660 216
questions
1 424 734
réponses
1 432 571
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !

Invalidité EDF GDF - Page 6

Question de belier1762 le 05/11/2009 à 15h38
Dernière réponse le 12/02/2019 à 18h15
[ ! ]
Bonjour, je suis bientot a la 5ieme année de longue maladie (depression) à edf gdf, vais-je passer en gategorie 1 ou 2 ? J ai 57 ans et six mois,...
Répondre Lire toute la question
105 réponses pour « 
Invalidité EDF GDF
 »
Réponse de Bilou69
Le 10/02/2019 à 23h30
[ ! ]
Bonjour a tous et merci pour vos temoignages. Je ne suis pas seul ! J’ai un petite question, mais d’abord petite description de ma situation. Burn out, depression severe et soudaine en 2012. Jamais arreter avant, je survivais avant de craquer. Partie en arret initiale de 15 jours (je ne voulais pas m’arreter car savais que je ne pourrais pas reprendre). La fuite en avant... finalement, de 15 jours a 1 mois, puis 3, puis un an, j’ai fini par admettre que j’etais en depression profonde, insomnie severe, saignement des intestins, palpitation, douleurs, angoisse permanentes, etc. Et 3 enfants a gérer. Bref, au bout d’un an j’ai repris le boulot, mi temps pendant 4 mois puis plein temps. Mais la les choses se sont corse avec mon employeur. Je suis passe du super employe, au boulet... et ma femme (ieg aussi) mutee a 400 km. Employeur furaxe refuse ma mutation, Hotel la semaine, a mes frais, loins de femme et enfants. Rechute encore plus profonde... j’ai ete super entouré par médecon control, medecin perso (psychiatre) et medecin du travail qui trouvaient la situation ubuesque. Finalement retour en maladie suitr alerte en CHSCT (trajet de 400km en voiture lundi et vendredi avec 5 medicaments a risque, plus risque suicidaire a l’hotel la semaine). Je suis reste 3+2 ans en longue maladie. J’ai chercher des solutions de reconversion (fongecif refuser par rh). Puis a la fin, j’ai fait un mot du medecin, depité, pour reprendre a mi temps (fallait bien retourne, besoin de mon salaire)... mais surprise, le medecin conseil excellent m’a dit : les memes causes produisant les memes effets, si je vous renvoie a Paris, je vous retrouve dans le meme etat dans 6 mois... et puis il m’a explique qu’il etait harcelé par les rh pour passer les gens en invalidite apres seulement 6 mois d’arret maladie (nouvelle methode de reduction d’effectif). Resultat, il a appeler mon medecin, obtenu un nouveau courrier pour invalidité cat 2 et mon dossier est passé. Bref, bravo messieurs les medecin pour votre aide. Seulement voilà : j’ai moins de 45 ballets... fini les traitements lourds (neuroleptique, antidep). Il me reste somnifères et psy une fois par semaine pour me reconstruire). Aujourd’hui je suis loin de mon taffe a Paris et je ne veux JAMAIS retourner la bas... ça m’a pourri la vie, ma carrière. Bref. Je voudrais savoir quel risque j’ai de control de la cnieg ? Peuvent il se réveiller dans 1 ans, 5 ans et me demander de retourner au boulot ? Et où ? Et puis surtout la reforme des régimes de notre chère macron va elle changer la donne pour les agents ieg en invalidité (control secu, etc), fusion et fermeture de la CNIEG et de nos médecins conseils ? J’aimerais me projeter loin pour construire un nouveau projet, me reconstruire, mais je reste toujours bloquer car je suis jeune et je crains de devoir retourner dans cet enfer d’EDF... Merci si vous avez un avis de partager avec moi.
Répondre
Réponse de juliusjn
Le 11/02/2019 à 23h56
[ ! ]
Alors, pour commencer, j'ai cru que quelqu'un publiait ma mésaventure, ou même que c'était un texte que j'avais publié. Ton histoire, à part quelques détails familiaux qui ne sont pas tout à fait les mêmes, est exactement la mienne. J'ai vécu le placard et la rétrogradation de la part de l UP Chooz et Cordemais. Sachant que leur avocat était le meilleur ami de Hollande, les dès sont pipés quant à tout recours au tribunal. Je suis comme toi dans l'attente des réformes de Macron. Mais comme toi, je suis content de ne plus avoir à faire à cet employeur soi disant modèle qui harcele et refuse d'honorer ses accords handicap. Courage.
Répondre
Réponse de Bilou69
Le 12/02/2019 à 17h42
[ ! ]
Oui je pourrais te parler longuement des RH qui n’ont d’humain que le nom... Dans cette boite, ils n’ont aucun pouvoir pour aider mais tout pouvoir pour nuire. Ma seule consolation, pas des moindres, est que notre statut nous protege quand meme. Mais pour combien de temps ?! Si la donne change et que nous devont subir les inconvenient edf (aucune poltique rh, handicap, etc) avec en plus le systeme secu, on va en chier... Combien j’ai d’exemple de gens litteralement broyer par les ieg... des dizaines ! En arrivant du privé dans cette boite, j’etais motivé, belle carriere derriere moi, et je me moquais des electriciens et gaziers en depression qui se plaignaient et ne foutait rien. Puis on m’a fait comprendre qu’il fallait lever le pied. Si tu n’es pas du serail ou pas dans un reseau, t’as rien a attendre. Aujourd’hui, en a peine quelques année de travail, je suis devenu comme ceux dont je me moquais. Reconversion difficile, perte de confiance, Je serre les fesses jusqu’a la retraite, mais la route est longue... quelle age as tu ? Deja convoqué par le medecin conseil ?
Répondre
Réponse de juliusjn
Le 12/02/2019 à 17h49
[ ! ]
J'ai 42 ans, je suis en invalidité de catégorie 2 depuis novembre 2018. 2 demi NR en 17 ans, mon tort, avoir eu un accident de trajet dont je n'étais pas responsable, puis placard et rétrogradation. Je gagnais bien plus dans le privé. Mais avec mon handicap suite à cet accident, j'ai été mal vu. Donc moi aussi la retraite me paraît trop loin. Toi et moi n'avons plus qu'à espérer que si on change le statut, ça se passe comme à la SNCF, que ce ne soit que pour les nouveaux.
Répondre
Réponse de Bilou69
Le 12/02/2019 à 18h15
[ ! ]
Ouaip. A peu pres idem. Je prends chaque jour comme il vient. J’aimerais savoir combien d’agent en invalidité dans les ieg ? Cela semble être la voie de garage des RH. La facilité. L’unité n’est plus responsable, c’est la cnieg qui assure le reste et paie. Ils sont malades dans cette boite.
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
Invalidité EDF GDF
 »
Etes-vous un expert ?
Répondez à l'une de ces questions !
Posez votre question maintenant !
Publiez votre question et obtenez des réponses d'experts bénévoles et de centaines d'internautes, gratuitement.
Titre de votre question :
Votre question en détails :
T15.023