666 762
questions
1 455 914
réponses
1 447 544
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !
Vous êtes ici : Accueil > Spécialités > Santé > Dermatologie

Demangeaisons lors de footting

Question anonyme le 31/05/2010 à 20h11
Dernière réponse le 23/09/2020 à 23h37
[ ! ]
J'ai un problème démangeaisons qui surviennent dès que je cours pendant 2 min . Ces démangeaisons sont horribles je me gratte parfois jusqu'au sang . j'avais pensé qu'il s'agissait d'un problème de circulation car ca se produit qd les muscles qui travaillent s'echauffent (cuisse et fessier)..et le seul moyen de les arrêter est de s'arrêter de courrir et de s'assoir (donc quand le muscle refroidit) ca a commencé quand j'ai repris le footting apres un long arret ( à l'adolescence deja ca marrivait à moindre degrès) mais maintenant ca a empiré ce n'est plus supportable du tout. ce phenomene s'accentue quand il fait froid. Comment faire, car 2 minutes de course suffisent à déclancher ces affreuses démangeaisons et nous emchêche de continuer. j'ai parcourue quelques forum et vu que j n'etais pas la seule dans ce cas,et ce n'est ni un probleme psychologique ni de vetement.si vous avez une explication ou un remède merci de m'en faire part Merci de nous aider.
Répondre
69 réponses pour « 
demangeaisons lors de footting
 »
Réponse anonyme
Le 30/11/2010 à 12h23
[ ! ]
Bonjour, Je connais les mêmes problèmes. Ces démangeaisons sont horribles et insupportables, je m'en gratte presque jusqu'au sang. Ca me le fait quand je n'ai pas fait de sport depuis longtemps. Et je pense que c'est effectivement les muscles qui chauffent qui sont à l'orginie de ça car si je reprends le sport régulièrement ces démangeaisons fort au début disparaissent petit à petit les jours suivants.
Répondre
Réponse anonyme
Le 01/01/2011 à 10h06
[ ! ]
Bonjour, Je suis comme toi et ce n est pas la tête je confirme j' étais tres sportive j ai arrete plusieurs mois et depuis je ne peux plus rein faire. Les demangeaisons sont horrible. J ai voulu me forcer a courir mais je n arrive pas. Si vous avez des solution je vous ok... merci
Répondre
Réponse anonyme
Le 02/01/2011 à 15h38
[ ! ]
C'est peut être les ports ou s'évacue la transpiration qui sont pas dilaté entièrement et provoque donc des démangeaisons, quand il fait chaud ou qu'un effort physique et fournie sa m'arrive aussi, j'ai trouver aucun remède. mais après plusieurs mois de sport sa s'atténue. voila essayer le sauna aussi et dite moi... voila
Répondre
Réponse anonyme
Le 17/04/2011 à 19h06
[ ! ]
Et bien j'ai le même probleme. Je ne suis pas une grande sportive, mais je pratique régulièrement le sport en salle. Je fait notamment beaucoup de velo elliptique, et rien. En revanche, il m'est absolument impossible de courrir plus de 2 min. J'ai des démangeaisons et des picottement qui me rendent folle!!!! cela finit par disparaitre après qq minutes de marche. Je pense également que c'est la circulation sanguine, associée sans doute aux vibrations. Si qq un a une solution!! échauffement, boire beaucoup d'eau..?? car c'est réellement insupportable.
Répondre
Réponse anonyme
Le 06/11/2011 à 15h08
[ ! ]
Bonjour, J'ai eu les mêmes problèmes et un dermato m'a indiqué qu'il pouvait s'agir d'un Urticaire vibratoire ( c'est pas une blague) en effet, pour mon cas, ca ne se produit qu'en cas de vibration soit en course à pied soit sur les bras en VTT lors de forte vibration au niveau du guidon. Par contre, les causes d'un urticaire peuvent être très diverses, alimentation notamment. Je ne me souviens plus du traitement, moi perso, j'ai changé de sport.
Répondre
Réponse anonyme
Le 13/11/2012 à 13h01
[ ! ]
Mettez un peu de crême avant de courrir , ça attenue la démangeaison , en tt cas pour moi ça a marché.
