668 795
questions
1 465 633
réponses
1 451 385
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !

IDV OUVRIER D'ETAT

Question de monicapat le 06/08/2009 à 10h21
Dernière réponse le 28/06/2016 à 13h56
[ ! ]
Je suis né en mars 1953. J'ai 56 ans depuis mars 2009, je suis ouvrier d'état depuis 1983. J'ai 15 ans de travaux insalubres et la possibilité de partir en retraite dès 55 ans mais je ne le souhaite pas actuellement car j'ai travaillé 12 ans dans le privé et n'aurait cette retraite qu'à 60 ans. Je suis dans une base militaire où on emploi va être supprimé dès mon départ . On m'a dit de faire une demande d'IDV pour partir à 58 ans et que je serai indemnisé par le chomage de 58 à 60 ans. Comment je serai indemnisé de 58 à 60 ans, car ma retraite d'ouvrier d'état je ne la percevrai alors qu'à 60 ans. On me dit que j'aurai le chomage de 58 à 60 ans . Ces 2 années vont donc compter pour ma retraite du privé. Si une personne peut me renseigner avant que je m'engage à signer quelque papier que ce soit, je la remercie sincèrement d'avance car à ma DRH, rien n'est clair. Tous les conseils me seront utiles.
Répondre
313 réponses pour « 
IDV OUVRIER D'ETAT
 »
Réponse de angelo13
Le 06/08/2009 é 23h47
[ ! ]
Bonjour je suis Ouvrier d'état sur un site de la DIRISI je te conseil de ne surtout pas signer aucun papiers car les DRH ne connaissent rien est font signer n'inporte quoi aux Ouvriers d'état et par la suite tu n'aurra plus aucun recours, a ta place renseigne toi a un syndicat moi je suis représentant syndicat a L'UNSA à Paris. Voila renseigne toi trés bien et quand tu sera syndiqué tu pourra faire venir un représentant avec toi se sera comme un avocat. Bon courage. PS: c'est vrai que tu pourra partir et toucher t'ai deux années de chomage mais ta retraite OE ne sera pas sur le régime des fond spéciaux mais sur le régime de L'IRCANTEC donc ta retraire une misère ATTENTION a toi.
Répondre
Réponse de monicapat
Le 07/08/2009 é 09h01
[ ! ]
Merci beaucoup de vos conseils. Une chose me tracasse : Ma retraite pour, mes années de 1983 à 2011 (année de mes 58 ans) sera bien payée par la cnral ? Quand vous parlez de l'IRCANTEC, ce sont uniquement pour les 2 années de chômage, c'es-à-dire de 58 à 60 ans ? Comme vous le dites, il faut surtout bien réfléchir avant de signer qoique ce soit. Cordialement.
Répondre
Réponse de repair
Le 23/09/2009 é 19h46
[ ! ]
Bonsoir à tous Vous avez de la chance car moi il n'envois pas mon dossier à la commission qui statue pour l'attribution. sous prétexte que je suis en dispo alors que je demande qu'a etre totalement radié de cette usine à fainéant. Si vous avez une idée pour que moi je puisse en prétendre je vous remercie Cordialement Repair ptitzef29@free.fr
Répondre
Réponse de dfransico
Le 02/12/2009 é 22h21
[ ! ]
Bonjour, Je me permet de répondre au réponse quel'on t'a fait car ily a des erreurs dans le commentaire: 1 l'IRCANTEC est une complémentaire retraite donc les ouvriers ont ne cotise pas. 2°Quand tu sera au chomage les deux années te seront pris en compte au régime général c'est à dire 8 trimestres. comme tu as 12 ans de privé sa te fera +2 = 14 *4= 56 trimestres du privé. Les 26 ans que tu as travaillé en ouvrier de l'état te seront pris en charge par l'état et tu aura à 60 ans une retraite d'ouvrier de l'état et non privé comme te la dit le délégué UNSA. Donc pour conclure tu aura à 60 ans 14 de privés pris en compte par le régime général et 26 ans par l'état. Conseil trouve toi un syndicat qui est capable de te renseigné correctement par exemple CFDT. Concernant l'IDV: Tu peux la demande avant 58 ans si tu es restructurés ou externalisé car ton poste ou métier et supprimé J'espère que tu à les réponse que tu espère pour faire ta demande. Suis mes conseil car je suis comme toi donc je connaîs la procédure.
