608 912
questions
1 170 624
réponses
1 126 398
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !

Ministere des finances algerie

Question anonyme
Dernière réponse le 25/09/2012 à 19h43
[ ! ]
Monsieur le ministre des finances algerien, pourquoi l'agent comptable de l'Etat n'est pas considéré au même titre que les controleurs financier qui restent sans responsabilité personnelle et pecuniaire ? nous, agents comptables moins considérés et moins payés alors que nous sommes plus responsabilisés (loi 90/21) qui ne cite presque pas le controleur financier alors qu'elle represente un code penal pour le comptable assignataire et l'agent comptable de l'Etat en particulier. je crois qu'il est temps de faire quelque chose pour cette fonction et ce POSTE SUPERIEUR de votre honnorable ministere. Ce n'est pas une question que je vous pose Monsieur le Ministre des finances mais un SOS que je lance à travers ce merveilleux site qui m'a donné cette occasion et l'honneur de vous contacter directement. Merci
Répondre
31 réponses pour « 
ministere des finances algerie
 »
Réponse anonyme
Le 07/09/2010 à 19h20
[ ! ]
Les agent comptables de l ' Etat ont toujours étaient méprisés. n'attendez pas que le ministre vous apporte des solutions. vous avez deux choix soit changer de métier soit constituer un syndicat comme celui de l'eductaion.
Répondre
Réponse anonyme
Le 13/09/2010 à 01h22
[ ! ]
Votre reponse est une preuve que notre appel est écouté quelque part et peut etre qu un jour le Ministre des finances visitera ce site et daignera prendre en charge notre appel de detresse. Nous faisons confiance en notre administration et nous sommes patients. Le linge sale se lave entre famille
Répondre
Réponse anonyme
Le 13/09/2010 à 09h25
[ ! ]
Malgré son importance et son utilité,l'agent comptable de l'Etat des établissement publics à caractère administratif reste trés mal considéré par le ministère des finance algérien en matiere de salaires et primes par rapport aux autres postes superieurs sans responsabilité personnelle et pecuniaire (controleur financiers, et autres trésorirers qui leurs salaires a été multiplié de je ne sais combien de fois depuis le milieu des années 90 ainsi que la prime de responsabilité qui était pour pour tous à 700 DA et autres avantages ( prets vehicules...) accordés à tous les comptables sauf à l'agent comptable qui reste soumis aux memes regles de responsabilité personnelles et pecuniaires
Répondre
Réponse anonyme
Le 15/09/2010 à 10h29
[ ! ]
Consulter et ajouter votre commentaire sur google "agent comptable algerie"
Répondre
Réponse anonyme
Le 21/09/2010 à 07h38
[ ! ]
Les postes supérieurs du MINISTERE DES FINANCES sont fixes, précis et utiles. Ils sont méprisés et stigmatisés que par des corrompus et des opportunistes qu’ il faut dénoncés vigoureusement et les écarter .
Répondre
Réponse anonyme
Le 21/09/2010 à 15h11
[ ! ]
Http://experts-univers.com/agent-comptable-algerien.html
Répondre
Réponse anonyme
Le 23/09/2010 à 20h52
[ ! ]
Le meilleur moyen de faire entendre la voix des agents comptables de l Etat est d'adherer la SNAPAP. Bonne chance
Répondre
Réponse anonyme
Le 28/09/2010 à 08h40
[ ! ]
Thème de la réunion de travail présidée par Monsieur DRT à Alger le 19 05 2010
DETOURNEMENT DES DENIERS PUBLICS ET ANTI CORRUPTION
Les Agents comptables des EPA
Monsieur le Directeur régional du trésor à Alger

Afin de contribuer à votre démarche anti-corruption dans les services de votre région, nous avons pris connaissance des dispositions de la circulaire, de Monsieur le Directeur général de la comptabilité, relative à la lutte contre la corruption au niveau des différentes trésoreries qui constituent des espaces favorables et potentiels à ce phénomène de par leur composante en personnel moyens de collusions, donc les plus exposées à ce fléau puisque comptable principal sur le budget de l’Etat et gestionnaire financier des marchés publics, ainsi que comptable principal sur certains budgets d’établissements publics à caractère administratif qui ne disposent pas sur place d’ agent comptable de l’ Etat nommé ou agrée par le ministère des finances. Il est donc sage d’opérer en priorité des mouvements des personnels au niveau de ces trésoreries, comme l’a précisé l’instruction de Monsieur le Directeur général, ainsi qu’entre comptables publics cités par le décret exécutif 91-311 du 07 09 1991 pour mettre un terme aux agiotages et tentatives de corruption et stopper les éventuels corrompus qui portent atteinte à la souveraineté du ministère des finances et son image de marque.

