666 085
questions
1 453 096
réponses
1 446 648
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !

Mon voisin est géné par la fumée de ma cheminée - Page 3

Question anonyme le 05/01/2009 à 13h59
Dernière réponse le 22/11/2019 à 21h59
[ ! ]
Bonjour, J'ai fait installer une cheminée il y a un an dans ma maison. Le voisin dont la maison est accolée par l'arrière est décédée il y a quelqu...
Répondre Lire toute la question
114 réponses pour « 
mon voisin est géné par la fumée de ma cheminée
 »
Réponse anonyme
Le 04/02/2011 à 17h51
[ ! ]
Ou avez-vous trouvé ce témoignage ? de quand date -til ? de quelle juridiction ( France ? ) la personne pourait-elle donner des détails pour la juriceprudence 8 Bonjour, en fait il y a un recours même si la maison se situe à + de 5 m. Nous avons eu ce problème (je devrais dire même cauchemar) avec notre voisin, nous nous sommes battus auprès de la DDASS et auprès de notre mairie, et en fait la cheminée de notre voisin n'était pas aux normes, car trop basse par rapport à sa propre habitation, nous avons gagné, mais nous restons vigilants pour qu'il ne recommencent pas. Je dis moi aussi, qu'il devrait y avoir une loi contre ces nuisances de fumées.
Répondre
Réponse anonyme
Le 09/02/2011 à 17h53
[ ! ]
Les maires ne s'implique pas , devinez un peu pourquoi ? , ils ont bien trop peur qu'on les obliges ensuite à mettre leurs locaux aux normes , voir leur propre habitation , en effet la loi dit 40 cm au dessus du faitage ou obstacle le plus haut dans un rayon de 8 mètres , alors certaines ne sont pas conformes mais parfois isolée et sans plaintes , amis si plaintes il y a bien vérifier la conformité car les certificats sont délivrés par les vendeurs poseurs ! parfois on a des surprises et même si la norme est bonne les cas particuliers se défendent en fonction des nuisances et de ce qu'on brule dedans ( car il n'y a pas que le bois qui brule , cartons himibibés d'encre , journaux , activateurs , buchettes de ramonages , qui propages ces odeurs acres ) auprès de la DDASS . Dans une maison conforme ou pas en plein desert on peut bien brûler des pneus , de l'huile de vidange , des cartons gras dans sa cheminée on ne fait que poluer mais on ne gène personne si on n'a pas de conscience de l'écologie . En milieu urbain ou semi urbain même parfois avec une installation conforme on, peut en fonction de la topographie , de l'exposition aux vents fortement géner le voisinage , Les DTU sont une "base" pour les recommandations après il y a less cas particuliers techniques et les polueurs nés .
Répondre
Réponse anonyme
Le 12/02/2011 à 09h21
[ ! ]
Si votre voisin met autant de mauvaise volonté , ne perdez pas trop de temps avec le conciliateur de justice ( souvent il n'est déjà pas issu d'une filière droit , mais ancien chef d'entreprise etc. ) , ils peuvent règler des cas simples comme le pipi de chien régulier contre votre porte , la branche d'arbre qui dépasse dans votre limite de terrain , le cendrier vidé devant l'entrée de l'immeuble etc. mais pour les cas où les textes ne sont pas très nets que les nuisances sont importantes et surtout où il y a en plus de la mauvaise fois et limite volonté de nuire tout en le cachant comme les fumées et vapeurs de ramonage chimique plus importantes la nuit , et bien là seul les prevues ( huissiers , passage de la DDASS, témoignage de voisins, vidéos , passage de gendarme ou de la police pour constatations , puis si ça ne suffit pas toutes ces preuves devant le juge de proximité , vous aurez au moins gagné un à deux mois .
