593 672
questions
1 112 375
réponses
1 091 467
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !
Vous êtes ici : Accueil > Spécialités > Animaux > Chats

Le lymphome du chat et son traitement?

Question anonyme
Le 13/09/2008 à 16h45
[ ! ]
Mon chat de 3ans a un lymphome, je cherche des renseignement sur les traitements et la maladie, les répercusions sur le chat.
Répondre
102 réponses pour « 
le lymphome du chat et son traitement?
 »
Réponse de stephany
Le 09/08/2010 à 09h50
[ ! ]
Bonjour,
je suis dans le même cas, mon chat de 2 ans a un lymphome qui a attaqué son foie, sa rate et son estomac.
Le veto a commencé il y a un mois un traitement à base de cortisone, qui a bien marché pour les douleurs, mais la cortisone n'a fait qu'atténuer les souffrances de mon chat ! En effet, cela ne soigne en rien la tumeur. J'ai commencé il y a une semaine (mercredi) une chimiothérapie (2 injections intramusculaires à un jour d'intervalle, le flacon qu'on m'a donné m'a coûté 88€, pour information). Dès la première injection passée (après quelques heures), les ganglions ont diminué de moitié et après la 2ème injection, ils avaient quasiment disparus. Le véto est optimiste il m'a dit qu'en général la chimiothérapie fonctionne bien sur les lymphomes, et qu'on peut voir dès le premier mois la réaction du chat. Si le chat réagit bien, il s'en sortira (avis de mon véto). Dès samedi, elle avait repris 300 grammes !
Après ces 2 injections, il faut lui faire des injections par intraveineuse (produit qui coûte 15 € et qui dure longtemps) une semaine après, puis toutes les 3 semaines (je ne sais pas pendant combien de temps). Là le problème c'est qu'il faut une anesthésie générale car le chat risque d'être trop agité pour accepter l'intraveineuse (processus qui coûte 61 €). Bien sur, en parallèle du traitement, il faut continuer à lui donner la cortisone).
Mon véto m'a affirmé que la chimiothérapie est mieux supportée chez les animaux, et en particulier les chats, que chez les humains, et qu'il y a peu d'effets secondaires. La mienne réagit bien pour le moment : le poil est de nouveau brillant et plus doux, elle mange et n'est plus amorphe. Petit rayon d'espoir...
Référence(s) :
Mon vétérinaire et mon expérience (même si pour le moment je n'ai pas de réels résultats).
Répondre
Réponse anonyme
Le 22/08/2010 à 01h28
[ ! ]
Mon chat a également un lymphome intestinal, il suit une chimiothérapie depuis 6 mois. Il a des injections toutes les 3 semaines sous anesthésie. Bien qu'au début du traitement, il puisse ne pas y avoir d'effets secondaires, ils apparaissent par la suite: vomissements, diarrhées, perte de poids, chat amorphe...
Outre ces aspects, il faut savoir que ce traitement a un coup assez élevé.
De plus moralement, cela est assez difficile pour moi et pour chat supporte de moins en mois les visites très régulières chez le vétérinaire.

De plus, il n'y a pas encore assez de recul sur ce traitement pour savoir si cela sera efficace ou non.

Je te souhaite beaucoup de courage.
Répondre
Réponse de tatatin
Le 06/07/2011 à 22h44
[ ! ]
Le lymphome de mon chat de 4 ans a été foudroyant. Il se portait encore comme un chef il y a trois semaines pour son rappel de vaccin.Puis, il s'est mis à moins manger, pour ne plus avoir finalement d'appétit avant-hier. Il vient de décéder aujourd'hui, n'ayant pas supporté la biopsie à la clinique vétérinaire, après un scanner et deux échographies. Le volume de sa rate avait été multiplié par huit, et il s'en était retrouvé anémié...S'il eut survécu, ce n'aurait été que pour une très courte durée...Mon vétérinaire m'expliquait qu'à l'instar des êtres humains, les maladies touchant les systèmes lymphatiques (ganglions, rate etc...) des chats - si elles se déclarent - touchaient souvent le chat "ado" (1 ans ou 2) ou le jeune adulte (3-4 ans), en tout cas en ce qui concernaient des sujets "sains", puisqu'arrivés à un âge avancé, les chats sont plus exposés à ce type de maladies....
