663 791
questions
1 444 944
réponses
1 442 726
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !

Mon voisin est géné par la fumée de ma cheminée - Page 6

Question anonyme le 05/01/2009 à 13h59
Dernière réponse le 22/11/2019 à 21h59
[ ! ]
Bonjour, J'ai fait installer une cheminée il y a un an dans ma maison. Le voisin dont la maison est accolée par l'arrière est décédée il y a quelqu...
Répondre Lire toute la question
114 réponses pour « 
mon voisin est géné par la fumée de ma cheminée
 »
Réponse anonyme
Le 13/01/2016 à 09h05
[ ! ]
Oui ce long et criant laïus qui vient du Canada où on est un peu en avance par rapport à nous sur le problème des fumées , rejets et odeurs du chauffage au bois , c'est en plus un retour en arrière De plus en plus de gens se plaignent dec es nuisances et certains en payent les conséquences asthme , cancers , maladies cardiaques il faudra peut être en prendre enfin l'ampleur , ne pas interdire tout ( mais les équipements ancien ( moins de cinq ans ) mais surtout règlementer tr-ès strictement ce type de chauffage , sur les endroits où on peut utiliser poêle , insère , ou chaudière à bois ( pas en lotissement , pas ou la promiscuité est trop importante , et pas en ville en tous cas , la fumée se sent à 500 m à la ronde , donc si vous la sentez vous êtes touché ) mais aussi obliger des systèmes à double combustion , catalyse , et qui empêche de fermer complètement le volet d'air pour faire durer des heures la combustion ( combustion couvée ) , reste toujours le problème de comment l'utilisateur va s'en servir , comment il va le régler lui même et qu'est ce qu'il va bruler dedans.( bois pas sec , journaux , cagettes imprégnées , plastiques voir ordures : ) avec les autres types de chauffage une mauvaise utilisation est bien plus compliquée voir impossible Certes Canounet à raison : le fioul , le nucléaire ,pompes à chaleur , le gaz , l’électrique polluent aussi mais vous connaissez beaucoup de gens qui sont gênés directement et ont la vie infernale à cause des voisins qui chauffent avec ces énergies ? moi pas , l'ARS non plus , commençons par le plus gênant et le plus dangereux pour la santé , et gardons nos petites scandinaves elles sont si mignonnes ;))
Répondre
Réponse de lebalancier
Le 03/03/2016 à 18h14
[ ! ]
Bonjour Monsieur , j'ai ce problème avec ma sortie de cheminée qui ne dépasse pas de ma toiture , elle se trouve à 50cms en DESSOUS du faitage. Le constructeur de ma maison me répond que la garantie décennale est passée , alors qu'il s'agit d'un vice de construction . Ma maison a 25 ans . La cheminée est orientée côté OUEST vent dominant du Jura . Lors de bourrasques tres fortes , des refoulements de fumées très importants provoquent l'emfumage de tout l'appartement. Ceci a de facheux c'est que les fumées déclenchent constamment mon détecteur ( obligé de le débrancher !!!! ) Mon poele fonctionne au bois , donc peu de risques de monoxyde de carbone .....auparavant je mettais le soir des briquettes de lignite pour éviter le matin de rallumer le poele. J'ai abandonné ce combustible. Mon tuyau d'évacuation est un POUJOULAT de 200mm, le bureau d'études de cette Société m'indique que l'on ne peux pas rallonger la sortie avec un tuyau de 1,00m et bride d'assemblage. Quel recours puis-je avoir apres du constructeur de ma maison ? Le Maire de ma Commune peut-il intervenir comme vous le dites ?
Répondre
Réponse anonyme
Le 05/03/2016 à 00h06
[ ! ]
Vous êtes mal informer le chauffage au bois dégage du monoxide de carbone en plus de réduire l'oxygène dans la maison. Il est recommander d'ouvrir une fenêtre ou mettre l'échangeur d'air mais attention en plus de la pollution intérieur vous risquez d'entrée celle que vous produisez à l'extérieur. Je ne peux répondre à votre question mais sachez que nous recevons de nombreuses plaintes de voisins que la fumée entre chez eux. La fumée s'infiltre facilement. Ce mode de chauffage rejette des particules fines en quantité extrêmement importante en plus des produits toxiques et la suie sale pour l'environnement. Bonne chance dans vos démarches. http://www.journaldelenvironnement.net/article/la-lutte-contre-les-pollution-de-l-air-un-fiasco-francais,66294?xtor=EPR-9
Répondre
Réponse anonyme
Le 19/01/2017 à 11h17
[ ! ]
C est curieux...ce forum serait il celui du lobby pretrolier et gazier?
