514 530
questions
1 367 414
réponses
1 421 666
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !

Comment appelle-t-on un parent qui a perdu son enfant ? - Page 4

Question de lil joress
Dernière réponse le 19/03/2017 à 14h21
[ ! ]
Lorsu'un perd son epouse,on l'appelle VEUF....Lorsque une femme perd son epoux,on l'apelle VEUVE....Lorsqu'un enfant perd ses parents ou l'un de ses p...
Répondre Lire toute la question
104 réponses pour « 
Comment appelle-t-on un parent qui a perdu son enfant ?
 »
Réponse anonyme
Le 30/06/2015 à 11h01
[ ! ]
IL n’existe pas vraiment un nom à cela parce que Dieu en nous rendant parent à prévu q ns enft puisse ns enterrer avec amour pa l contraire. mai cme l monde tourne à l’envers cè raison pr laqle on voit et vit le contrai des choses. désolée pr ts ceux qui ont dja perdu leur parents, frères/sœurs, enfants car moi par la grâce d Dieu je les ai encore et je n cesse de l glorifier et remercier pour cela. sorry.
Répondre
Réponse de Jochoupinette
Le 05/07/2015 à 13h18
[ ! ]
Je suis une maman qui viens de perdre son fils a quelques jours de ses 21 ans .il a fais 1 arrêt cardiaque sans aucun signal d alerte auparavant .pour le moment je survis je voudrais tant le rejoindre tellement il me manque et ma vie n a plus de sens meme si j ai encore 2 autres enfants plus âgée et qui ont leur vie de couple je n arrive plus a m interresse a eux et je sais qu ils en souffre je me renferme chez moi apres mon travail et j évite tout repas familial voila j avais besoin d exprimer ma détresse bon courage à tous ceux qui ont vécu la perte d un enfant c est 1 mal incurable
Répondre
Réponse de canounet
Le 07/09/2015 à 00h06
[ ! ]
Contrairement à ce que plusieurs personnes affirment, la langue française est complète et l'académie française n'a rien à ajouter comme l'a précisé un intervenant, orphelin signifie "privé de", privé d'un être cher ou de qque ch qui tient à cœur donc, pour répondre à la question primitive : orphelin d'un de ses enfants
Répondre
Réponse anonyme
Le 08/10/2015 à 21h28
[ ! ]
Purkw pa orphelin 2 fils
Répondre
Réponse de tatayoyo33
Le 11/10/2015 à 16h52
[ ! ]
Perdre un enfant est terrible en ce sens que c'est injuste et que l'on se sent coupable de cette injustice. C'est comme souffrir subitement d'un handicap majeur comme le perte de la vue ou de membres....Si les handicapés parviennent à surmonter leur handicap (qui est une injustice de la vie), vous parviendrez, avec le temps, à vivre aussi avec cet handicap et ne commettez pas la même injustice que la vie en faisant payer aux autres enfants ce malheur dont ils souffrent eux aussi mais devenez une comédienne pour la bonne cause en jouant le rôle difficile de faire le premier pas vers un rôle de composition de mère disponible envers ses enfants.Ils sauront les efforts que vous faites et ne craignez pas de trahir votre chagrin que vous retrouverez quand vous serez seule mais le temps vous forgera une forte personnalité imbibée pour toujours de ce fils inoubliable.Faites-vous aider par un traitement homéopathique qui est très efficace si il est bien donné et bien suivi.J'ai perdu un fils unique en 1995 et je ne dévoile cette dualité que si on me le demande : c'est assez difficile de passer d'un état à un autre mais on y arrive.Courage!
Répondre
Réponse anonyme
Le 11/10/2015 à 19h32
[ ! ]
Mettre un mot la dessus semble bizarre et pourtant ça m'a fait du bien je suis une maman désenfantée
Répondre
Réponse anonyme
Le 11/11/2015 à 12h54
[ ! ]
Il n'y a pas de mots qui qualifie des parents "qui perdent leurs enfants".
