668 795
questions
1 465 633
réponses
1 451 385
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !

Honoraire pour métreur indépendant bâtiment - Page 2

Question de lake64 le 08/03/2010 à 10h45
Dernière réponse le 03/06/2020 à 02h00
[ ! ]
Bonjour, Je souhaiterais m'installer comme métreur indépendant T.C.E., hors corps d'état techniques. Quel est le taux horaire pratiqué. Je s...
Répondre Lire toute la question
94 réponses pour « 
Honoraire pour métreur indépendant bâtiment
 »
Réponse de Benomaar
Le 08/11/2011 é 16h55
[ ! ]
Bonjour, Je suis métreur TCE en fin de formation et autoformation à gestion et conduite de projet en construction.passionné et persévérant je souhaite mettre mes compétences aux services d'entreprises ou particuliers.pour ce faire je dispose d'une licence Batiprix,Autocad,office 2010, un pc, une imprimante laser.Seul hic j'ai un souci de régularisation administrative.Je réside dans le 92. contactez-moi au 0658091787,e-mail:nanjipom@yahoo.fr à très bientôt.
Répondre
Réponse anonyme
Le 09/11/2011 é 16h42
[ ! ]
Bonjour, Je Métreur Discripteur concepteur, indépendant en (IDF) je suis à la recherche de prestation concernant mon activité hors lot Technique. Mon taux horaires est à 45 €uro l'heure. Merci de bien vouloir me contacter: b.amandemdc@gmail.com et au 6080231465. Cdt. Bruno
Répondre
Réponse de daniel 64
Le 17/11/2011 é 13h27
[ ! ]
Bonjour, Je suis métreur et je réalise les métrés et quantitatifs sur plan et par internet ( pour les projet hors 64 et 40 (concernant ces département, je peut me déplacer). Vous êtes intéressé contactez-moi sur mon e-mail: danieltelliereurl@free.fr Cordialement.
Répondre
Réponse anonyme
Le 17/11/2011 é 14h00
[ ! ]
Bonjour, Je suis économiste et maitre d'oeuvre. 25 ans d'expérience.Basé en France dans le département 47. Je recherche actuellement des missions de métré. Vous arrive-t'il de sous traiter des dossiers? Cordialement. D. Martin
Répondre
Réponse de MetreurTCE
Le 20/11/2011 é 19h35
[ ! ]
Je recherche un poste en tant que métreur, si cela vous intéresse n'hésiter pas à me contacter. 5 ans d'experience dans le gros oeuvre 3 ans .... dans l’électricité 2 ans ... en BET TCE
Répondre
Réponse de Métreur
Le 26/01/2012 é 13h35
[ ! ]
Bonjour, Je suis Métreur - économiste de la construction en Haute Savoie 74 Cluses. Je propose mes prestations dans la régions en TCE. Taux horaires selon dossier. 3 ans d'expériences plus légère connaissance en Métré monument historique. Contactez moi au 06.89.23.00.81 Bien cordialement.
Référence(s) :
Paris: La Madeleine, reprise des pierres et sculptures.
Lyon & La Ravoire: Constructions (immeuble et maison individuelle; Rénovations; Réhabilitations; Maîtrise d’œuvre...
Répondre
Réponse de P concept
Le 24/04/2012 é 08h24
[ ! ]
Bonjour je suis installer en 2B, en autoentrepreneur metreur, j'ai commencé mon activité il y a un an sur une base de 38.50€ et il est tres difficile de reajuster ses prix une fois engagé. Merci de m'indiquer sur qu'elle base de tarif horaire est il important pour la profession de travaillé en considérant le fait de passer a un statut différent SARL ou autre. De meme je recherche une RC PRO pour l'activité. MERCI pour vos réponses.
Répondre
Réponse anonyme
Le 26/04/2012 é 16h36
[ ! ]
Salut je suis un métreur tce et projeteur béton mes expériences : 7 ans conducteur et pilotage de chantier 5 ans comme métreur ... réussit a évoluer deux entreprise en IDF je travail avec le meilleur prix pour le moment pour plus d'info n’hésitez pas a me contacter émail: mimoudjo@live.com
Répondre
Réponse de Jef
Le 26/04/2012 é 19h53
[ ! ]
Pour la region 2B, je ne sais pas, mais 38,5 de l'heure sont correcte pour province Pour l'assurance, axa sont bien positionnés.
Répondre
Réponse de P concept
Le 27/04/2012 é 11h16
[ ! ]
Bonjour jef merci pour ton avis et le partage de ta recherche en assurance, mimoudjo je ferais parvenir un mail pour contact. CORDIALEMENT
Répondre
Réponse de chr73220
Le 23/05/2012 é 14h51
[ ! ]
Je veux m'installer comme économiste de la construction en Savoie et je suis intéressée pour avoir la base de remunération que vous pratiquez merci de votre reponse C.POUDAT
Répondre
Réponse de julien2100
Le 24/05/2012 é 02h09
[ ! ]
Bonjour, J'ai pour projet de me mettre en tant que auto entrepreneur sur dijon. j'aimerais savoir qu'elle est votre honoraire appliqué jef et avoir un peu plus de renseignement quand au procédure et aux assurances obligatoire en fonction de mon statut. Merci. Cordialement.