Répondre
Réponse de canounet
Le 19/01/2017 à 12h15
[ ! ]
Il n'est pas question ici de mettre ne valeur telle ou telle source d'énergie il faut d'abord ré-actualiser les réponses et préciser certains points même si elle ne règle pas tout, la réglementation impose une sortie de cheminée à 40cm au-dessus de toute construction située à moins de 8m de distance rien sur le reste, mais il semble que les autorités réfléchissent à imposer d'autres critères (obligation de chauffages au bois modernes) toute dépense d'énergie consomme de l'oxygène et dégage des éléments dits polluants, visibles ou invisibles, en quantité + ou - importante, + ou - gênante et + ou - difficile à canaliser d'ailleurs même le fonctionnement de vos muscles génère du CO2 que l'organisme élimine par un apport d'O2 à vérifier, mais des scientifiques affirment que le parcours Paris/Marseille à la course dépense + d'O2 que le même en voiture la question est de polluer le moins possible un chauffage ancien au bois (foyer ouvert) dégage énormément de fumées (particules) pour un rendement négligeable un poêle à bois de dernière technologie brûle en 2è chambre les fumées dégagées par le 1er feu, le rendement est optimal et les gaz de sortie moins polluants les chauffages classiques au fuel, au gaz se modernisent, à l'électricité cela a l'avantage d'être le + pratique mais cela a une mauvaise réputation (nucléaire) et c'est onéreux dans un logement non adapté (isolation) le bois est de + en + utilisé car énergie renouvelable et d'un coût moindre (pour le moment) un silo de copeaux ou de pellets alimentant un chauffage central en continu est tout aussi pratique qu'un chauffage au fioul
Répondre
Réponse anonyme
Le 20/01/2017 à 19h57
[ ! ]
Ce n'est pas la technologie des type de poêle qui cause problème mais la combustion de solide tel que la biomasse, granules bois etc. Même si certains poêles émet un peu moins de particules les première année ils émettent plus de dioxines et furanes et les rejets en particules fines sont encore et de loin excessivement polluant et toxique. (observer le smog environnant bien pire que la cigarette et même combustion) N'attendez pas que les écolos dénoncent ce type de chauffage bien au contraire car ils défendent la planète et non la pollution de l'air, (autre dossier) qui affecte la santé de tous les être vivants et même cause des décès prématurés. Après la combustion de solide au charbon c'est le bois qui est en tête et rappelez-vous qui rien n'est aussi polluant quand la source provient de plusieurs maisons contrairement à une centrale au charbon qui pollue l'air autour et non répandu partout sur les territoires. Un cocktail toxique sans pareil qu'est la combustion de solide tel que le bois bien pire qu'une auto à essence. Les pires rejets en particules fines charbon, bois vient de loin après diesel moteur à deux temps.
Répondre
Réponse anonyme
Le 23/01/2017 à 17h20
[ ! ]
Un ramonage régulier Le ramonage régulier du conduit de cheminée permet de réduire le dégagement de substances polluantes, ainsi que les risques d'incendie (feu à l'intérieur du conduit) et d'intoxication aux gaz de combustion. Si la cheminée a tendance à s'encrasser rapidement après le passage du ramoneur, il faut en conclure que la combustion du bois se fait mal. Filtre à particules pour cheminée Pour réduire les émissions de particules fines de sa cheminée ou de son chauffage à bois, on peut équiper la sortie du conduit de fumée d'un filtre électrostatique (60 à 95% de réduction de PM10). Il faut que le conduit soit en inox, car un tel filtre fonctionne avec de l'électricité (environ 30 watts) et crée un champ électrique qui attire et fixe les particules fines. Il se nettoie annuellement, lors du passage du ramoneur. Suivant la puissance du chauffage à bois et la zone où on habite, ce filtre peut être obligatoire pour les installations neuves (cf. règlement cantonal).