Répondre
Réponse anonyme
Le 18/02/2011 à 16h20
[ ! ]
Le tubage inox fait descendre les fumées , il n'y a pas besoin d'être expert regardez la fin du gainage se voit toujours sous le chapeau de la souche de cheminée on apperçoit la fin du tube métallique dans ce cas là 9 fois sur 10 les fumées seront descendantes , allumez la cheminée et allez voir si c'est la votre , si c'est celle du voisin les odeurs vous le rappeleront vite , alors pas étonnant qu'elles vous emfumes vous et votre entourage . Ceci est une constation pas une solution . Modifier
Répondre
Réponse anonyme
Le 05/03/2011 à 09h22
[ ! ]
Onjour, Essayez d'abord de faire dérterminer exactement le taux de nuisance que vous subissez , si le monoxyde de carbone a peut de chance d'être présent divers poluants ( goudrons , particules etc. ) doivent pouvoir être mesurables avec le même type d'appareil qu'utilise les pneumologues ou les pompiers pour connaitre le taux d'intoxycation des victimes , mais ils est vrai que des voisins sans gène qui profitent de la nuit ou de l'anarchie pour faire fonctioner leur cheminée n'aurait rien de choquant si leur fumée partait seulement dans le ciel , attention aussi à ce qu'ils brûlent dedans certains brûlent des cartons , des magazines et les encres sont alors des agents très très irritants , ce que vous décrivez et très difficile à gérer dans le calme quand on respire toutes ces cochoneries surtout quand ceci est fait d'une manière sournoise , calculée et en toute connaissance de cause , il s'agit là alors d'une nuisance volontaire , si elle est prouvée peut porter à des conséquences pénales . Précision aussi même si une instalation est dite conforme au DTU et qu'elle créée des nuisances anormales , il faut dans un premier temps en tenir compte l'installateur même s'il a fait son travail dans les règles de l'art peut être sans le vouloir confronté à des cas particuliers , si le cas échéant les fumées odeurs particules retombent , s'infitrent chez le ou les voisins c'est qu'il y a là pas forcément un défaut d'instalation par rapport aux DTU mais des conditions particulières qui font que : une exposition défavorable , des vents particuliers , une densité d'habitation , des hauteurs de toits très variables , et après il y a aussi l'utilisateur qui brûle quoi dedans , mais dans tous les cas il n'y a pas que le monoxyde de carbone c'est comme dans la cigarette mais à une échelle plus grande et non choisie , quand on est utilisateur on doit être aussi responsable surtout quand on a une instalation qui malgré sa " conformité " cause des dommages et qui plus est si on est au courant , il s'agit bien alors dans ce cas si on ne fait rien d'un acte délibéré destiné à nuir .
Répondre
Réponse anonyme
Le 15/03/2011 à 10h06
[ ! ]
Pour le poel à feu continu ce n'est pas mieux , la polution est continue et bien plus sournoise car il n'y a que très peu de fumée une fois allumé mais des odeurs acides en permanence .
Répondre
Réponse anonyme
Le 16/04/2011 à 10h00
[ ! ]
Qu'on en profite pour faire INTERDIRE l'usage des buches ramoneuses , des actifivateurs chimiques et raviveurs der feu au moins en zone urbaine en même temps qu'on oblige la catalyse et la pose de filtre de cheminées sur tous les systèmes de chauffage à bois qui ont un gainage inox , ça c'est la moindre des choses pour préserver au moins la santé publique si ce n'est l'écologie
Répondre
Réponse anonyme
Le 30/04/2011 à 09h12
[ ! ]
Il faudrait que les ex DDASS nouvellement avec leur antenne Environnement et Santé s'occupe de faire passer plus que rapidement un Décret qui oblige la CATALYSE et FILTRES de cheminées pour les utilisateurs de ce type de foyer chaudières à chauffage bois en milieu densifié . Des lois qui existent actuellement ne portent que sur les hauteurs et distances de cheminées ce qui est complètement inadapté aux nuisances que cause les fumées et odeurs de bois brûlé ou charbonnant ( loi faite à l'époque pour le gaz et le fioul ) et les nuisances que provoquent les utilisateurs inconscients qui ont accès à ces foyer et chaudière ouvertes dans lesquels en général on a accès et où on peut brûlé n'importe quoi en plus tel que cartons, journaux ou magazine s contenant des encres très toxiques qui se retrouvent bien sur dans les fumées épaisses et stagnantes ,et fasse interdire immédiatement son usage en cas de non respect et bien sur tout les activateurs chimique s, bûches de ramonage etc. Il n'y a que cette solution , les blabla ne mènent à rien , une fois la discussion terminée tout recommence .
