663 791
questions
1 444 944
réponses
1 442 726
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !

Refus Visa d'affaires

Question anonyme le 31/01/2012 à 17h12
Dernière réponse le 20/07/2012 à 13h39
[ ! ]
Je suis un ingénieur tunisien, J'ai signé dernièrement un contrat de travail CDI avec une société informatique Offshore sise en Tunisie. Mon démarrage avec la société exige que je passe par une formation dans la société mère à Paris. La société m'a préparé un dossier complet contenant tous les documents nécessaires. J'ai déposé le dossier, mais après quelques jours je suis surpris par le refus du Visa de l'ambassade de france en Tunisie avec le motif de refus: 9. votre volonté de quitter le territoire des États membres avant l’expiration du visa n’a pas pu être établie. A noter que j'ai fourni tous les documents nécessaires incluant la billet d'avion, attestation de prise en charge... merci de me répondre si quelqu'un connait une explication pour ce refus. Que dois-je faire?
Répondre
3 réponses pour « 
Refus Visa d'affaires
 »
Réponse anonyme
Le 01/02/2012 à 19h28
[ ! ]
Bonjour, je suis dans la même situation que vous et je n'ai pas pu comprendre ce que veux dire le motif du refus N°9... Avez vous compris ce que cela veux dire et comment faire pour avoir le visa merci
Répondre
Réponse anonyme
Le 01/02/2012 à 20h07
[ ! ]
Pour ceux qui ont vu leur demandes de visa refusé pour le motif n°9 : "Votre volonté de quitter le territoire des États membres avant l’expiration du visa n’a pas pu être établie." voici quelques éléments de réponse : Évaluation du risque d’immigration illégale et de la volonté du demandeur de quitter le territoire des États membres avant l’expiration du visa demandé Les consulats évaluent: – le risque que le demandeur immigre illégalement sur le territoire des États membres (c’est-à-dire qu'il se serve de l’objet du voyage, par exemple tourisme, affaires, études ou visites à la famille, comme prétexte pour s'établir illégalement et d'une manière permanente sur le territoire des États membres) et – la volonté manifestée par le demandeur de quitter le territoire des États membres avant l’expiration du visa demandé. Dans le cadre de la coopération locale au titre de Schengen, les consulats doivent définir des «profils» de demandeurs qui présentent un risque particulier, au regard du contexte et des conditions locales, y compris en tenant compte de la situation générale du pays de résidence (par exemple, régions politiquement instables, taux de chômage élevé et pauvreté endémique). Les profils pourraient se fonder sur la stabilité de la situation socioéconomique du demandeur, mais chaque demande doit être appréciée en fonction de ses caractéristiques propres, indépendamment des «profils» susceptibles d’avoir été dressés. Le niveau de stabilité individuel dépend d’une série de facteurs: – liens familiaux ou autres liens personnels dans le pays de résidence; – liens familiaux ou autres liens personnels dans les États membres; – état civil, – situation professionnelle (niveau de salaire, si employé); – régularité des revenus (travail salarié, activité indépendante, pension, revenus issus d’investissements, etc.) du demandeur ou de son conjoint, de ses enfants ou des personnes à sa charge; – niveau des revenus; – statut social dans le pays de résidence (par exemple, élu à une fonction publique, représentant d’une ONG; profession ayant un statut social élevé: avocat, médecin, professeur d’université); – possession d’une maison ou d’un bien immobilier. La situation socioéconomique peut également comporter des aspects divergents: un demandeur sans emploi peut avoir une situation financière très stable et un demandeur bien rémunéré peut envisager d’immigrer illégalement pour des raisons personnelles. Tous les éléments doivent donc être pris en considération pour garantir l’objectivité de l’évaluation. Autres aspects à vérifier: – séjours illégaux antérieurs dans les États membres; – abus antérieurs du système de sécurité sociale dans les États membres; – succession de demandes de visa (de court ou de long séjour) présentées à diverses fins sans rapport entre elles; – crédibilité de la personne hôte lorsque la lettre d’invitation est présentée.
Répondre
Réponse de bariza.b
Le 20/07/2012 à 13h39
[ ! ]
Oui.il ne veulent plus de clandestins en france
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
Refus Visa d'affaires
 »
Etes-vous un expert ?
Répondez à l'une de ces questions !
Posez votre question maintenant !
Publiez votre question et obtenez des réponses d'experts bénévoles et de centaines d'internautes, gratuitement.
Titre de votre question :
Votre question en détails :
T13.589