Répondre
Réponse de stephany
Le 07/07/2011 à 08h55
[ ! ]
Je suis désolée pour toi, je comprends ta douleur... Ma Clochette a pu vivre 10 mois de plus, elle nous a quittés le 18 avril... Je ne regrette pas de lui avoir fait ce traitement, car je sais que si j'avais choisi de la piquer, je l'aurais regretté toute ma vie. S'il y a une chance qu'elle puisse vivre, je pense qu'il faut la prendre.
Sur la fin, elle avait développé du diabète, dû à la cortisone. Nous nous sommes retrouvés dans une impasse, ne pouvant pas lui supprimer la cortisone sinon elle ne mangeait pas, et pour lui faire le traitement contre le diabète, il était nécessaire de ne puis lui en donner !
Après je sais qu'elle a été heureuse, donc surtout si vous avez le choix de leur prolonger la vie, il ne faut pas hésiter !
Répondre
Réponse de mumu31
Le 06/11/2011 à 00h13
[ ! ]
Bonjour, je viens d'apprendre vendredi après echographie et biopsie que mon bébé d'amour Elliott agé de 13 ans présente apparemment un lymphome intestinal à peu près sûr d'après le véto même si on aura les résultats que fin de semaine prochaine. Tout ça après perte de poids de 3 kgs en qques mois. il mange, il joue, il est toujours aussi calin mais dort plus. La véto me demande de décider si on lance une chimio ou juste la cortisone. elle n'est pas pour la chimio. comment savoir ce qui est mieux pour lui? est -ce que la chimio a une chance de prolonger sa vie sans trop de souffrance? aidez moi je suis perdue! connaissez vous un endroit spécialisé dans ce traitement? ou un site médical?
merci d'avance. bon courage à tous ceux qui passent par cette épreuve. Muriel
Répondre
Réponse de stephany
Le 06/11/2011 à 11h19
[ ! ]
Bonjour,
Je ne connais pas de site spécialisé, mais d'après mon expérience je peux vous dire que la cortisone a fonctionné au début, et que vous pouvez toujours essayer dans un premier temps, en surveillant comment cela se déroule.
Bon courage, c'est un moment difficile à passer.
Stephany
Répondre
Réponse anonyme
Le 09/01/2012 à 17h32
[ ! ]
Bonjour,
Mon chat de 9 ans a un lymphome des voies nasales. Il a été soigné au début pour un choriza, qui a récidivé au bout d'un mois et malgré antibio et cortisone la situation ne s'améliorait pas : manque d'appétit, amaigrissement, abattement, nez qui coule...
Nous avons décidé avec le véto de faire une radio et une biopsie qui ont révélé le lymphome. Nous avons essayé la chimiothérapie associé à la cortisone : au bout d'une semaine de chimio (une gélule par jour), la situation s'est nettement amélioré :
plus d'écoulement, de sifflement et de difficulté à respirer ; il retrouve de l'appétit et redemande à sortir. Le poil est redevenu brillant.
Par contre, je ne sais pas trop quel protocole suivre ; mon véto me dit qu'il doit
prendre cette gélule à vie et que celà peut marcher de 6 mois à 2 ans (en fait, je pense qu'il ne sait pas trop). Mais je sais qu'il y a des contre indications pour le foie, les reins. Je me demande si je ne vais pas faire mon propre protocole : chimio pendant deux mois, puis peut-être une semaine par mois.
Quelqu'un a t-il déjà cette expérience ?
Evelyn
Répondre
Réponse anonyme
Le 16/02/2012 à 18h15
[ ! ]
Ma petite Cannelle de 5 ans 1/2 a aussi un lymphome. Comme le chat d'Evelyn, cela a commencé par un choriza qui a guéri puis rechuté aussitôt. Un scanner suivie d'une biopsie a confirmé qu'en fait il s'agit d'un lymphome. Le vétérinaire l'a mise sous cortisone pour le soulager mais n'a pas pu me dire combien de temps il lui restait à vivre. Pour l'instant elle va très bien, elle a repris son poids initial mais passe beaucoup de temps à dormir. Le seul délais qu'on a pu me donner c'est quelques semaines à quelques mois...