Référence(s) :
Je suis ouvrier de l'état à l'armée de l'air et délégué syndical.
Répondre
Réponse anonyme
Le 14/01/2010 é 12h30
[ ! ]
Ouvrier d'état dans un établissement restructuré , mon poste étant supprimé, j'ai fait une demande d'IDV conformément à la circulaire susvisée ci-dessous, soit conformément à ma limite d'âge prévu comme ouvrier d'état ayant effectué plus de quinze ans de travaux insalubre. Pour info : je suis né en décembre 1952 et suis entré au ministère de la D. le 21 juillet 1972 "armée comprise" jusqu'au 19 juin 2009 "date de ma demande d'IDV". Celle-ci était basé sur mon âge limite, prévu dans le décret n°2004-1056 au II de l'article 50 (mesures d'application et dispositions transitoires.), soit 58,5 ans le 20/06/2011. Le responsable d'emploi local "DRH" aprés avoir établi ma décision me rayant des contrôles m'a mis 60 ans pour mon admission à la retraite avec application de la réglementation en vigueur à compter du 20/12/2012 . J'ai déposé une requêt au T.A de Toulouse mais le Ministère de la D. reste solidement sur sa position, malgré mes appels téléphoniques pour un arrangement à l'amiable. Mon versement d'IDV et le chômage ont très bien suivi, mais le chomage est de trois ans , donc de 59,5 ans à 60 ans je ne suis plus rien ,peut-être CMU... Sauf si le juge des requêtes en décide autrement, et si les syndicats veulent bien se pencher sur se problème qui lèse les ouvriers d'état ayant fait plus de quinze ans de travaux insalubres et qui ont leur limite d'âge dans la tranche transitoire et qui n'est pas respectée (comme le petit astérix 1 de la circulaire le stipule en bas de page, suite au tableau exprimant les differentes conséquences et le type de départ anticipé.)Mon ouverture de droit étant à 55 ans selon l'article 21 du décret 2004-1056 , celle-ci m'est supprimée suite à mon IDV.
Référence(s) :
1)-circulaire n° 383423 DEF/SGA/DRH-MD/SRHC/MAR du 20 mai 2009 relative aux modalités de lise en oeuvre de l'indemnité de départ volontaire instituéée en faveur de certains ouvriers de l'état du ministère de la défense pour la période du 1 janvier 2009 au 31 décembre 2014.
2)-décret 2004-1056 du 05 Octobre 2004 relatif au régime des pensions des ouvriers des établissements industriels de l'état
3)-décret 2004-1057 relatif à la limite d'âge des ouv. d'état.
Répondre
Réponse de Lunettor
Le 05/02/2010 é 15h36
[ ! ]
Je crois effectivement qu'il ne faut pas avoir une confiance aveugle envers l'administration, trop de gestionnaires sont insuffisemment formés et informés voire jaloux des ouvriers de l'Etat. A votre place, j'irais directement voir un délégué CFDT car ce sont les mieux outillés en ce qui concerne l'accompagnement des restructurations et ils ont leur réseaux fédéral qui fonctionne bien. Par ailleurs, quand on part en IDV, on a effectivement droit au chômage pendant 36 mois en tout, mais attention, il n'y a pratiquement plus de dispense de recherche d'emploi et Pôle Emploi peut vous faire des propositions d'emploi (vu le cas à Toulon pour un plombier parti en IDV). Enfin pour finir, lorsque vous êtes au chômage, ce temps là est pris en compte pour les retraites uniquement en période validée mais pas cotisée (donc ne compte pas dans la base de calcul de la pension). De fait il vaut mieux avoir le nombre d'annuités requis pour une retraite complète avant de partir en IDV. Si vous avez plus de 15 ans de versement au FSPOEIE, vous aurez obligatoirement une retraite ouvrière au prorata de vos années de versement, le reste étant calculé par rapport aux autres régimes où vous avez cotisé (ARCO, AGIRC, IRCANTEC, etc.)