Répondre
Réponse anonyme
Le 20/04/2013 à 07h38
[ ! ]
Je suis moi aussi dans la même situation .je me suis souvenu de ma tante qui fait du footing .elle m'a parlé de ce phénomène.son expérience était tout Simplement de continuer de courir .hier, j etais en salle de sport .j avais commencé par du renforcement musculaire pendant au moins 15min , j'ai fait 30 minutes d'abdo fessier et poursuivi avec la course .je me suis dit dans un premier temps je vais essayer de courir pendant 10 min .trois minutes après ma course , je sentais la chaleur dans les zones (fesse , ventre, cuisses) montait suivi aussitôt par des démangeaisons. Je me suis arrêtée de courir au profit de la marche .Dès que je me suis sentie un peu mieux j'ai repris la course. J alternais la course avec la marche rapide. Aujourd'hui , je vais essayer encore de courir.J'ai rendez vous avec un phlobologue dans le 25/04 afin qu'on puisse déterminer d où vient ce problème. Je vous tiendrai au courant une fois que j'aurai la réponse de professionnel.
Répondre
Réponse anonyme
Le 26/04/2013 à 21h55
[ ! ]
Je pense c'est pire chez moi.ça fait presque 4mois q je souffre.j ai arreté d fair du sport et j supporte plus la chaleur.Des demangeaison affreuses.J ai suivi l traitement prescri par l medcin mais rien n a changé.
Répondre
Réponse anonyme
Le 04/08/2013 à 11h17
[ ! ]
La peau qui démange je connais car j'en souffre moi aussi lorsque je fais un footing,cependant cela n'est pas dû à une mauvaise circulation du sang, ni lymphatique mais dû à l'acidité du corps ce qui provoque ces démangeaisons lorsque le corps se met à chauffer (muscle) alors pour y remédier voici une petite recette qui m'a été donnée par mon père : il vous faudra comme ustensile un mortier en pierre, pour le recette une demie banane douce, une poignée de lin ,une c à s de noix de courge ,une poignée de noix ou de noisette piler le tout dans le mortier et mélanger avec un demi citron jaune bio (le jus) cette cure est à faire en env deux semaines à manger au petit déjeuner merci et j'espère que cela vous reussira
Répondre
Réponse anonyme
Le 24/11/2013 à 12h20
[ ! ]
J'ai le même problème apres avoir fait mon footing , mes cuisses me démange jusqu'à ce qu'apparaisse des boutons similaire a des boutons de moustiques : insupportable ! Je pensse que c'est du a l'alimentation et l'acidité de la peau car je suis un regime speciale et par contre je bois tres peau deau sa peu jouer ! Sinn la creme a lhuile dargan mapaise beaucoup
Répondre
Réponse anonyme
Le 15/12/2013 à 13h04
[ ! ]
Bonjour, Je suis à la fois soulagée et perplexe, quand je lis tous ces messages. J'ai fait pas mal de recherches sur internet, je ne trouve rien de médicalement établi sur notre "syndrome" (en France tout du moins). Etonnant, à l'heure où on parle de syndrome pour tout. Alors quoi ? Il n'y a aucune étude sérieuse sur le sujet ? On a décidé qu'il s'agissait d'urticaires, et le dossier est classé ? Etrange... Je vous résume mon cas : 35 ans, mince, mais depuis bientôt 3 ans activité sédentaire (le derrière sur une chaise toute la journée quoi). J'ai pris environ 4 kilos, mais je voulais prendre ce poids, et je reste mince. Donc pas de pb de surpoids. J'ai arrêté la danse classique il y a un an, à cause d'un problème à la hanche, que je dois régler avant de pouvoir reprendre. Résultat : pas de sport depuis un an. L'an dernier, j'ai eu deux "crises" assez fortes, à la marche, mais toujours en plein hiver par temps froid. L'été ou quand il fait doux, je n'ai aucun pb, je peux marcher, courir, piquer un sprint sans avoir ces picotements horribles. Par contre, j'ai constaté que depuis quelques années, sans m'en rendre compte, quand je marche longtemps j'ai comme de légers pincements ou picotements à une zone précise de la cuisse, et je me gratte jusqu'à en avoir un bleu. Mais ça n'a rien à voir avec le pb qui nous occupe ici, ça reste sur une petite zone et ne m'empêche pas de marcher (souvent je me gratte machinalement et m'en rends compte que quand je constate le bleu sur ma jambe, en enlevant mon pantalon). Bref, hier, j'ai voulu reprendre le sport doucement avec un ptit footing. Au bout de quelques foulées, j'ai senti chauffer dans le bas des fesses et les