieurs élèves et parents lors de "l'entretien improvisé" dont un élève en possession d environ 5g de cannabis qui a eu la même sanction que ma fille !!!!
Le terme "produit illicite" pour un paquet de cigarette est définitivement inapproprié.... j'ai cherché, en vain, dans nos Lois françaises et ne voit pas dans la liste des produits illicites "le tabac" mais dans les "produits licites" à règlementation.
Loin d'approuver le fait que ma fille fume, j'estime qu'il est du ressort de l'éducation parentale privilégiant un travail de fond à une "fessée" ou "punition, je trouve cette SANCTION disproportionnée et la conteste si, toutefois elle doit exister.
Chronologie :
la fouille des cartables le 06/12/11 à 15h30
l'entretien-groupé-parents-elèves-Le Principal improvisé le 07/12/11 à 7h15 sans convocation écrite.
La sanction collective à effet immédiat à la fin de cet entretien soit 1h après avoir pris connaissance des faits.
Je suis retourné au collège le 08 au matin afin de prendre RDV avec le Principal qui m'a reçu immédiatement. Le Principal n'a ni voulu revenir sur sa décision afin au moins d'alléger la sanction et n'a voulu m'apporter aucune argumentation malgré ma demande insistante. En sortant de son bureau je lui précise qu'il va bien évidement recevoir un courrier de ma contestation de la sanction ainsi qu'une copie au Rectorat académique, il n'a même pas levé les yeux pour me regarder sortir. Chose faite immédiatement le 08 à 16h qu'il a recu d'abord par fax (conseil du Rectorat qui a recu copie aussi).
Je pense que le Tribunal Administratif sera le suivi de ce dossier.
Nous sommes parents de 2 élèves a contester.
MAIS OU ALLONS NOUS ????
Répondre
Réponse de EM44
Le 21/02/2013 à 11h32
[ ! ]
Bonjour,

Je me retrouve aujourd'hui dans la même situtation que vous avec mon fils en 4ème. je suis désemparée.. Comment s'est terminée votre histoire. Quel recours avons nous ? J'ai pris contact avec un médiateur mais à priori je ne vais être guère aidée....
Répondre
Réponse anonyme
Le 29/03/2013 à 11h23
[ ! ]
Je ne sais pas ou nous allons , mais on y va tout droit ! je suis très en colère contre l éducation nationale , déjà , la société veut que nos enfants à peine nés , sachent , parler , marcher , penser , pour eux , il n y à plus d enfants , d adolescents , l erreur n est plus humaine , l insouciance est un vice , on doit courber l échine ! il nous humilient , nous font passer pour de mauvais parents, ils outrepassent leur droits !
il faut malgré tout croire en nos gamins , de manière à leur faire un beau pied de nez à la fin de leur scolarité , bien qu'ils diront que c est grace à EUX que nos enfants se sont ressaisis.....
Répondre
Réponse de michellemorvan
Le 09/05/2013 à 18h16
[ ! ]
Je suis convoquée dans quelques jours au collège avec mon mari où seront présents la principale du collège (que mes enfants fréquentent depuis 9 ans consécutifs puisque j'ai 4 enfants sans aucun précédent ), le professeur principal, la CPE, et peut-être encore quelqu'autre personne.
Le motif: Mon fils en 4è ,a égaré son carnet de correspondance.Je lui dis de retourner où il l'a posé mais ses recherches n'aboutissent pas. Alors j'ai "le très mauvais réflexe" d'aller en racheter un à la papeterie car je connais l'importance de l'existence de ce carnet, où je fais coller au dos de celui-ci l'emploi de temps de mon fils, sa photo et mon autorisation signée car il est externe. Quelques temps plus tard l'ancien carnet est retrouvé et rendu à mon enfant , mais comme pour moi il faisait doublon et qu'il traînait à la maison je l'ai jeté....
Un matin l'assistante de la principale me téléphone et commence ainsi :
"J'ai un très grave problème avec votre enfant...il se promène avec un faux carnet de correspondance, vous êtres passible d'un dépôt de plainte, d'une amende de 45 000 €..." Je suis très choquée et lui explique que je suis tout à fait au courant , que c'est moi qui suis allée acheter ce carnet, que j'ai voulu bien faire.... Rien n'y fait, elle me répond "on ne va pas en rester là, il va y avoir une sanction disciplinaire, le principale me téléphonera le lendemain et elle raccroche.
Le lendemain n'étant pas chez moi, j'ai essayé de tel plusieurs fois à la principale qui "était en réunion" mais j'ai appris par mon fils en fin de journée, qu'elle lui avait dit texto que ce n'était pas la peine que je la harcèle au téléphone...que je mentais lorsque je disais que j'avais jeté le carnet de correspondance "officiel" et que j'avais dû le faire après le coup de tél de son assistante.... J'ai été bouleversée et le mot est faible car je me sens traitée comme une délinquante, mis en quarantaine car j'ai essayé de joindre le professeur principal pour lui expliquer l'histoire et il m'a écrit un mail en me faisant savoir que nous en parlerons au moment de la convocation... Qu'en pensez-vous? Lorsque je lis le règlement intérieur à posteriori rien ne stipule la conduite à tenir en cas de perte du carnet et sur la caractère officiel du carnet fourni par le collège.