Répondre
Réponse de lenasha
Le 18/02/2010 é 21h21
[ ! ]
C'est assez amusant de voir comment vous réagissez "l'administration ne connaît rien et les fonctionnaires sont jaloux des ouvriers" "il vaut mieux s'adresser à un syndicat" je suis gestionnaire DHR depuis 30 ans, et comme partout, il y a des agents qui s'intéressent à leur boulot et cherchent les réponses, et d'autres non. Il y a des délégués syndicaux qui cherchent des vraies réponses et d'autres qui ne cherchent qu'à dénigrer l'administration (ou les autres syndicats) pour ramasser des cotisations. la réponse de l'ouvrier d'état délégué à l'armée de l'air est la bonne, l'IRCANTEC est une retraite complémentaire à laquelle n'ont pas cotisé les ouvriers et ils ne percevront donc rien de cet organisme. la retraite du régime général ne sera versée qu'à 60 ans.(actuellement) alors que la retraite au titre des tvx insalubres peut être versée dès l'âge de 60 ans. MAIS, l'IDV est attribuée aux ouvriers qui sont à plus de deux ans de l'âge auquel ils peuvent prétendre à une retraite à jouissance immédiate (55 ans tvx insal.) or, vous avez dépassé cet âge ; la DRH-MD dans ce cas refusera sans doute le versement de l'IDV au pretexte que vous pouvez percevoir votre retraite tvx insal. (sachant que nos grands responsables ont prévu trop court et n'ont plus d'argent pour payer ces fameuses IDV) j'en profite pour interpeller ces fameuses organisations syndicales qui ont laissé l'administration créer une situation aberrante : un ouvrier ayant fait une carrière longue peut prétendre à partir plus tôt (58 ans ou 59 ans) ; or, dès ce moment, on lui refuse le bénéfice de l'IDV s'il a atteint l'âge de 57 ans et demi (puisqu'il peut prétendre au versement de sa retraite dès 58 ou 59 ans et que la règle est d'être à + de 2 ans de l'âge auquel une pension peut lui être versée) ce qui a eu pour effet pervers de voir partir avec l'IDV des ouvriers de 52 ans et demi (tvx insal) tandis que d'autres, à 57 ans et demi se la voyaient refuser ; ceux là ont dû travailler jusqu'à 58 ou 59 ans et passer à côté d'un avantage substentiel alors qu'ils avaient commencé à travailler, pour certains, à 14 ans. il aurait fallu peut être y penser...et défendre un peu cette affaire, messieurs les syndicats, je suis gestionnaire RH et bien des injustices m'empêchent de dormir, même si je suis fonctionnaire ....
Référence(s) :
textes réglementaires (P.A.R. et circulaires diverses concernant la restructuration..
Répondre
Réponse de lenasha
Le 02/04/2010 é 10h43
[ ! ]
Réponse à repair : "Vous avez de la chance car moi il n'envois pas mon dossier à la commission qui statue pour l'attribution. sous prétexte que je suis en dispo alors que je demande qu'a etre totalement radié de cette usine à fainéant." si je comprends bien, vous pensez que cette usine à fainéants devrait vous payer pour que vous n'en fassiez plus partie ? mais sachez que vous pouvez aussi la quitter de votre plein gré en faisant cesser votre disponibilité, en réintégrant et en démissionnant dans la foulée. les crédits pour l'idv sont restreints et doivent aller aux personnes qui ont bossé pour cette usine qui n'est pas une usine à fainéant comme vous le dites. c'est facile d'insulter les gens en profitant du système...car votre disponibilité est quand même un avantage qui vous permet de garder un pied dans la maison..
