608 058
questions
1 167 008
réponses
1 124 603
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !
Vous êtes ici : Accueil > Spécialités > Emploi

Indemnité départ volontaire et inscription chomage

Question anonyme
Le 29/09/2010 à 12h03
[ ! ]
Je souhaite démissionner d'un établissement public de l'état pour rapprochement de conjoint domicilié dans une autre région : puis je bénéficier de l'indemnité de départ volontaire (décret n° 2008-368 du 17 avril 2008) et parallèlement puis je m'inscrire à pole-emploi en tant que chomeur et bénéficier également d'une indemnité de chomage.
Répondre
2 réponses pour « 
Indemnité départ volontaire et inscription chomage
 »
Réponse anonyme
Le 19/10/2010 à 14h11
[ ! ]
Je me pose la même question. Je ne pense pas que cela puisse être automatique.

En l'absence d'un vrai dispositif de rupture conventionnelle du contrat de travail dans la FP, on doit à la fois mélanger le coté "volontaire" du départ pour bénéficier de l'indemnité et le coté "contraint" de la démission (suivre le conjoint) afin de bénéficier de l'ARE.

Et les deux semblent un peu contradictoires.

De plus, au cas où l'IDV serait cumulable avec le versement d'allocations chômage, n'oublie pas qu'en cas d'indemnité de départ, il y aura une incidence sur l'indemnisation au titre du chômage : tu risques donc de perdre d'une main ce que tu gagnes de l'autre...

Néanmoins, il y a peut-être moyen de s'en sortir :

- > après une période de carence de 121 jours :

http://avocats.fr/space/andre.icard/content/un-fonctionnaire-quittant-volontairement-son-emploi-peut-il-avoir-droit-au-chomage--_C6363D89-02C7-4855-853E-EA1B62CAF15A

-> en cas de reprise d'activité d'au moins 91 jours et de perte INVOLONTAIRE du nouvel emploi :

http://www.jurisconsulte.net/fr/bibliotheques/chroniques-juridiques/theme-104-contentieux-allocations-chomage/id-42-le-fonctionnaire-demissionnaire-qui-retravaille-au-moins-91-jours-dans-le-prive-et-qui-perd-involontairement-son-dernier-emploi-a-droit-a-des-allocations-chomage-versees-par-sa-collectivite-publique-d-origine

Ceci dit, j'imagine que le délai de carence de 121 jours et/ou le salaire versé durant les 91 jours (à condition en plus d'arriver à se faire embaucher, puis licencier dans les temps...) vont venir diminuer le salaire journalier moyen sur lequel seront ensuite calculées les allocs chômage.

Dernier point, outre le revenu qu'elle procure, l'intérêt d'une période d'indemnisation chômage est aussi que celle-ci donne droit à des trimestres de retraite (important pour limiter la décote sur la pension publique).

Mais attention, pour en bénéficier, il faut impérativement avoir été affilié au régime général par le passé.

Si tu n'es pas dans ce cas, prends ton IDV (si tu l'obtiens... beaucoup de collègues ont déchanté...) et regardes du coté de l'assurance volontaire
Répondre
Réponse anonyme
Le 31/01/2014 à 19h17
[ ! ]
C'est tout à fait possible : c'est mon cas !
J'ai demandé le montant (et l'acceptation) de l'IDV, puis après avoir obtenu la réponse (positive) j'ai démissionné au titre de la démission légitime.
Dès le lendemain de mon dernier jour de contrat, je me suis inscrite à Pôle Emploi.
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
Indemnité départ volontaire et inscription chomage
 »
Posez votre question maintenant !
Titre de votre question :
Votre question en détails :