La corruption ou la connivence des agents comptable de l’Etat des EPA est donc écartée. Néanmoins l’expérience a montré que les conditions pratiques de désignation des agents comptable, doivent être revues de façon à minimiser les détournements de fonds et les malversations des deniers publics. il serait judicieux d’assurer une transparence dans les nominations et les agréments, aussi nous proposons la démarche suivante :
• Déclaration par la DRT de la vacance du poste comptable ou concerné par le mouvement.
• les demandes des Agents comptable sont introduites directement à la direction régionale du trésor, autorité ayant pouvoir de nomination, sauf pour les fonctionnaires exerçant aux trésoreries, qui nécessitent non pas l’aval mais l’appréciation du comptable en poste de trésorier.
• Test intellectuel et professionnel réalisé par la direction régionale du trésor avec le concours d’Agents comptables déjà en poste.
• programmer des contrôles de la gestion financière relevant des trésoriers, pour le compte du ministère des finances, par des agents comptable des EPA.
• obligation de prêter serment pour tous les comptables publics.

Par ailleurs, il convient de souligner que la convocation des Agents comptables des EPA par le Trésorier principal pour la réunion précitée est inopportune et non réglementaire, car ce dernier est concerné au même titre que les convoqués, par la circulaire n° 01 du 08/03/2010 de Monsieur le Directeur Général (Cf. décret exécutif n° 91/311 du 07/09/1991 relatif à la nomination et à l’agrément des comptables publics).


Répondre
Répondre
Réponse anonyme
Le 17/10/2010 à 10h19
[ ! ]
Les agents comptables sont responsabilisés comme des adultes et récompensés comme des enfants. bonification du poste 255 points ?????
Répondre
Réponse de choisirbien
Le 25/10/2010 à 09h52
[ ! ]
Vu le decrét exécutif n°91.311 du 7 septembre 1991 relatif à la nomination et à l'agrément des comptables publics,
je suis nomé par l'article 6 du decrét,
je demande si j'ai une indemnité de se poste en fonction
Répondre
Réponse anonyme
Le 05/11/2010 à 06h29
[ ! ]
Oui, au cas ou vous êtes détenteur d’un titre de comptable public régulièrement établi.
Répondre
Réponse anonyme
Le 06/11/2010 à 10h10
[ ! ]
L’acte de nomination ou d’agrément doit être signé par le ministère des finances ou son représentant dûment habilité, le DRT entre autre. Le trésorier est un comptable public
Répondre
Réponse anonyme
Le 14/11/2010 à 11h53
[ ! ]
MALGRE TOUT ONT TRAVAILLE POUR LE DEVOIR DE NOTRE PAYS .IL FAUT REVISE LE DECRET EX DE NOMINATION ET AGREMENT DES AGENT COMPTABLES DES E.P.A SURTOUT AU SECTEUR DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE QUI EST DEPUIS LONGTEMP SEPARER DE MINISTERE DE L.EDUCATION ET DE LA FORMATION .ARTICLE 4 ET6 DU DECRET N° 91/311 DU 07/09/1991. MERCI
Répondre
Réponse de roudak
Le 01/12/2010 à 09h14
[ ! ]
Je pense que la question est poseé au ministre des finances et c'est à lui e"s qualité de répondre.
Répondre
Réponse anonyme
Le 03/12/2010 à 21h14
[ ! ]
SNAPAP c est quoi de beaux bureaux des privilèges quand les agent comptables que chaque jour que DIEU fait sont marginalises dans les deux sens n arrivent pas a se faire une place qui est responsabilité poste supérieur traînée par les patrons dans tout les sens pour ZA3MA l intérêt de l etablissement 3agueb barq sinon l excuse vous bloquez même si entrave a la reglementation la SNAPAP
Répondre
Réponse anonyme
Le 16/12/2010 à 20h27
[ ! ]
Lettre à Monsieur le Directeur général de la comptabilité

Avant tout, je vous présente tous mes respects et je vous prie de m’excuser de la façon de m’adresser à vous personnellement par internet, si je n’ai, comme d’ailleurs tous les agents comptables nommés ou agrées, que ce moyen et cette possibilité de vous contacter.

Permettez moi Monsieur le Directeur général de vous faire un résumé, d’une discussion longue et embranchée, sur des sujets qui convergent vers la réhabilitation de notre fonction et de notre statut de comptable public.

Ce débat, engagé par internet depuis 2009, vise essentiellement la position hiérarchique de l’agent comptable et son droit de réserve en tant que commis de l’Etat assermenté.

Etant personnellement et pécuniairement responsable du ou des postes comptables qu’il dirige, l’agent comptable est constamment arnaqué et harcelé par les ordonnateurs, avec la complicité de certains trésoriers qui usent perversement de leurs prérogatives de vérification des agences comptables et le silence sans scrupule de certains DRT.