Répondre
Réponse anonyme
Le 03/04/2010 é 17h41
[ ! ]
Il est vrai que les 2 ans compteront dans le privé et que vous toucherez le chomage jusqu'a 60 ans age ou vous toucherez la retraite des ouvriers d'état. pour ma pert j'ai effectué une demande d IDV et j'ai reçu une réponse négative au bout de 10 mois et la 2° se trouve depuis le mois de novembre a la RTSO qui apparament ne font pas suivre les dossiers sur Paris alors que dans les décrets il est mentionné 4 mois pour la réponse, ensuite des personnels dont les établissements ne sont pas touché ont bien reçu l IDV ?? faut-il avoir des connaissances haut placés? et il est vrai que pour ma part toute les informations ne m'ont pas été donné par ma DRH j'ai tout trouvé sur intraterre
Répondre
Réponse de benjaminclaudine
Le 07/06/2010 é 13h56
[ ! ]
Age de 57 ans Bonjour a tous je crois que nous avons toutes et tous les memes problemes pour moi il est le suivant ma demande IDV date du 31 aout 2009 toujours pas de reponse par contre ma remplaçante est en poste depuis le 1/05/2010 apres une preformation j'attend a ce jour une reponse de la DRH autre question a qui revient la charge de regler L'IDV 1° a l'etablissement d' ou vient la personne 2° a mon etablissement 3° au CTAC 4° ou au trésor publique pouvez vous me renseigner ? cordialement
Répondre
Réponse de lenasha
Le 09/06/2010 é 15h44
[ ! ]
Les IDV sont actuellement attribuées au compte-goutte. comme je le disais il y a quelque temps, le budget pour les IDV n'est pas suffisant, et "normalement" les personnels des organismes restructurés sont prioritaires sur les agents des établissements non restructurés qui peuvent partir A CONDITION d'accueillir un personne d'un établissement restructuré. Mais il faut savoir que ce sont les directions qui freinent l'accès à la DRH-MD. il y a des directives de la DRH-MD en ce sens. les DRH ne sont pas toujours informées de ce qui se passe "en haut lieu" car parfois on leur cache la vérité. quant à avoir des relations "haut placé" c'est sûr, ça aide ! ça a toujours aidé dans tous les domaines ; j'ai un délégué syndical qui doit faire sa demande l'an prochain, et il m'a dit "moi, je partirai" "j'aurai les appuis qu'il faut" CQFD.
Référence(s) :
ministère de la défense
participation à une antenne mobilité restructuration
Répondre
Réponse de mimiche
Le 16/06/2010 é 10h15
[ ! ]
J'ai eu l'IDV plus 36 mois de chômage, et à 59,5 ans je n'aurai plus aucun revenu jusqu'à l'âge de la futur retraite actuellement en décision. Malgrè la pression de votre entourage pour vous faire partir , rester est une sécurité pour votre avenir, ainsi que le moyen de lutter contre ceux qui vous souhaite de partir.Vous êtes fatigués et bien laisser les venir, ne faites pas de fautes graves c'est l'essentiel. Courage...
Répondre
Réponse de benjaminclaudine
Le 16/06/2010 é 11h18
[ ! ]
Merci pour cette reponse mais a ce jour j'attend toujour une reponse de la DRH surtout que nous travaillons a 2 sur le méme poste comment peu ton avoir des renseignements sur le suivi de mon dossier a ce jour je suis suivi par un psy je n'arrive pas comprendre leur facon de faire ils veulent suipprimer 16000 poste par an quoi comprendre cordialement ps! si vous avez une solution me tenir informé merci
Répondre
Réponse de mimiche
Le 16/06/2010 é 15h31
[ ! ]
A benjaminclaudine, ceci n'est qu'un de mes avis: -l'administration en générale veut supprimer ou réduire les ouvriers d'état et les fonctionnaires publics,à nos dépends, car nous représentons une trop grande charge financière pour l'état et par rapport aux pays entrés dans l'europe. Resté au chaud...