Corinne.
Répondre
Réponse de stephany
Le 16/02/2012 à 23h32
[ ! ]
Corinne,
Quelques mois, si elle souffre pas, c'est toujours ça de pris, sachant que les animaux ont une chance que nous n'avons pas : ils ont le droit de mourir sans souffrir... (c'est dur à entendre, je sais, désolée). La cortisone a son point faible : elle peut développer du diabète chez Cannelle. Il faut surveiller de très près et veiller à chaque détail : trop de temps passé dans la litière, boit trop, dors plus que d'habitude, joue moins, etc. Moi j'y ai pas assez fait attention et je pense lui avoir enlevé un peu de temps à vivre... Courage, profite de chaque instant avec elle !!!!
Répondre
Réponse de Audrey914
Le 03/04/2012 à 22h13
[ ! ]
Bonjour,

On vient de diagnostiquer un lymphome nasal a mon pti chat qui n'a meme pas 3 ans!!! j'en suis bien evidement tres triste!

evelyn, si tu repasses ici, ton chat supporte t il la chimio? a quelle frequence lui fais tu ses séances? peux tu me faire part de ton histoire stp? (si ce n'est pas trop dur pour toi)

Merci

Audrey
Répondre
Réponse de isabelmaria
Le 22/04/2012 à 20h31
[ ! ]
Mon chat a un lymphome depuis 2 ans et demi, j'ai bcp hésité à prendre la décision de lui faire de la chimio + des cortisones, mais je ne regrette rien. Je lui donne de la cortisone tous les 2 jours et l'emmène tous les 2 mois chez le vétérinaire pour son injection sans anésthésie générale. Mon chat la supporte très bien, il n'a aucun effet secondaire, à part qu'il a un peu grossit à cause des corticoides. Depuis 2 ans et demi il a une vie toute a fait normale. Malheureusement je sais que tous les chats ne réagissent pas de la même manière. Et concernant les sondages, il ne faut pas trop en tenir compte, c'est vraiment du cas pas cas. Je sais que la décision de la chimio est difficile à prendre, mais mon vétérinaire m'a bien conseillé et on a décidé d'essayer pour voir sa réaction. De toute façon s'il y avait des effets secondaires on avait décidé de ne pas continuer la chimio.Il fait régulièrement des prises de sang et pour le moment il va bien. J'en profites au maximum et lui donne de bonnes croquettes, je surveille son poids. Bon courage.
Répondre
Réponse de Titi&Lola
Le 25/04/2012 à 19h54
[ ! ]
Bonsoir, j'ai appris hier que mon chat de 3 ans tout juste a un lymphome. On le voit très nettement à la radio, environ 4 fois la taille de son petit coeur :(
J'ai remarqué chez lui des difficultés à respirer, je voyais ses flancs se creuser de plus en plus à l'inspiration. J'ai donc été consulté mon véto qui lui a fait une radio, et qui a d'abord diagnostiqué un épanchement et ne sachant d'abord pas l'origine, m'a prescrit antibio+cortisone. Le soir même, mon bébé a totalement décompensé, il a fait un malaise. Direction les urgences, re-radio et mis sous O2. Je l'ai laissé à la clinique toute la nuit, et ai appris le diagnostic le lendemain matin, hier donc.
Je suis dévastée. J'ai pris la décision de commencer les piqures de cortisone. Il a donc eu sa 1ère injection hier, et je revois le véto dans 10 jours (vendredi prochain, le 4 mai) pour contrôle radio et nouvelle injection. Mon véto m'a expliqué que si à la radio de contrôle, les ganglions n'étaient plus visibles, c'est que le pronostic est bon et que grâce à la cortisone je pourrais maintenir mon bébé en vie et sans souffrance plusieurs mois (jusqu'à 15 mois environ me dit-il).