Cet état de fait a rendu, sans nul doute, l’agent comptable vulnérable dans la mesure ou il est rappelé qu’il est infaillible et qu’un jour ou l’autre il fera l’erreur, aussi infime qu’elle soit, pour être exposé à un arrêté de débet ou carrément à la radiation de la fonction, s’il ose s’opposer au règlement d’une opération comptable engagée par l’ordonnateur.

Comme tous les agents comptables en postes, nous menons quotidiennement, si j’ose dire, un combat sans merci pour protéger les deniers de l’Etat contre la mauvaise gestion et la malversation, et sauvegarder nos salaires dérisoires, par rapport à la responsabilité et aux risques encoures, pour nourrir nos familles. Ce combat ne peut perdurer sans votre pouvoir, votre protection et votre intervention en tant qu’autorité administrative et en tant qu’institution ministérielle.

Merci
Répondre
Réponse anonyme
Le 16/12/2010 à 20h31
[ ! ]
Je crois qu’on a plus rien à dire. Nous avons exposé tous les problèmes qu’un agent comptable peut rencontrer, pour cela nous avons proposé des solutions sans qu’on ait le pouvoir de mettre à exécution. Même pour ce dernier obstacle, nous avons proposé la solution de la lettre et qu’il est facile de franchir en la remettant à qui de droit, en l’occurrence le Directeur général de la comptabilité. Alors s’il y a quelqu’un d’Alger ou qui a les moyens de faire le déplacement sur Alger et de la déposer au secrétariat de la direction générale, sans oublier de mentionner en entête le site de notre discussion, cela nous rendra un grand service. Au revoir.
Référence(s) :
agent comptable algerie
Répondre
Réponse anonyme
Le 21/12/2010 à 08h54
[ ! ]
"Chaque génération a le choix entre trahir ou accomplir sa mission"
Celui qui lutte peut gagner ! Celui qui ne lutte pas a déjà tout perdu !
Répondre
Réponse anonyme
Le 22/12/2010 à 05h14
[ ! ]
Actualités : SELON LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA COMPTABILITÉ
Le nombre des détournements est important, non leur volume
C’est le nombre des détournements au niveau des trésoreries et des comptables qui importe et non leur volume qui est minime, selon le directeur général de la Comptabilité. Mohamed Djahdou indique par ailleurs que cette administration compte améliorer les conditions d’accueil des usagers.
Chérif Bennaceur - Alger (Le Soir)- Hier au siège du ministère des Finances, le directeur général de la Comptabilité, Mohamed Djahdou, a explicité le processus de réformes tous azimuts et processus de modernisation de la comptabilité générale publique et des services du Trésor public. Un double processus qui coûtera 10 milliards de dinars pour les quatre prochaines années et dans lequel cette direction s’est engagée. Comptant un effectif de 14 500 agents et chapeautant notamment la Trésorerie centrale, les trésoreries de wilaya, communales et des structures de santé, cette direction est chargée essentiellement du contrôle de l’utilisation de la dépense publique, en veillant à la régularité de l’exécution et sa liquidation. A ce propos, Mohamed Djahdou a évoqué la restructuration du circuit de la dépense publique dans le contexte d’un troisième plan quinquennal 2010-2014 «en préparation». Dans cet ordre d’idées, le directeur général de la Comptabilité a indiqué qu’un nouveau plan comptable de l’Etat, en préparation et axé sur la transparence et une fiabilité accrue, sera prêt d’ici juin 2009. Il a également indiqué que le décret d’application n° 08- 156 de la loi 07-11 portant nouveau système comptable financier, devant entrer en vigueur le 1er janvier 2009, a été publié dans le dernier Journal officiel n°27, et ce en attendant la parution de l’arrêté ministériel relatif à la nomenclature et finalisé au niveau du secrétariat général du gouvernement. D’autres points ont été évoqués dont la révision du cadre législatif de la comptabilité publique et celle opportune pour «la sauvegarde de l’intérêt public», du cadre législatif régissant la profession des experts comptables et des commissaires aux comptes et comptables agréés. En outre, Mohamed Djahdou a évoqué la question des détournements comptables et de trésorerie. Tout en indiquant qu’en 2007, plus de soixante missions de contrôle dont 27 au niveau des trésoreries de wilaya, 20 au niveau des trésoreries de commune, cinq dans les comptes d’affectation spéciale et 7 missions ponctuelles ont été programmées et menées par les inspecteurs des services comptables et que le nombre des missions d’inspection augmentera en 2008 à 70 missions, couvrant même des postes à l’étranger. Certes, le directeur général de la Comptabilité a reconnu qu’«il y a des choses négatives, des malversations, des détournements de fonds» au niveau de certaines trésoreries, dont un cas récent dans une trésorerie de wilaya. Toutefois, Mohamed Djahdou a estimé que c’est le nombre de détournements au niveau des trésoreries et des comptables qui importe et non leur volume qui est minime, selon lui. Des montants peu importants mais un nombre de détournements «inquiétant », laissera-t-il entendre. Même s’il a insisté, relativisant, sur les efforts déployés en matière de vérification et de contrôle interne. De même que le directeur général de la Comptabilité a évoqué la réhabilitation et la réalisation d’infrastructures nouvelles ainsi que la nécessité d’améliorer les conditions d’accueil et de prise en charge des doléances des usagers, notamment les conditions d’accueil des bénéficiaires de pensions au niveau du Trésor central.
C. B.