Répondre
Réponse de lenasha
Le 16/06/2010 é 23h49
[ ! ]
Pour la personne qui se retrouve à 59 ans et demi sans ressource, ça n'aurait pas dû arriver si votre AMR avait calculé comme il fallait vos risques. Si vous avez perçu l'IDV, cette somme devait vous servir de revenu pour compléter le chômage que vous touchiez pendant deux ans. l'idéal lorsque l'âge de la retraite pour l'ouvrier est à 60 ans, il faut demander son départ avec IDV en choisissant une date à 15 jours avant son 58° anniversaire puisqu'il faut être à + de deux ans de l'âge légal de la retraite qui est de 60 ans (pour les ouvriers n'ayant pas effectué 15 ans de travaux insalubres) ; ainsi, deux ans de chômage permettent d'arriver à 60 ans pile, et arrivé là, de toucher sa retraite. Il faut aussi que le montant de l'IDV permette de compléter le ch^mage pour vivre ces deux années comme si on travaillait. les antennes mobilité restructuration ont été crées dans chaque organisme restructuré pour conseiller les personnes au mieux de leurs intérêts. évidemment, quand l'établissement ferme, c'est plus facile de faire partir un ouvrier en IDV que de devoir le reclasser, mais ce n'est pas une attitude correcte.
Référence(s) :
Ministère de la défense
membre d'une AMR
Répondre
Réponse de lenasha
Le 16/06/2010 é 23h58
[ ! ]
" a ce jour j'attend toujour une reponse de la DRH surtout que nous travaillons a 2 sur le méme poste comment peu ton avoir des renseignements sur le suivi de mon dossier a ce jour je suis suivi par un psy je n'arrive pas comprendre leur facon de faire ils veulent suipprimer 16000 poste par an quoi comprendre" réponse il est vrai que le système cafouille par moment, vous n'auriez certes pas dû vous retrouver à deux sur le même poste puisque l'arrivée d'un personnel sur un poste est soumis au départ d'un ouvrier avec l'IDV et vice versa ne vous préoccupez pas de ce que vous entendez sur les suppressions ; tout est dit et son contraire aussi par contre pour avoir des renseignements, il faut vous adresser -soit à votre AMR, soit à votre direction centrale (de quelle arme êtes vous ?) soit enfin à la M.A.R (mission accompagnement restructuration) qui se trouve à la DRH-MD à Paris ,; je vais chercher le n° de téléphone.et vous le communiquerai. vous pourrez ainsi demander où en est votre dossier, c'est quand même à votre AMR de vous informer. Le circuit des dossiers est très complexe, mais c'est le rôle de l'AMR de faire ces transactions. Normalement chaque réunion de l'AMR fait l'objet d'un compte rendu communiqué aux syndicats. voyez aussi de ce côté là (pour le compte rendu). bon courage.
Référence(s) :
ministère de la défense
membre d'une AMR
Répondre
Réponse de lenasha
Le 17/06/2010 é 00h02
[ ! ]
Autre question a qui revient la charge de regler L'IDV 1° a l'etablissement d' ou vient la personne 2° a mon etablissement 3° au CTAC 4° ou au trésor publiq réponse, pour simplifier le paiement se fait par le biais du CTAC, (tant qu'il existe) sur acceptation du dossier par la DRH-MD. Le montant de l'IDV est à la charge de l'organisme qui "lache" le personnel de remplacement.