Je n'ose pas encore penser à la chimio... Je ne sais pas si je me sentirais capable d'infliger ça à mon bébé, mais en même temps je n'arrive pas encore à me faire à l'idée que je vais devoir le laisser partir, dans un futur plus ou moins proche.
La vie est tellement injuste ...
Répondre
Réponse anonyme
Le 12/05/2012 à 21h56
[ ! ]
Bonjour,
Je me permets de venir à vous, ma chatte mimie à ete opérée pour une tumeur intestinale (lymphome), la clinique veterinaire me propose de lui faire de la chimiothérapie
Pourriez-vous me dire à quelle fréquence les séances de chimiothérapie sont données
Merci pour votre réponse
Brigitte
Répondre
Réponse de VB83
Le 17/05/2012 à 10h50
[ ! ]
J'ai écrit cela hier, le 16/5 : aujourd’hui notre chat clochette vient de mourir. Je ressens une profonde tristesse.
Matou s’est présenté chez nous en mai 2007 ou 2008, je sais plus, il nous avait choisis. On donnait des croquettes à des chats dans le jardin, il avait dû les sentir et il s’était installé. Ce n’était pas prévu qu’on ait un chat mais il a été d’emblée tellement gentil qu’on a décidé de le garder. C’était un beau chat gris tacheté mais surtout extrêmement gentil. On l’a appelé Clochette car quand il est arrivé il avait une clochette autour du cou mais en fait c’est un mâle. Mais on lui a donné plusieurs noms : on l’appelait aussi matou, maouss, Brian… Il nous faisait beaucoup de bien, c’était un lien entre nous 3. Il est tombé malade il y a 1 mois environ, perte d’appétit totale. Le vétérinaire ne s’est pas montré très optimiste, très vite il nous a parlé de PIF ou lymphome. PIF virus mortel sans traitement, lymphome (cancer) pas beaucoup plus réjouissant. On a dû procéder à plusieurs examens : échographies, radio, analyse de sang, sans savoir exactement ce que c’était. Le seul truc qu’on savait c’est qu’il avait des nœuds lymphatiques gros. Entretemps on a changé de vétérinaire car en montrant le dossier à un autre vétérinaire il nous a alertés sur le fait que c’était grave de ne pas manger pour un chat et qu’il fallait absolument l’alimenter. Ils lui ont posé une sonde et il a été nourri avec pendant 1 semaine. Quand on lui a enlevé il n’a pas beaucoup remangé, il avait l’air d’avoir du mal à avaler, lui qui auparavant était si gourmand et qu’on avait dû mettre au régime car il avait pris 2 kg ! Ensuite il nous a fait un oedème pulmonaire et là on a vraiment eu peur car il n’arrivait pas à bien respirer, il risquait de se noyer si l’eau allait dans les poumons, mais on a pu le récupérer car ils lui ont donné un bon traitement : perfusion… Comme il s’est rétabli la question se posait de savoir si on l’opérait pour faire un prélèvement sur les nœuds lymphatiques qui permettrait de savoir si c’était un lymphome et si oui quel type, afin de mieux cibler le traitement. Mais en fait il faisait de l’anémie qui n’arrêtait pas de baisser et ça devenait inquiétant. Mais je n’avais pas pris la mesure de cette anémie. L’intervention devenait critique avec ce taux d’anémie. Je n’avais pas compris. Nous avions décidé de faire cette intervention ce matin. L’intervention en elle-même s’est bien passée mais Matou n’a pas réussi à se réveiller. Il avait repris une petite respiration normale mais ensuite il a fait 2 apnées, ils l’ont réanimé et à la 3me la véto nous a appelés pour nous dire qu’elle était plutôt pessimiste. On y est allé et là j’ai découvert matou sur la table d’opération, avec des tuyaux, une pince qui lui tenait la langue, le respirateur artificiel. J’ai compris mais je voulais pas. J’avais espoir. Ce matin quand je l’ai laissé je pensais le récupérer ce soir, là c’est le week end de l’ascencion on avait posé nos journées pour être avec lui et le faire récupérer. Mais maintenant il est plus là. Ils lui ont fait une respiration artificielle pendant presque 2 heures et ils nous ont demandé de prendre une décision, qu’il n’y avait plus rien à faire, que même si par miracle la