Source de cet article :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2008/06/19/article.php?sid=69783&cid=2
Référence(s) :
http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2008/06/19/article.php?sid=69783&cid=2
Répondre
Réponse anonyme
Le 23/12/2010 à 22h40
[ ! ]
Http://experts-univers.com/agent-comptable-algerien.html

Monsieur le Directeur général de la comptabilité
Ministère des finances

Avant tout, je vous présente tous mes respects et je vous prie de m’excuser de la façon de m’adresser à vous personnellement par internet, si je n’ai, comme d’ailleurs tous les agents comptables nommés ou agrées, que ce moyen et cette possibilité de vous contacter.

Permettez moi Monsieur le Directeur général de vous faire un résumé, d’une discussion longue et embranchée, sur des sujets qui convergent vers la réhabilitation de notre fonction et de notre statut de comptable public (Cf, décret exécutif n° 91-311 du 07/09/1991)

Ce débat, engagé par internet depuis 2009, vise essentiellement la position hiérarchique de l’agent comptable et son obligation de réserve en tant que poste supérieur de votre direction générale et en tant que commis de l’Etat assermenté.

Etant personnellement et pécuniairement responsable du ou des postes comptables qu’il dirige, l’agent comptable est constamment arnaqué et harcelé par les ordonnateurs, avec la complicité de certains trésoriers qui usent perversement de leurs prérogatives de vérification des agences comptables et le silence inexpliqué de certains DRT.

Cet état de fait a rendu, sans nul doute, l’agent comptable vulnérable dans la mesure ou il est rappelé qu’il n’est pas infaillible et qu’un jour ou l’autre il fera l’erreur, aussi infime qu’elle soit, pour être exposé à un arrêté de débet ou carrément à la radiation de la fonction, s’il ose s’opposer au règlement d’une opération comptable engagée par l’ordonnateur.

Comme tous les agents comptables en postes, nous menons quotidiennement, si j’ose dire, un combat sans merci pour protéger les deniers de l’Etat contre la mauvaise gestion et la malversation, et sauvegarder nos salaires dérisoires par rapport à la responsabilité et aux risques encourus pour nourrir nos familles.

Ce combat ne peut perdurer sans votre pouvoir, votre protection et votre intervention en tant qu’autorité administrative et en tant qu’institution ministérielle.

Enfin, j’aurai souhaité que cette discussion soit engagée d’une façon solennelle dans l’intérêt des deniers publics et de vos employés.

Merci
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
ministere des finances algerie
 »
  • 5
    réponses
    Malgré son importance et son utilité,l'agent comptable de l'Etat des établissement publics à caractè
  • 3
    réponses
    Malgré son importance et son utilité,l'agent comptable de l'Etat des établissement publics à caractè
  • 3
    réponses
    Monsieur le ministre des finances algerien, pourquoi l'agent comptable de l'Etat n'est pas considéré
  • 620
    réponses
    Monsieur le ministre des finances algerien, pourquoi l'agent comptable de l'Etat n'est pas considéré
  • 4
    réponses
    La loi algerienne sur la comptabilité publique (90-21 du 15/08/1990) et les textes regissant les fin
  • 3
    réponses
    Quel serait le rôle et place de l'agent comptable de l'Etat et du controleur financier des établisse
  • 1
    réponse
    Je suis à la recherche d'un site internet qui traite la juirisprudence financiere et comptable publi
  • 11
    réponses
    Pourquoi ne pas organiser des formations en algerie et à l'étranger au profit des agents comptables
  • 2
    réponses
    Monsieur le ministre des finances algerien, pourquoi l'agent comptable de l'Etat n'est pas considéré
  • 3
    réponses
    Nous sommes en 2013, l'été sur la porte... et toujours la prime de responsabilité comptable 20% se c
Les derniers messages publiés
Posez votre question maintenant !
Titre de votre question :
Votre question en détails :