Référence(s) :
ministère de la défense
membre d'une AMR
Répondre
Réponse de benjaminclaudine
Le 21/06/2010 é 15h02
[ ! ]
Normalement chaque réunion de l'AMR combien de reunion dans l'année pour moi la prochaine est en septembre mon départ etait prevu le mars 2010 toujour pas de reponse a ce jour de quelle arme êtes vous materiel (armée de terre) la personne qui a ete muté elle viens de l'ensta sous tutel de la dga circulaire n° 383423 DEF/SGA/DRH-MD/SRHC/MAR du 20 mai 2009 relative aux modalités de lise en oeuvre de l'indemnité de départ volontaire instituéée en faveur de certains ouvriers de l'état du ministère de la défense pour la période du 1 janvier 2009 au 31 décembre 2014. cordialement ps;la DRH-MD à Paris ,; avez vous chercher le n° de téléphone.. merci AMR est invisible
Répondre
Réponse de mimiche
Le 21/06/2010 é 16h34
[ ! ]
Réponse à lenasha de mimiche, les questions et réponses se croisent concernant l'IDV; Pour ma part mon ouverture de droits est à 55 ans et mon âge limite à 58,5 ans "selon les décrets 2004-1056 et 2004-1057.et de la circulaire du 20 mai 2009.."suite à la fermeture de mon établissements en 2009 on m'a accordé l'IDV à 56,5 ans moins 1 jour(juin 2009), soit à plus de deux ans de ma limite d'âge. Mais lorsque l'on m'a rayé des contrôles , il était mentionné que mes droits à la pension de retraite seraient à 60 ans et selon les réglements en vigeur; Actuellement étant né en 1952 ma pension retraite sera alors à 60 ans et 8 mois, ma situation est encore pire qu'auparavant alors qu'au départ mon ouverture de droits était à 55 ans; trouvez-vous ça normale? merci
Référence(s) :
-circulaire n°383423 DEF/SGA/DRH-MD/SDRH/MAR du 20 mai 2009 relative aux modalités de mise en oeuvre de l'indemnité de départ volontaire institué en faveur de certains ouvriers de l'état du ministère de la Défense pour la période du 1 janvier 2009 au 31 décembre 2014
Répondre
Réponse de lenasha
Le 22/06/2010 é 13h32
[ ! ]
Normalement chaque réunion de l'AMR combien de reunion dans l'année pour moi la prochaine est en septembre mon départ etait prevu le mars 2010 toujour pas de reponse a ce jour de quelle arme êtes vous materiel (armée de terre) Réponse : l'AMR est une instance qui se réunit autant de fois que de besoin, c'est la règle ; en principe elle est composée d'un représentant de votre DRH, du conseiller en formation, de l'assistante sociale et d'un représentant de la Direction (Chef de corps ou quelqu'un à qui il donne pouvoir) ne pas confondre CLR et AMR l'AMR c'est la proximité, vous devez pouvoir contacter un de ses membres au quotidien. si ce n'est pas possible, il faut appeler la Région dont vous dépendez (vous êtes dans quelle région ? terre ? je ne suis pas au matériel, mais j'y ai passé de longues années. la personne qui a ete muté elle viens de l'ensta sous tutel de la dga Réponse la DGA est souvent plus réactive que les autres ! circulaire n° 383423 DEF/SGA/DRH-MD/SRHC/MAR du 20 mai 2009 relative aux modalités de lise en oeuvre de l'indemnité de départ volontaire instituéée en faveur de certains ouvriers de l'état du ministère de la défense pour la période du 1 janvier 2009 au 31 décembre 2014. cordialement ps;la DRH-MD à Paris ,; avez vous chercher le n° de téléphone.. merci AMR est invisible comme je vous ai dit, vous devez pouvoir contacter un des membres de l'AMR quand vous voulez. sinon, il faut en informer la RT dont vous dépendez.. voici les n° (en PNIA) pour la MAR, le médiateur mobilité (très sympa) 821 754.27.10 M.A.R. à Paris 811 167.78.22 811 167.78.34 si vous n'avez pas accès au PNIA, appeler un central, 01 45 52 53 00 en demandant la mission restructuration
Référence(s) :
ministère de la défense
membre d'une AMR
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
IDV OUVRIER D'ETAT
 »
Etes-vous un expert ?
Répondez à l'une de ces questions !
Posez votre question maintenant !
Publiez votre question et obtenez des réponses d'experts bénévoles et de centaines d'internautes, gratuitement.
Titre de votre question :
Votre question en détails :
T14.384