Répondre
Réponse anonyme
Le 01/05/2011 à 21h43
[ ! ]
Nous sommes au regret de constater que, malgré nos nombreuses remarques et lettres concernant votre deuxième cheminée récemment installée (environ six mois), rien à ce jour n’a été modifié quant à l’évacuation de la fumée. Cette cheminée, jamais mentionnée sur vos plans, nous a créé des nuisances graves et une nuisance anormale de voisinage (voir notre pli recommandé A/R du ? 2009 sans réponse de votre part). Nous constatons que cette cheminée a été construite sans autorisation, de façon non conforme à la législation, aux normes sanitaires et normes de la Santé Publique conformément à l’arrêté ministériel du 22 Octobre 1696 (JO du 30 Octobre 1969 Art 18). En effet cette cheminée installée à un mètre de hauteur par rapport au niveau de notre terrain, envoie sans cesse des fumées épaisses, des odeurs irritantes et nauséabondes. Ainsi même au mois de juin, le matin ou le soir, malgré le climat clément et la température estivale vous allumez vos cheminées, nous causant des quintes de toux et maux de tête. Le ? 2009, même notre fille a été obligée de quitter l’école avec des symptômes d’intoxication et a dû subir une consultation médicale. Dimanche ? 2009, alors que le thermomètre indiquait une température de 26°C à 10 heures, vos deux cheminées nous envoyaient leurs fumées, envois accentués par un vent défavorable, ceci dès 5H 30, nous réveillant étouffés et nous forçant à quitter finalement notre domicile. Est-il normal d'allumer ces deux cheminées avec des températures supérieures à 26° à l'extérieur? Nul doute que vous connaissez les nuisances que nous subissons ! Ce comportement est le résultat de votre volonté de nuire (volonté prononcée oralement maintes fois). rien a faire sauf partir et vendre la maison. vive la justice et les forces de l'ordre...
Répondre
Réponse anonyme
Le 01/05/2011 à 22h29
[ ! ]
Réduire les émissions du bois-énergie chez les particuliers Posté par fbo le 4/16/08 • Dans la catégorie Bûches et plaquettes,Côté pratique "entreprises",Côté pratique "particuliers",Social-environnement suisse Combustion traditionnelle de bûches, "montante", photo Frédéric Douard Quelles solutions existe-t-il our réduire les émissions de particules du bois-énergie chez les particuliers ? La priorité est dans le remplacement des appareils anciens, peu efficaces et polluants et le choix de combustibles de qualité. En dehors de cela et une fois le combustible maîtrisé, deux possibilités existent pour réduire ces émissions polluantes. La première est préventive et consiste à travailler les paramètres d’émissions lors de la combustion pour les optimiser afin de réduire la quantité de particules produites. La seconde est curative et passe par l’installation de systèmes de filtration qui empêchent ces particules de se répandre dans l’atmosphère. Les paramètres influençant les émissions sont les mêmes que ce soit pour le secteur domestique, collectif ou industriel. Ils ont été identifiés dans de nombreux travaux dont la thèse de Rabot-Querci en 2006 : •Les caractéristiques du combustible (taux d’humidité, granulométrie, taux de cendre…). •Les caractéristiques techniques des appareils de combustion (plus le rendement est important moins il pollue) : nature du foyer (distribution air, technologie de combustion…) et qualité de fonctionnement (charge de bois, temps de séjour, gestion de l’air…). •Les paramètres liés à l’installation. Pour réduire les émissions, il faut « avoir une oxydation la plus complète possible à l’intérieur de la chambre de combustion, une température suffisante ainsi qu’un bon mélange ». Ainsi l’étude ANTEA de l’ADEME met en évidence que la qualité du combustible (principalement l’humidité), la bonne exploitation