Répondre
Réponse anonyme
Le 23/01/2017 à 17h53
[ ! ]
Pour lutter contre la pollution, les feux de cheminée et le chauffage au poêle seront strictement interdits à Paris à partir du 1er janvier 2015. Airparif, le réseau de surveillance de la qualité de l'air en région, estime que "la consommation du bois de chauffage contribue à hauteur de 88 % aux émissions de particules du secteur résidentiel" en Ile-de-France. Quatre questions pour comprendre la mesure. 1 Pourquoi interdire les feux de cheminée ? Le chauffage au bois, comme toutes les combustions, est susceptible d’émettre des polluants. Parmi lesquels les fameuses particules fines PM10 (inférieures à 10 microns). Les mêmes particules qui ont massivement pénétré dans les poumons des Franciliens pendant l'alerte pollution de la mi-mars. La mesure vise donc à diminuer le niveaux de concentration de ces particules fines dans l'air ambiant. Brûlé dans de mauvaise conditions, le bois génère de fortes émissions. Selon Airparif, il contribue à hauteur de 23% aux émissions totales de particules fines en Île-de-France. Selon l'OMS, l'exposition chronique au feu de bois augmente le risque de contracter plusieurs troubles. Parmi lesquels : des maladies cardiovasculaires et respiratoires et les cancers pulmonaires. 2 Que dit la loi aujourd'hui ? Aujourd'hui, les Franciliens ont le droit de faire des feux de cheminée chez eux, mais à certaines conditions seulement. Les feux de bois ne peuvent pas être la source principale de chauffage du logement. La loi exige aussi que les conduits de fumée soient régulièrement entretenus. Généralement, le ramonage doit être fait une à deux fois par an. 3 Qui sera concerné ? Contrairement aux idées reçues, les feux de cheminée ne sont pas passés de mode en France. Entre 2000 et 2013, crise oblige, le nombre de foyers qui utilisent un chauffage au bois est passé de 5,9 millions à 7,4 millions. Autre problème : l'ignorance des ménages. Seulement 6% pensent que le chauffage au bois peut être une source de pollution de l’air. Pire : 40% ont le sentiment que ce mode de chauffage a un impact positif. Il va donc falloir se rendre à l'évidence. L'arrêté interpréfectoral du Plan de protection de l’atmosphère d'Ile-de-France, fait la distinction entre installation et utilisation d'appareils de chauffage, et délimite trois zones : Paris intra-muros, un deuxième zone dite sensible qui regroupe 435 communes franciliennes, et le reste de la région. •A Paris intra-muros Le texte précise qu’au 1er janvier 2015, l’utilisation des foyers ouverts et des appareils de chauffage au bois dont les émissions de particules sont supérieures à 20 mg/Nm3 sera interdite. Les appareils possédant de meilleures performances environnementales pourront toujours être installés et utilisés dans la capitale, à condition d'obtenir une dérogation auprès de la Préfecture de police de Paris. •En zone sensible Le texte interdit l'installation et l'utilisation des foyers ouverts, mais il sera toujours possible d'utiliser un appareil indépendant ayant été installé avant le 1er janvier 2015. En revanche, toute nouvelle installation (foyer fermé, poêle, chaudière...) devra afficher des performances irréprochables. •Reste de la région En principe, l’utilisation du bois comme combustible dans les foyers ouverts est interdite, sauf pour des cheminées ouvertes d'appoint ou d’agrément. Les appareils indépendants déjà installés peuvent toujours être utilisés.
Répondre
Réponse anonyme
Le 24/01/2017 à 08h10
[ ! ]
Ridicule de croire réduire les particules fines de façon acceptable qui souvent sont moins visibles car plus petites mais non sans danger pour la santé pulmonaire et cardiaque.De plus aucune considération sur les autres polluants comme les HAP, toute combustion produira en produits polluants près du double du poids de matière utilisée au départ! C’est un incontournable! Il y a bien d’autres choses qui sont éjectées par la cheminée, plein de produits non complètement oxydés lors de la combustion, entraînés et éjectés à l’extérieur: dioxines et furanes, provenant de la dégradation de la cellulose, peroxydes organiques, peracides aromatiques et phénols provenant de la dégradation de la lignine, dérivés oxydés de terpènes, de phytostérols, …tout ce qui se sent(!), par le nez, appareil simple et toujours fiable et bon détecteur!. En vous promenant pour prendre une bonne bouffée d’air frais (!),Beaucoup de gens sont lésés par cette pollution qui salit l’air respirable et envahit les maisons. Pourtant, beaucoup de gens sans scrupule continuent d’utiliser ce mode de chauffage en toute période de l’année, sous prétexte de liberté d’action et d’économie! Le droit à l’air pur est un droit fondamental dans une société évoluée. Ce que nous polluons nous le respirons!