Répondre
Réponse anonyme
Le 18/02/2014 à 19h18
[ ! ]
Aujourd'hui mon fils a été surpris par 2 surveillants avec une cigarette à la main dans la rue du collège. Il était avec ses amis et se sont fait prendre leur carnet de correspondance alors qu'il étaient dans la rue et pas pendant un horaire scolaire. Trouvez vous cela normal que des élèves puissent se faire prendre leur carnet de correspondance et soient sanctionnés pour des faits s'étant déroulés dans la rue ?
Répondre
Réponse anonyme
Le 18/02/2014 à 19h21
[ ! ]
Même si ce n'est stipulé sur aucun document officiel le carnet de correspondance est un document officiel. Je trouve les propos du proviseur outrants
Répondre
Réponse anonyme
Le 19/03/2014 à 14h33
[ ! ]
Moi aussi je suis écoeurée du système scolaire : le cpe a fait changer de témoignage mon fils alors qu'il disait la vérité et mes témoins sont "cuisinés" par le proviseur au lieu d'être entendu. Il y a vraiment de l'abus de pouvoir. Et je commence à croire qu'il n'y a pas d'espoir pour que la vérité naisse un jour.
Mon fils s'est défendu et c'est lui qui est exclu, car l'autre c'est une fille et que d'après les mots du proviseur,une fille aura toujours raison !!
Répondre
Réponse anonyme
Le 09/04/2014 à 15h29
[ ! ]
Pfff a voir tous vos commentaires ça démoralise un peu. Ma fille de 4eme est exclue 1 jour pour avoir de la sympathie pour une fille violente qui en a agressé une autre. Un dépot de plainte a été fait contre cette fille. Etant dans son entourage lointain, elle a été un dommage collatéral et elle est donc du "mauvais côté de la barrière" dixit la CPE. Ils n'ont aucune preuve juste des "aveux" d'autres élèves obtenus par intimidation et peur.
Je n'ai jamais été convoqué, ni confronté aux accusateurs, ni conseil de discipline. Elle a été jugée coupable sans avoir de procès et encore aujourd'hui il lui mette la pression pour qu'elle avoue quelque chose qu'elle n'a pas fait. Je soupçonne le collège d'appliquer des mesures disciplinaires sévères pour que la famille retire sa plainte. Du moins c'est ce que m'a avoué à demi mots le directeur adjoint après un long interrogatoire. Ma fille, très bonne élève et couvertes d'éloges par son comportement par ses professeurs et tous les adultes qui la côtoient. Elle est aujourd'hui en "pré dépression". Elle ne mange plus, pleure souvent, ne veut plus retourner à l'école et souffre d'injustice. Elle développe aussi une haine de l'institution et de cette fille en particuliers. J'ai peur...... Après un long entretien avec le proviseur adjoint pour reconsidérer la sanction en invoquant des vices de procédures, et une sanction inappropriée, je n'ai eu droit qu'à des insinuations accusant ma fille. Je pense déposer plainte contre le collège pour harcèlement ou abus de pouvoir. Je vais certainement prendre un avocat et la changer d'école (bien que fuir n'est pas une solution) si vous avez des messages optimistes avec des conseils avisés, je suis preneuse merci
Répondre
Réponse anonyme
Le 02/06/2014 à 10h57
[ ! ]
Injustice, c'est ce que je retiens de tout cela. Et dire que nos enfants sont là pour apprendre des valeurs et notamment l'équité de traitement. Mon fils vit une situation similaire. C'est un très bon élève, qui s'ennuie dans sa classe et qui par ses interventions en classe a été classé perturbateur. Tout est prétexte pour l'accuser. Il vient d'être exclu suite à la constatation d'un vol dans une classe alors qu'il n'était pas dans la classe. Mais parce que la proviseure et la CPE ont besoind 'un coupable, mon fils est la cible idéale. Il a été exclu sans que l'on est d'information (du moins, courrier reçu deux jours aprés la sanction). La proviseure ne veut même pas me recevoir et estime que nous sommes des "mauvais parents". Elle explique clairement que sa décision est sans appel et qu'elle est le seul juge. Je souhaite contester cette décision. J'imagine que je vais me heurter à un mur. Le changement d'établissement n'est pas exclu. Dites moi comment votre affaire s'est terminée et je serai ravie si vous pouviez me guider dans la procédure à suivre.
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
litige avec un principal de collège
 »
Etes-vous un expert ?
Répondez à l'une de ces questions !
Les derniers messages publiés
Posez votre question maintenant !
Titre de votre question :
Votre question en détails :