des installations et leurs dimensionnements (bien adaptés) sont prépondérants. « Une chaudière surdimensionnée fonctionne à faible charge avec des températures de combustion plus faibles et des émissions polluantes plus élevées.» Suite à des études, l’Agence Fédérale de l’Environnement en Allemagne a publié en 2007 un guide à l’attention des utilisateurs du chauffage au bois. Les principales recommandations étaient : •Choisir un bon combustible (adapté et de bonne qualité), •S’assurer que le fonctionnement des appareils de chauffage est optimal, •Faire régulièrement l’entretien de son installation, •Remplacer les anciens appareils (à faible rendement). Solution pour le chauffage individuel Il y a encore quelques années aucune solution de filtration n’était proposée aux particuliers. Face aux alertes aux particules fines et aux pollutions causées par des appareils individuels peu performants, notamment en Suisse, le constructeur helvétique Rüegg, inventeur de la cheminée à foyer fermé dans les années 70, a mis au point le filtre à particules Zumik®on. Adaptable sur la plupart des appareils de chauffage au bois, du poêle à la chaufferie en passant par la cheminée, Zumik®on fonctionne sur un principe électrostatique : lors de leur passage dans le conduit de fumées, les particules fines sont attirées par la paroi intérieure et s’y fixent en attendant le prochain ramonage. Zumik®on ne change rien à l’utilisation de la cheminée mais limite l’impact sur l’environnement avec une réduction de 60 % à 90% de particules fines émises. Zumik®on a été mis au point par Rüegg, fabricant suisse de foyers pour cheminées, et l’EMPA, institut suisse de recherche sur les technologies durables. Leurs efforts viennent d’être récompensés par une reconnaissance officielle, suite à l’Ordonnance sur la protection de l’air (OPair) qui institue de nouveaux minima pour les particules fines en Suisse : Zumik®on est à ce jour le seul dispositif homologué par les autorités suisses pour la réduction des PM10 dans la catégorie des systèmes de chauffage au bois domestiques. Zumik®on est disponible en France, via la filiale Rüegg France de Wissembourg, en Alsace. Pour Henry Spack, directeur Rüegg France, Zumik®on est une chance pour le bois-énergie : » Les vertus écologiques du bois ne sont plus à démontrer : renouvelable, local, neutre en émission de gaz à effet de serre. Et si l’on se débarrasse du problème des particules fines, cette énergie devient parfaite ». Le filtre à particules est adapté aux foyers à bois et poêles jusqu’à 50 kW : le filtrage de 90 % a été atteint avec un poêle à granulés. Tout professionnel compétent (chauffagiste ou cheministe), peut l’installer. Zumik®on est constitué de trois composants principaux : 1.le filtre avec électrode et capteur thermique : cette unité compacte est montée sur le conduit de cheminée, l’électrode étant introduite dans une ouverture au centre du conduit de fumée. 2.la conduite d’air : elle permet de refroidir les câbles et, dans certaines applications (cheminée et poêles), de maintenir le filtre dans un bon état de propreté. 3.L’unité de régulation : selon la température de la sonde, met en marche ou stoppe le filtre ; elle fournit à l’électrode la tension optimale. Equipée de cette nouvelle technologie, une chaudière à granulés a vu ses émissions de particules passer de 19.5 à 2,7mg/m3 ! Consommant à peine 12 W, le fonctionnement est économique. Le coût conseillé est de 1 200 euros HT et l’appareil bénéficie du crédit d’impôt lorsqu’il est vendu avec une installation neuve. « Si ce filtre peut réduire de 73% en moyenne la pollution par les PM10, l’État français ne devrait-il pas étendre les équipements pouvant bénéficier du crédit d’impôt à ce type de filtre ? ».