Répondre
Réponse de Oiseau-de-Pluie
Le 29/01/2016 à 16h27
[ ! ]
Et comment appelle-t-on une personne qui perd un frère ou une sœur ? Et comment appelle-t-on une personne qui perd un cousin ou une cousine ? Et comment appelle-t-on une personne qui perd un oncle ou une tante ? Et comment appelle-t-on une personne qui perd un grand-père ou une grand-mère ? Et comment appelle-t-on une personne qui perd un arrière grand-père ou une arrière grand-mère ? Et comment appelle-t-on une personne qui perd un ou une amie très chère ? J'ai toujours trouvé cette phrase absurde : "quand on perd ses parents, on s'appelle orphelin, quand on perd son mari, on s'appelle veuf, mais quand on perd un enfant, y'a pas de mots". Si tu y réfléchis bien, il n'y pas que la mort de son enfant qui n'a pas de mots... Pour répondre à ta question, on peut appeler des parents qui perdent un enfant des parents "désanfantés". Mais de toute manière, mettre un mot sur ta douleur n'y changera malheureusement strictement rien... Alors à quoi sert-il de vouloir mettre des étiquettes ? Avec ou sans, la douleur est et sera toujours là.
Répondre
Réponse de gillone
Le 29/01/2016 à 19h24
[ ! ]
Pourquoi autans d’agressivité qui été vous pour parler de la douleur comme cela. Sur vous ne la connaissez pas la douleur la solitude moi je pleure ma fille et maintenant ma femme et les personne qui pleure non pas besoin de vos commentaires
Répondre
Réponse de Oiseau-de-Pluie
Le 31/01/2016 à 13h00
[ ! ]
Je ne la connais pas ? Et vous qui êtes-vous pour dire que je ne la connais pas, vous me connaissez personnellement peut-être pour le savoir ? Vous voulez connaître ma vie ? J'ai été victime de harcèlement scolaire (traitée de "salope, pute, connasse") et j'en passe, bousculée dans les couloirs et frappée tous les jours dès l'âge de 11 ans et cela a duré plusieurs années. Par la suite, je suis tombée dans un profond mal-être suite à cela, dans une grande dépendance affective, s'en est suivie 8 ans de mutilations, 4 hospitalisations en psychiatrie dont 2 terribles car il existe encore d'énormes abus en psychiatriques, et plusieurs tentatives de suicide avant même d'atteindre les 18 ans. A 19 ans j'ai perdu une personne très chère à mes yeux, et à 20 ans, j'ai encore perdu une personne extrêmement chère à mes yeux, quelqu'un que je considérais comme mon frère et qui a attrapé une maladie mortelle du jour au lendemain, qui est resté 19 jours à l'hôpital et qui a ensuite succombé à 42 ans, une mort foudroyante. Ces deux pertes cruelles pour moi n'ont aucun mot non plus et pourtant ce ne sont pas mes enfants. Alors la douleur je la connais, et si je ne la connaissais pas, je ne vois d'ailleurs pas ce que je ferais sur un site pareil. Et je respecte la douleur de tout le monde, moi je ne fais pas de hiérarchie dans la douleur : "moi j'ai perdu mon fils, vous vous avez perdu votre sœur, votre douleur ne compte pas, un fils c'est bien pire, y'a pas pire douleur que perdre un enfant" blablabla. Ma réponse n'est pas agressive, elle dit ce qui est : il y a plein de pertes qui n'ont pas de "mots" et qu'on mette un mot ou pas sur la douleur, ben elle sera là quand même. C'est pas agressif, c'est réaliste.