respiration reprenait de manière naturelle il y aurait des sequelles de non oxygénation du cerveau. Donc au bout d’un moment on a dû décider d’arrêter. La question est de savoir si nous avons pris la bonne décision : apparemment non puisqu’il n’a pas supporté. Comment savoir ? Peut être que si nous n’avions pas ouvert ça se serait encore dégradé et ça aurait été pire. On aurait pu aussi faire un traitement à l’aveugle, ça aurait peut être été la meilleure solution, il aurait profité encore un peu du jardin…et nous de lui. Comment savoir ? Là matou s’en est allé sans souffrir mais je n’étais pas là pour lui dire au revoir. J’étais là mais il m’entendait pas. Peut être qu’une chimio il aurait pas supporté je sais pas. Le doute sera toujours là c’est affreux. Je lui avais demandé d’être fort à matou et de se battre mais il n’a pas pu. Peut être que le mal était trop installé, je sais pas. D’un coté j’espère car comme ça on regrettera moins d’avoir fait ce choix. On aura les résultats des prélèvements dans une semaine. On est tous tristes. Maintenant nous devons décider ce que nous allons faire : soit on l’enterre dans le jardin, soit on peut l’incinérer. Je sais pas. C’est vrai que le jardin il était bien dedans, hier soir il y était encore, au milieu des herbes, il était bien. D’un autre côté si on l’incinère on pourra l’amener si on déménage. Mais il avait une si belle fourrure, j’ai pas envie qu’elle brûle, il était si doux. Matou s’était le plus beau chat du monde, je lui ai toujours dit. Le plus beau et le plus gentil. Il n’a jamais tenté de nous mordre, on le prenait il se laissait faire, il dormait avec nous le soir, quand je regardais la télé il venait et s’allongeait à côté de moi… Il était adorable. Je lui ai fait beaucoup de caresses ce soir, j’espère qu’il y a un au-delà dans lequel il a pu ressentir cela, tout l’amour qu’on lui porte.

17/5 : je voudrais savoir comment le lymphome a été diagnostiqué chez vos chats ? Quels étaient les symptômes ? Ce que je regrette aussi c'est que les vétos nous ont dit qu'on était à la limite pour faire l'intervention car il faisait une forte anémie et que si on la faisait pas maintenant ensuite on pourrait plus la faire. On a pris la décision de le faire car on voulait être sûr pour l'aider au mieux mais apparemment on aurait pas dû. On aurait dû faire du palliatif il aurait été encore avec nous aujourd'hui. Je me sens coupable, j'ai peur de lui avoir abrégé sa vie, il était si heureux dans le jardin, j'aurais aimé qu'il meure de manière naturelle.
Merci pour vos témoignages.
Véronique.
Répondre
Réponse anonyme
Le 19/05/2012 à 00h44
[ ! ]
Bonjour ma petite lili avais 17 ans et on lui avais decouvert un lymphomes intestinal elle a recu comme traitement de la cortisonne car dapres la clinique cetait inoperable elle a tenu deux mois seulement car elle ne voulais plus manger tout les et je la nourrisais moi meme plusieurs fois par jour mais malgres ca je nai pas eu le courage de la laisser partir sans rien tenter donc en accord avec ses veterinaires nous avons qd meme tentes une operation en ce disant que si elle se revelle impossible on e la reveillerais pas cest ce qui cest passes la tumeur principale etait vraiment mal placee et jai du cesser de macharner pour quelle vive elle me manque tout les jours et pour repondre a veronique moi aussi je me suis sentie coupable et me suis posee les question sur mes decisions mais je pense que nous avons fait vous et moi ce quil fallait jusquau bout pour des petits etrestque lon a aimes et pour ma part je sais que lili le savais car jai fait tout ce que jai pus pour quelle se sentent aimee et protegee comme un memebre de ma famille meme si moi aussi jaurais prefere quelle meurt sans souffrance et naturellement je lai enterre dans le jardin quelle aimait tant et comme ca elle est encore un peu avec moi courage a ceux qui doivent endurer la perte de leur petit compagnon et merci de mavoir lue