Répondre
Réponse de Terredelie
Le 11/07/2012 é 14h22
[ ! ]
Est il facile de se mettre en tant que metreur indépendant, d'un point de vue financier ,est ce jouable, ainsi que pour des questions de comptabilité, ursaff, chiffres d'affaire , vaut il mieux le statut d'indépendant ou d'auto entrepreneur pour une femme qui a juste besoin d'avoir un revenu de base type niveau du smic. Est ce jouable? Les bureaux d'études peuvent ils employer facilement quelqu'un en free lance? Comment se déroulent les contrats? cherche témoignage de personnes qui travaillent de cette façon, Sabine.lesoiseaux@gmail.com Merci de toute réponse,
Répondre
Réponse de Jef
Le 11/07/2012 é 19h55
[ ! ]
Bonsoir à tous. Pour ce qui est du tarif horaire, 35 euros H.T. de l'heure est un tarif convenable pour débuter (sauf région parisienne, plutôt autour de 45-50), cela permet de se laisser une petite marge de négo avec les clients (attention toute fois à ne pas trop se laisser écraser, travailler en dessous de 25 euro est suicidaire). Pour ce qui est des démarches, il faut trouver une assurance, rédiger les statuts (pour une constitution de société), effectuer les démarches de création (voir avec la chambre de commerce de votre région), et bien sûr, trouver des clients, donc faire de la pub et démarcher. Il faut également trouver un comptable, et une banque. Niveau assurance, une simple responsabilité civile si pas d'implication dans la conception ou l'acte de construire (autrement dit, si activité de métré et estimation uniquement), c'est relativement facile à trouver et peu onéreux (environ 800 - 1000 euros par ans). En revanche, s'il y a implication dans l'acte de construire (prescription technique ou rédaction de CCTP, suivi de chantier, etc.), il faut une assurance décennale, et là, ça se complique : Il faut déjà justifier d'une qualification (diplome ou expérience significative), et ça coute beaucoup plus cher (variable en fonction du montant des travaux concerné par l'assurance, mais compter environ 10 000 euros par an pour un début). Il faut aussi penser à souscrire une assurance personnelle, car on ne relève plus de la sécurité sociale classique, mais du RSI, qui couvre vraiment le minimum (mais pour ça, ne vous inquiétez pas, les assurances sont toutes disposées à vous proposer tout un éventail de solution, de ce coté là, elles se montrent beaucoup plus intéressées par cet aspect d'une activité d'indépendant que pour assurer l'activité en elle-même ). Idem pour la couverture retraite. Il n'est jamais facile de se lancer en indépendant, cela demande beaucoup de temps et de persévérance, mais ce n'est pas non plus insurmontable (même si on à parfois l'impression qu'on en verra jamais le bout). Une des conditions pour bien démarrer est d'avoir un bon réseau de relation, apporteur d'affaires et client potentiels assez solide et étoffé avant de se lancer (c'est ce qui m'a manqué, j'ai arrêté mon affaire au bout d'an an 1/2 par manque de clientèle). Autrement, n'hésitez pas à communiquer, vous renseigner, on rencontre toujours tout un tas de gens qui sont disposer à vous aider dans vos démarches. En ce qui concerne le statut, tout dépend du volume d'affaire, sachant que le statut d'auto-entrepreneur n'est pas toujours très bien perçu dans la profession, apparenté à un amateur, peu sérieux et digne de confiance, il faudra montrer plus de capacité de persuasion, mais ce n'est pas impossible, et il permet de moduler son activité et ses charges en fonction de la demande. Le meilleur conseil viendra d'un bon comptable, à condition d'être capable de lui donner une bonne vision de prévision de l'activité (volume d'affaire et montant envisagé par an, et évolution dans l'avenir). Le revenu est très variable, dépend du nombre de contrat décroché (certains mois sont angoissant avec rien à l'horizon, d'autres sont surchargés avec des horaires à n'en plus finir pour arriver à honorer les contrats, qu'on en peut évidemment pas refuser quand on débute), il faut surtout veiller à limiter les charges fixes au minimum (travailler avec juste un ordi de chez soi, utiliser son véhicule personnel, se faire des cartes de visite pas cher, etc.). Les bureau d'études, archi, entreprises générales ne sont pas réfractaires à l'emploi de free-lance, mais il faut les harceler et les convaincre de votre capacité à faire du bon travail, ils sont en général assez frileux à s'engager à payer un travail qui, finalement, n'est jamais garanti. Les contrats se font de gré à gré, il n'y a pas de règlementation en la matière, tout dépend de ce que vous négocierez avec votre client. Je met en ligne un modèle vierge que j'ai établi pour couvrir à peu près tous les cas de figure, ne rien oublier et formaliser les limites et conditions de mon travail, mais vous êtes libres de l'adapter comme bon vous semble. Le fichier sera disponible pendant 1 mois environ à l'adresse suivante : http://dl.free.fr/iZ2cOG2VA Bon courage à tous les courageux ;-)