Répondre
Réponse anonyme
Le 02/05/2011 à 10h30
[ ! ]
Ainsi même au mois de juin, le matin ou le soir, malgré le climat clément et la température estivale vous allumez vos cheminées, nous causant des quintes de toux et maux de tête. Le ? 2009, même notre fille a été obligée de quitter l’école avec des symptômes d’intoxication et a dû subir une consultation médicale. Dimanche ? 2009, alors que le thermomètre indiquait une température de 26°C à 10 heures, vos deux cheminées nous envoyaient leurs fumées, envois accentués par un vent défavorable, ceci dès 5H 30, nous réveillant étouffés et nous forçant à quitter finalement notre domicile. Est-il normal d'allumer ces deux cheminées avec des températures supérieures à 26° à l'extérieur? Nul doute que vous connaissez les nuisances que nous subissons ! Ce comportement est le résultat de votre volonté de nuire (volonté prononcée oralement maintes fois). rien a faire sauf partir et vendre la maison. vive la justice et les forces de l'ordre* Vous ne frappez pas à la bonne porte Vous êtes dans le même cas que de nombreuses personnes qui en ont mare de cette odeur qui empeste nos rues , quartier et maisons en continu , nous sommes dans les premiers à nous plaindre de ses méfaits et à avoir des retombés sur notre santé . ceux qui continu et ceux qui ne font rien pour vous défendre et faire interdire ou imposer de nouvelles normes et rapidement pour chauffage bois de cheminées , chaudière ou poêle utilisés à tord et à travers l'interdiction d'y brûler autre chose que du bois ( pas d'activateur chimique ou non , bûches de ramonage et bien sur carton , magazines etc aux encres très nocives , bref pour tout dispositifs permettant l'ouverture d'alimentation du foyer et l'introduction de combustibles solides par un particulier , collectivité ou une entreprise et une utilisation des ses systèmes en zone urbanisée il faut une catalyse obligatoire et une fitration ou l'interdiction absolue , c'est avant tout une question de santé publique vu le nombre d'habitation que se sont équipées de tels systèmes . Bien entendu les hauteurs et distances de cheminées actuelles sur lesquels se repose ceux qui veulent faire la politique de l'autruche ne sont pas adaptées au chauffage bois , briquettes de charbon , ramoneur chimique etc. , tout le monde s'en rend compte facilement . Maintenant ceux qui utilisent ces systèmes sans se soucier du voisinage le font donc d'une manière volontaire , ceux qui ne font pas appliquer le minimum de règles sanitaire de base en toute connaissance de cause , ils ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas , l'amiante il y a quelques années en a été le théâtre dramatique , alors n'attendez pas l'automne prochain , car même l'été les chaudière et poêle à feu continu à bois continueront à pourrir la vie et la santé de nombreux voisins sans qu'ils puissent pour autant profiter du plain air ou d'ouvrir leurs fenêtres pour aérer . Le mieux et de se rendre individuellement ou en délégation tout ceux qui rencontrent ce genre de nuisances porter leurs mécontentement dans las services municipaux ou départementaux d'hygiène , en préfecture à la DDASS dans les mairies et demander à ce qu'il y ai une nouvelle loi ou une interdiction temporaire tant que ces systèmes portent de telles nuisances à la santé publique .Seul vous n'arriverez à rien mais si chacun fait cette démarche tout changera rapidement .
Répondre
Réponse anonyme
Le 23/05/2011 à 16h46
[ ! ]
Mon voisin laisse tourner sa chaudière à bois en permanence malgré des chaleurs extèrieures conséquantes 27 /28° c nous avons des sortes de vapeurs et odeurs de bois brûlé ou de charbon ? qui brûlent toute la journée et presque toute la nuit , pouvons nous au moins par des temperature estivale lui demander d'arrêter ces nuisances , nous lui avons demander plusieurs fois mais il nie les faits , que peut-il bien faire est-ce une nécessité quand il fait 28 ° et bien mettre dedans qui soit si irritant ?
Référence(s) :
vapeur de bois brulé ou charbon permanentes par de telles température ?
Répondre
Réponse anonyme
Le 24/06/2011 à 08h57
[ ! ]
Bonjour et merci de vos temoignagnes. En ce qui nous concerne , c'est notre futur voisin qui construit sa maison à 6m30 de notre mur et donc de notre cheminee, son toit depasse de 2 metres le notre et pour finir il a décidé de mettre une fenetre juste devant cette dite cheminee. Notre cheminee se retrouve donc hors norme alors que nous n'avons rien demandé et qu'il ne respecte pas le DTU. Quels sont nos recours? Qui devons nous contacter pour continuer à utiliser notre cheminée ?