Répondre
Réponse anonyme
Le 22/08/2016 à 15h26
[ ! ]
J ai un jour rencontre ce mot en langue française on l utilise pour designer Marie après la perte de Jésus je l ai oublié il doit exister
Répondre
Réponse de canounet
Le 22/08/2016 à 19h28
[ ! ]
Vous vous posez bien des questions pour rien j'ai déjà répondu il y a longtemps, "orphelin" qui signifie "privé de" donc orphelin des parents (c'est le cas le lus fréquent), orphelin de frère, sœur, cousin, etc. on parle aussi de maladie orphelines lorsqu'elles sont très rares et n'ont donc pas de traitement (pas rentables pour les labos)
Répondre
Réponse anonyme
Le 23/08/2016 à 08h07
[ ! ]
Pas vrai, on est tous différents et moi j'avais besoin d'un mot même si je ne le prononce pas à voix haute. De la même façon que j'ai besoin de savoir que je ne suis pas folle de continuer à pleurer pour mon grand que j'ai laissé partir et qui ne reviendra jamais. Et si je sais que je suis pas folle c'est parce que vous tous vous êtes comme moi.
Répondre
Réponse de 69262523
Le 31/08/2016 à 15h32
[ ! ]
Homme qui a perdi son enfant :Un manqeur
Répondre
Réponse de canounet
Le 31/08/2016 à 18h05
[ ! ]
Le fait d'être différents et de pleurer la disparition d'un proche n'empêche pas que la seule expression existante est orphelin de fils
Répondre
Réponse de gillone
Le 31/08/2016 à 20h27
[ ! ]
SVP arrêter avec votre orphelin de fille orphelin de sœur .. Orphelin c'est de ces parent point. prenez tout les dico du monde et vous verrez mois je suis veuf de ma femme et pas orphelin de ma femme encore mois orphelin de ma fille il n'existera jamais de mot pour le définir on pourra blablater autan que long veut on peut donner des non pour se pansé un peut mais c'est un gouffre sans fond. Genre Enfer
Répondre
Réponse de gillone
Le 31/08/2016 à 20h30
[ ! ]
Me revoilà dite mois jai perdu ma fille on va peut être me mètre dans un Orphelinat ?
Répondre
Réponse de J.Go
Le 31/08/2016 à 21h01
[ ! ]
Gillone, je pense que vous devriez trouver quelqu'un à qui en parler. Vous n'avez manifestement pas fait votre deuil.
Répondre
Réponse de gillone
Le 31/08/2016 à 21h03
[ ! ]
Un orphelin (du grec ancien ὀρφανός / orphanós) est un enfant (habituellement mineur) dont le père et la mère sont décédés, ou dont l'un des deux parents est décédé, ou par extension, disparu(s) définitivement1. Ce terme est également et improprement utilisé pour désigner des jeunes adultes au moment du décès des parents. L'utilisation courante réserve ce terme aux enfants qui ont perdu leurs deux parents. Pour les enfants qui ont perdu leur père (orphelin de père) ou leur mère (orphelin de mère) on parle parfois de semi-orphelins. Ce terme peut aussi être employé pour les animaux. Dans certaines espèces animales, où le père n'a pas d'attache particulière avec la mère ou avec le jeune, avant ou après sa naissance, le petit est alors appelé orphelin lorsque la mère disparaît. Ci vous n'arrivé pas a comprendre retourné a l'école mais arrêté de nous embobiné avec vos idée
Répondre
Réponse de J.Go
Le 31/08/2016 à 21h11
[ ! ]
Dans ce cas, comment expliquez-vous qu'on appelle une maladie qui n'a aucun traitement : une maladie orpheline. Ou alors serait-ce une maladie qui n'a pas de parents et qu'on met dans un orphelinat ? Il faudrait arrêter d'être aussi borné. Un même mot peut s'utiliser dans différents contextes et il n'y a rien de scandaleux à cela.
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
Comment appelle-t-on un parent qui a perdu son enfant ?
 »
Etes-vous un expert ?
Répondez à l'une de ces questions !
Posez votre question maintenant !
Titre de votre question :
Votre question en détails :
T17.461