Répondre
Réponse anonyme
Le 24/01/2017 à 11h37
[ ! ]
Toute a fait d'accord bravo
Répondre
Réponse anonyme
Le 24/12/2018 à 07h30
[ ! ]
Voyons comme c'est ridicule. pa Vous avez le droit d'utiliser votre combustion vente et enfumer chaque soir vos voisins comme c'est le cas ici a St Hyacynthe A chaque soir depuis des semaines dehors le soir ca ne sent que la fumée, et c'est tout a fait légal. Mais, n'allez surtout pas fumer une cigarette et follie furieuse maintenant ils ont ajouer le Pot car cela es tellement pire. Moi je fais une maladie respiratoire et vos (moudit) combustion lente que vous faite fonctionner a l'étoiffé cela m'oblige a déménager et ailleur cela cera t-il pareil. Yvan
Répondre
Réponse anonyme
Le 24/12/2018 à 08h18
[ ! ]
Bonjour je comprends votre déception. on interdit les voitures à gasoil, bientôt les chaudières fioul et le reste... mais rien sur les cheminées qui crachent des fumées épaisses plein de particules nocives. les granulés sont fabriqués par on sait pas quel bois de récupération (palette, emballage...) sans aucun contrôle de composition chimique. honte à nos services sanitaires. portez plainte contre mairie, service sanitaire et votre voisin pour mise en danger de santé et trouble de voisinage avec atteinte. bonne chance
Répondre
Réponse anonyme
Le 22/11/2019 à 17h06
[ ! ]
Et bien si, justement ! Il est dit clairement en long et en large que c'est dangereux pour la santé ! Mais aux vues de votre précédent commentaire, vous faites sans doute partie de ces petits citadins qui viennent jouer au paysan en allumant des feu dans leur petite cheminée de campagne ! Vous êtes tout seul dans votre petite tête, rien de ce qui se passe autour ne vous intéresse ! Mais rassurez-vous, vous êtes nombreux à ne penser qu'à vous !
Répondre
Réponse anonyme
Le 22/11/2019 à 21h59
[ ! ]
Le Québec tout comme la France sont principalement alimenter par une énergie qui rejette aucune particules fines dans l'air à cause de l'hydro électricité ou le nucléaire dans le cas de la France et pourtant ce sont deux endroits très polluer ou le smog est bien présent suivi des problèmes de santé assurément. Au Québec sommes les champions de la pollution de l'air du Canada même si nous avons le moins de GES. Réduire les GES pour la planète et augmenter la pollution de l'air (autre dossier) qui tue près de 7 millions dans le monde il serait temps que la lumière soit faite sur le sujet. Comme les multinationales de la forêt fut au première loge pour ériger un code ou dogme en proposant cette théorie du carbone neutre sans se soucier des aspects de pollution et santé et en ayant omis dans les calculs les rejets de CO2 aussitôt qu'on coupe un arbre sans s'arrêter non plus sur les effets nocifs du déboisement de cette industrie. 1. Tue des milliers d'animaux sauvages, 2. réchauffe le climat 3. Augmente les risques d'inondations et enfin comme énergie sale qui rejette des fumées toxiques, même si c'est renouvelable, qui cause de gros problème de santé. Une énergie qui ne pollue pas nul besoin de cheminée pour envoyer aux voisins à des kilos à la ronde cette pollution néfaste pour tous.
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
mon voisin est géné par la fumée de ma cheminée
 »
Etes-vous un expert ?
Répondez à l'une de ces questions !
Posez votre question maintenant !
Publiez votre question et obtenez des réponses d'experts bénévoles et de centaines d'internautes, gratuitement.
Titre de votre question :
Votre question en détails :
T14.193