Répondre
Réponse de expertcheminée
Le 24/06/2011 à 11h00
[ ! ]
Bonjour votre cheminée a été installé suivant les normse c est votre voisin qui a fait construire aprés, vous n aurez aucun mal si il vous embete a avoir gain de cause, ne faite rien continuez a vous servir de votre cheminée, si il vous dit quelque chose donnez lui mon adresse mail salutations
Répondre
Réponse anonyme
Le 07/08/2011 à 04h10
[ ! ]
Oui il existe quelques jurustes prudence en ce sens et le plaignant à gagné. Le juge à dit que d'allumer son poêle à bois tous les jours presque à 3 heures était abusif; Il à payer 7000$ un autre 270,000. La pire des pollution au Québec les feux de camp y compris.
Répondre
Réponse anonyme
Le 10/11/2011 à 09h41
[ ! ]
Le problème principal c'est surtout que le chauffage au bois c'est fumées et vapeurs qui ne doit pas être encouragé en lotissement ou encore moins milieu urbain tant qu'il n'y aura pas l'obligation de filtres à particules , catalyse ou les 2 , vous n'aurez que des problèmes vu la distance ( à moins de 300 mètres il n'y a pas grand chose à faire ,la règlementation sur ce type de chauffage devrit changer prochainement vu le taux de particules rejetées . Le bois serait certainement mieux exploité au niveau national en centrale electrique eux auraient les moyens de filtrer ça correctement ( filtres à particule , CO² , catalyse etc. ) et ainsi d'utiliser du renouvelable sans nuire à la santé des riverains . quant à l'installation de votre voisin c'est vers la mairie ou les services de l'ex DDE qu'il faudra vous retourner en cas de plainte c'est bien eux qui ont accordés le permis de construire en connaissance de cause à votre nouveau voisin , vous n'avez rien demandé ,
Répondre
Réponse anonyme
Le 30/03/2012 à 09h21
[ ! ]
Il y a des personnes qui ne sont pas génées de pourrir la vie et la santé des autres , qui pourtant roulent dans des véhicules catalysés et avec filtres à particules ,qui sont pour l'interdiction du tabac dans tous les lieux publiques , mais surtout tout ça pour les autres mais qui ne voient pas du tout le rapport avec la pollution et tous les rejets de particules allergisantes que rejète un foyer ou une chaudière bois qui fonctionne par défaut en PERMANENCE ces systèmes utilisent du bois ( en bûches déchicquetté , ) ou du charbon , quand ce n'est pas un peu tout et n'importe quoi qui y passe la nuit tombée ( plastique ordures palettes et cagettes impreignée etc. ) favorisant ainsi les pics de pollution en périurbain et bien entendu l'augmentation affolante du nombre de personnes qui devienent allergique , le civisme et le droit de l'autre et complétement bafoué . En lotissement et en ville c'est un véritable cauchemare quand tout le monde sans melle , alors à quand une loi bien plus sèvère là dessus , quand il n'y aurra plus que des asthmatiques ?
Répondre
Réponse anonyme
Le 05/04/2012 à 06h02
[ ! ]
Comme vous avez raison un fléau planétaire encourager par beaucoup d'écologistes pour réduire les GES en augmentant les maladies et les décès reliés au smog que cause la combustion de solide comme le bois. C'est le phénomène de combustion qui cause ces problèmes et non le type de bois ou d'appareils. Tout est clair depuis plusieurs années nombreuses études à l'appui et dire que la foresterie qui a travailler sur l'accord de Kyoto soit arrivé a pareil conclusion carbone neutre. Sans calculer les rejets lorsque l'arbre est couper jusqu.à la combustion et le temps qu'un nouvel arbre le remplace. De plus j'ai rarement vue un arbre qui émet autant de boucane avec les rejets toxiques tel que la combustion en plus de la suie partout dans l'envisonnement. Lorsque mon voisin allume son poêle mon chat refusait de sortir et je remarquais qu»'il n'y avait plus d'oiseaux et petits animaux. Sont t'ils plus intelligent que nous...