Répondre
Réponse de VB83
Le 19/05/2012 à 10h41
[ ! ]
Bonjour merci pour votre témoignage hier nous avons récupéré notre chat chez les vétérinaires qui nous ont bien re expliqué qu'apparemment quoi qu'il en soit il était condamné et qu'il était en souffrance même si nous on le voyait pas trop. C'est vrai que les chats cachent leur maladie et nous devons les aider. C'est vrai que Clochette avait du mal à dormir, il se mettait en position sternal régulièrement et je pense que c'est vrai, qu'il devait avoir mal même s'il faisait tout pour qu'on s'en aperçoive pas. Si l'opération avait réussi je pense qu'après on aurait fait de la chimio mais comment l'aurait il supporté ? On a pris une décision et il s'est pas réveillé, nous devons l'accepter. Nous l'avons enterré hier dans le jardin, nous lui avons préparé une caisse en bois, j'ai pu lui dire au revoir, nous lui avons mis sa clochette, une souris avec laquelle il aimait bien jouer, une lettre que je lui ai écrite et des photos. J'ai déposé un érable du japon sur sa tombe, je vais le voir régulièrement, il me manque. Nous l'avons aimé et il le sait, il nous l'a bien rendu, il nous a rendu heureux je pense qu'il a eu une belle vie. Le docteur nous a dit que même s'il avait survécu il aurait certainement fait d'autres épisodes de problèmes pulmonaires et qu'il serait parti dans de très grosses souffrances donc c'est peut être mieux comme ça, il est mort endormi, il a pas souffert. Nous aurons les résultats finaux la semaine prochaine suite aux prélèvements et nous saurons vraiment si c'était bien un lymphome. Je voulais quand même savoir comment les vétos sont si affirmatifs sur le lymphome car les nôtres nous ont dit que seul un prélèvement permettait de le savoir. Est-ce que la taille des ganglions suffit à le dire ? Comment votre véto a fait son diagnostic ? J'aimerais savoir cela. Merci pour votre aide, Véronique.
Répondre
Réponse anonyme
Le 19/05/2012 à 19h37
[ ! ]
En fait javais appeles le vetos un matin car lili netait pas bien et ne voulait pas manger mon veto lui a fait une piqure de vitamine croyant que cetait une petite baisse de forme du a son age ou a ses reins car elle prenait un taitement pour ca il l a ensuite palpes et na rien senti puis le soir elle nallait pas mieux je la trouvais fievreuse jai donc etes d urgence a la clinique la lurgentiste me dis quelle a 40 de fievre et que a la palpation ya une masse legere mais quand meme elle me demande de la laisser pour la nuit et de pouvoir lui faire des examens prise de sang echographie et biopsie resultat prise de sang bonne echo ya des ganglions mais la biopsie ne donne pas de lymphomes puis il me dirons qd meme que il preferent refernt une biopsie ds 3 semaines car parfois si on ne fait pas le prelevement pile la ou se trouve le lymhome on peut passer a cotes donc on en refait une et la le coup de massue cest bien un lymphome sur a 100 pour cent comme traitement ca etes cortizone car il mon dis que faire la chimio etait inutile car la progressions chez lili a etes fulgurante et son venu se greffer en plus sur ca des cystites car depuis le debut de sa maladie meme avec la cortisonne elle refusait cast croquettes speciale contre les cystite quelle avait a repetitions sans ces croquettes ensuite elle a encore vecu deux moi apres le verdict car comme on mavais dis aussi que loperation ne servirais a rien dans son cas jai attendu le maximum pour essayer de loperer malgres tout en me disant que si cetait pas possible je la laisserais partir loperation fu tenter le 6 avril et malheureusement le veto me telephona pour me dire que cetait bien un lymphome comme la biopsie la montre et tres mal place et etendu pres des intestins et quil netait pas possible doperer alors je lui ai donne lautorisation de laisser partir lili que je nourrissais deja a la seringue depuis quelque temps mais croyez moi meme si dans mon coin il nya vais pas de traitement chimio je suis en belgique a binche jaurais fait le tour du monde si la chimio aurais pus la sauver jai meme vu un veterinaire omeopathe mais ca na servi a rien voila jespere vous avoir aide a mieux comprendre le lymphome meme si moi meme je me pose encore plein de question sur cette salete aux fait jai lu quelque part que ^pour cette maladie ya une part dheredite parfois