Référence(s) :
Expérience personnelle (même si malheureusement terminée)
Répondre
Réponse anonyme
Le 21/07/2012 é 06h52
[ ! ]
Bonjour, J'ai une entreprise d'economie de la construction. Je suis a la recherche de métreurs en free-lance (autoentrepreneur). Je souhaite un partenariat avec des personnes compétentes me fournissant un travail de qualité, respect des délais et de ses engagements. Mon entreprise est l'entreprise Atelier L&C sas, située a Paris 15eme arrondissement. N'hésitez pas a prendre contact avec moi pour que je puisse vous proposer du travail (quantitatifs et peut être CCTP). Pour toutes questions n'hésitez pas a me contacter par email ou bien a vous connecter a mon LinkedIn. Sinceres salutations Julien Chucha President Atelier L&C sas
Répondre
Réponse de Benomaar
Le 21/07/2012 é 12h13
[ ! ]
Bonjour, Je suis métreur TCE en free-lance sur paris et disposé pour rédiger CCTP et Quantitatifs. Dans l'attente d'une suite à cette proposition, je vous laisse mes coordonnées. Cordialement Omer Nanjip Métreur TCE Tél:0658091787 E-mail:nanjipom@yahoo.fr
Répondre
Réponse anonyme
Le 21/08/2012 é 03h37
[ ! ]
Bonjour, Merci Jef pour l'explication. Quel budget environ doit on prévoir pour créer sa societé de métrés et d'économie de la construction (fonds propres + credits) pour faire face aux dépenses et aux salaires les premiers mois. Cordialement
Répondre
Réponse de Jef
Le 22/08/2012 é 17h18
[ ! ]
Bonjour, Le budget de démarrage dépend beaucoup de la façon dont vous allez exercer. Je m'explique : - Il faut compter d'abord les frais obligatoire, qui regroupent les frais administratifs (essentiellement frais d'inscription auprès de tribunal de commerce, plus une publication légale dans un journal). Ces frais ne sont pas très élevé, de l'ordre de 1 000 € environ. - Ensuite, il y à les frais qui sont difficilement évitable, essentiellement recourir à un expert comptable pour la création de la société et la comptabilité (ce que je recommande fortement, la compta, c'est un autre métier), en 2ième utiliser de l'essence pour aller en RDV, + quelques faux frais type avoir du papier et de l'encre pour imprimer les documents, etc. Pour l'expert comptable, compter environ 2 500 €, pour l'essence, ben ça dépend des déplacement que vous aurez à faire, mais compter quand même un minimum de 500 km par mois en moyenne. - viennent après les différents frais de fonctionnement, qui dépendent de la façon dont vous allez exercer : Avez vous besoin d'un véhicule, d'un local, d'un ordinateur, d'un téléphone portable avec un abonnement, d'un site internet, d'une connexion internet, en sachant que vous pouvez tout à fait utiliser vos biens personnels pour votre activité (mais ce n'est pas l'idéal au niveau comptable, même s'il est vrai que ça peut permettre de limiter l'investissement de départ, cela vous pénalise de frais que vous aurez du mal à déduire de votre chiffre d'affaire, et cela risque d'augmenter votre imposition). - enfin, le salaire dépend de vous. Pour démarrer sereinement, je conseille de commencer de chez soi, à condition d'avoir suffisamment de place pour pouvoir se dégager un espace de travail calme (en déclarant une partie de son habitation comme local de travail aux impots), avec son propre véhicule s'il ne consomme pas trop (en faisant un relevé précis des km effectuer pour l'activité), son équipement informatique s'il n'est pas trop vieux, de prendre un abonnement téléphone professionnel assez consécquent (4h minimum, mais 6 c'est mieux) et de prévoir un budget de départ de 10 000, hors salaire, cela permet de faire face aux premiers mois, et de voir si le démarrage se fait, pour ensuite envisager de prendre un bureau et/ou un véhicule professionnel
Référence(s) :
expérience personnelle
Répondre
Réponse de Jef
Le 22/08/2012 é 17h21
[ ! ]
J'ai oublié l'assurance dans les frais obligatoire, le budget de 10 000 € en démarrage fonctionne si assurance responsabilité civile uniquement, si assurance décennale, il faut prévoir plus
Répondre
Réponse anonyme
Le 09/09/2012 é 14h21
[ ! ]
Bonjour, je gagne aujourd'hui 4500 euro brut. j'envisage de m'installer comme métreur economiste de la constrction. est ce raisonable?
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
Honoraire pour métreur indépendant bâtiment
 »
Les dernières réponses publiées
Etes-vous un expert ?
Répondez à l'une de ces questions !
Posez votre question maintenant !
Publiez votre question et obtenez des réponses d'experts bénévoles et de centaines d'internautes, gratuitement.
Titre de votre question :
Votre question en détails :
T13.478