Référence(s) :
PubMed (Wood smoke)
Répondre
Réponse anonyme
Le 25/04/2012 à 10h11
[ ! ]
Arr^tez avec vos "normes " à la c.. ! , il suffit d'avoir un nez et des poumos et d'être dans le voisinage pour se rendre compte que c'est un véritable fléau et que ces soit disantes "normes " sont faites uniquement peut être pour protéger l'utilisateur et son matériel dans son logement mais non pas pour empécher ces rejets nocifs qui empestent dans le voisinage , voilà un texte qui résume bien tout ça : Vous ne frappez pas à la bonne porte Vous êtes dans le même cas que de nombreuses personnes qui en ont mare de cette odeur qui empeste nos rues , quartier et maisons en continu , nous sommes dans les premiers à nous plaindre de ses méfaits et à avoir des retombés sur notre santé . ceux qui continu et ceux qui ne font rien pour vous défendre et faire interdire ou imposer de nouvelles normes et rapidement pour chauffage bois de cheminées , chaudière ou poêle utilisés à tord et à travers l'interdiction d'y brûler autre chose que du bois ( pas d'activateur chimique ou non , bûches de ramonage et bien sur carton , magazines etc aux encres très nocives , bref pour tout dispositifs permettant l'ouverture d'alimentation du foyer et l'introduction de combustibles solides par un particulier , collectivité ou une entreprise et une utilisation des ses systèmes en zone urbanisée il faut une catalyse obligatoire et une fitration ou l'interdiction absolue , c'est avant tout une question de santé publique vu le nombre d'habitation que se sont équipées de tels systèmes . Bien entendu les hauteurs et distances de cheminées actuelles sur lesquels se repose ceux qui veulent faire la politique de l'autruche ne sont pas adaptées au chauffage bois , briquettes de charbon , ramoneur chimique etc. , tout le monde s'en rend compte facilement . Maintenant ceux qui utilisent ces systèmes sans se soucier du voisinage le font donc d'une manière volontaire , ceux qui ne font pas appliquer le minimum de règles sanitaire de base en toute connaissance de cause , ils ne pourront pas dire qu'ils ne savaient pas , l'amiante il y a quelques années en a été le théâtre dramatique , alors n'attendez pas l'automne prochain , car même l'été les chaudière et poêle à feu continu à bois continueront à pourrir la vie et la santé de nombreux voisins sans qu'ils puissent pour autant profiter du plain air ou d'ouvrir leurs fenêtres pour aérer . Le mieux et de se rendre individuellement ou en délégation tout ceux qui rencontrent ce genre de nuisances porter leurs mécontentement dans las services municipaux ou départementaux d'hygiène , en préfecture à l'ex DDASS , la DREAL il y a là normalement des professionels experts dans ce domaine , dans les mairies et demander à ce qu'il y ai une nouvelle loi ou une interdiction temporaire tant que ces systèmes portent de telles nuisances à la santé publique .Seul vous n'arriverez à rien mais si chacun fait cette démarche tout changera rapidement .
Répondre
Réponse anonyme
Le 25/04/2012 à 22h46
[ ! ]
Si vous croyez que les élus règlementeront cette pollution détrompez vous. Un parce que l'accord de Kyoto fut établi avec l'industrie forestière et papetière et classe cette énergie comme étant verte et renouvelable sans pour autant prendre en compte la pollution de l'air et la santé. Deuxièmement c'est tellement populaire et moins coûteux, qu'un élu veut avoir le plus de vote donc ne pas déplaire à la majorité. Trois le manque de connaissance et d'information sur cette pollution. Il faut se regrouper en association pour augmenter la possibilité d'informer les gens sur ce fléau.
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
mon voisin est géné par la fumée de ma cheminée
 »
Etes-vous un expert ?
Répondez à l'une de ces questions !
Posez votre question maintenant !
Publiez votre question et obtenez des réponses d'experts bénévoles et de centaines d'internautes, gratuitement.
Titre de votre question :
Votre question en détails :
T13.451