Répondre
Réponse de mumu31
Le 20/05/2012 à 00h11
[ ! ]
Bonjour Véronique, j'ai été très touchée par ton témoignage car j'ai vécu la même souffrance au moins de février. j'ai perdu mon bébé d'amour Elliott qui avait 13 ans. on lui a diagnostiqué en novembre 2011 un lymphome intestinal après une perte de poids importante progressive en qques mois alors qu'il mangeait: on lui a fait une echo et une biopsie qui a confirmer le diagnostic. le pronostic n'etait pas bon. on a été a maisons alfort qui confirmer la même chose aec un délai d'un mois si l'on ne faisait rien et ont proposé chimio et cortisone et homéopahie, nourriture hyperprotéinée, pour essayer de le prolonger. il a bien supporter pendant 2 mois a repris un petit peu de poids mais au bout de 2 mois ça a flambé, il a fini à 2,4kg! il n'avait plus de muscles, plus de force mais mangeait toujours et puis le 12 février il continuait à venir vers moi me faire des calins en ayant du mal à marcher. et dans la nuit il s'est éteint dans mes bras! mais j'ai plus supporté ça que l'idée de l'aaider à partir chez le véto! je pense avoir essayer tout ce que je pouvais sans le faire souffrir (je crois!) mais il n'yavait aucun espoir de guérision. alors je pense qu'il n'y a pas à culpabiliser pour l'intervention, avec ou sans malheureusement la fin aurait été la m^me. dis-toi que tu as essayer de lui sauver la vie mais personne ne peut lutter contre cette maladie. moi aussi je l'ai enterré dans le jardin de ma mère et je viens lui parler régulièrement! je crois aussi qu'il y a un royaume des chats qui sont nettement meilleurs que les etres humains!
ils savent quand on les aiment et clochette et parti en sachant que tu as lutter avec lui! bon courage c'est dur mais ils restent toujours dans nos coeurs! muriel
Répondre
Réponse anonyme
Le 20/05/2012 à 17h22
[ ! ]
Bonjour,je viens de lire differents temoignages car je ne tiens plus:je suis morte d inquietude,de peur,de douleur...Je ne sais pas quoi faire pour aider mon petit Tipy.Il a 14 ans et comme il ne va pas bien du tout,nous avons ete chez le veto d urgence et en le palpant,elle nous a dit que ça devait etre un sarco lymphome niveau des intestins.Mon ptit Ange ne mange presque plus,ne veut pas boire,il a beaucoup maigri et il est tres faible.Il a eu 2 piqures:un anti-inflammatoire et un toni-cardiaque car en plus il aurait une insuffisance au coeur.Suite à ce que j ai lu,j ai le petit espoir que la veto est fait une erreur,et demain je vais voir mon veto habituel:il y a un mois,il a sauve ma petite chatte Missyqui a fait une crise cardiaque.Pour l instant,je ne tiens plus,je me sens impuissante pour aider mon petit Amour.J ai tellement peur.je l aime tant.
Répondre
Réponse anonyme
Le 21/05/2012 à 08h39
[ ! ]
Bonjour jjespere que votre petit tipy na pas cette salete de maladie du lymphome intestinal et je vouderais juste vous dire que meme si une masse aux niveau des intestins est toujours mauvais signe ca peut etre autres choses car pour etre sur que ma petite lili avait le lymphome intestinal il a fallu lui faire radio et echo et ponction des ganglions voila jespere que tipy ne la pas bien sur et suis de tout coeur avec vous je vous comprends moi ma lil est restee la moitie de ma vie avec moi elle avait 17 ans et est partie le 6 avril jy pense tout les jours courage a vous tous qui ont un chat malade
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
le lymphome du chat et son traitement?
 »
Les derniers messages publiés
Posez votre question maintenant !
Titre de votre question :
Votre question en détails :