cuisses. Comme si mon sang bouillonnait. Au bout de quelques secondes/minutes, cette sensation de chaud, somme toute assez banale quand on fait du sport, s'est transformé en ces affreuses démangeaisons/picotements qui me rendent folle. Et là c'est le drame. L'horreur. J'ai dû finalement m'arrêter, j'en avais presque des hauts le coeur tellement c'était fort. Ca se met à me piquer "de l'intérieur" et à me brûler tellement fort, que je ne peux plus marcher sans me gratter partout sur les jambes, surtout sur les cuisses et derrière les genoux (là c'est horrible). L'an dernier j'ai eu une forte crise un soir où on marchait assez vite, de nuit par temps froid, et j'avais des talons. Ca m'avait fait ça jusqu'aux mollets et aux chevilles. Je vous ai lus attentivement, et je retrouve sur d'autres sites les mêmes descriptions, et les mêmes diagnostics, avec souvent le terrain allergique ou l'urticaire de l'effort (entre autres). Pourtant, plus je lis de trucs là dessus, plus je suis persuadée que non, il ne s'agit pas d'un problème allergique ou dermato, mais bien de circulation sanguine. Pour être claire, je vais faire une comparaison qui expliquera les sensations. Quand vous avez les doigts gelés, et que vous les passez sous l'eau chaude, ou que vous rentrez d'un coup au chaud, vous avez de forts picotements dans les doigts, ça peut vite devenir carrément douloureux. Et bien c'est pareil. C'est comme si le contraste entre le froid de ma peau, et la température corporelle qui monte légèrement, du fait de l'activité physique (ou l'afflux sanguin plutôt), occasionnait ces mêmes picotements, sauf que c'est dans les membres inférieurs. Dans mon cas, je n'ai aucun doute que la gêne vient bien "de l'intérieur", largement en dessous de la peau, et non pas sur la peau, comme c'est le cas lors d'un éczéma ou d'un urticaire. Je sens bien que ça vient de mes vaisseaux sanguins, ou de mes capillaires, ou je ne sais pas quoi... Mais pas de la peau. J'ai lu les symptômes des différentes urticaires pressentis : ça ne correspond pas. En effet, c'est toujours quand il fait froid, parfois à la marche, je ne transpire pas, des jambes tout du moins. La peau est toute froide au départ. Je n'ai pas de boutons, pas de plaques, rien. Ca devient juste rouge parce que je me masse et me gratte. Je peux courir ou marcher en salle ou quand il fait chaud : rien. Si jamais, à tout hasard, un médecin ou un étudiant en médecine nous lisait, voici les caractéristiques de notre problème, que j'ai pu retrouver et recouper au cours de mes recherches... et sur moi même : - contexte : à l'effort, surtout lors d'exercices endurants et ayant un fort impact sur l'afflux sanguin (sang qui remonte des talons vers le haut du corps ): marche et course. + conditions climatiques très importantes : froid. Souvent, on retrouve cette caractéristique chez les personnes qui se plaignent : ils souffrent moins ou pas du tout quand il ne fait pas froid. - symptômes : picotements, fourmillements, sensations de chaud, et donc démangeaisons qui se situent non au niveau de l'épiderme, mais "de l'intérieur", comme des doigts qui se réchauffent après une exposition au froid trop longue. La sensation au niveau de l'épiderme n'étant alors qu'une conséquence du phénomène (mais non la cause, je sais pas si vous me suivez). On a envie de se gratter mais c'est encore pire : ça chauffe encore plus et ça pique tellement qu'on a envie de pleurer et d'insulter la terre entière. C'est d'ailleurs un symptôme non négligeable, que je retrouve dans presque tous les témoignages : exaspération au point d'avoir envie d'engueuler tout le monde. Mon copain qui à chaque fois était là lors de mes "crises" ne comprenait pas, me voyait les larmes au yeux, et ça me rend tellement folle que je pourrais me couper les deux jambes (façon de parler), en le suppliant de rentrer à la maison ou de s'arrêter de marcher. Un autre symptôme caractéristique, qui m'a interpellé car je le retrouve dans plusieurs témoignages, et que je le ressens aussi fortement : un dégoût et une envie de vomir, des nausées. C'est fou ! Moi aussi je ressens ce dégoût, cet écœurement et une envie de vomir. J'ai mis ça sur le compte de l'intensité de la gêne et de la"douleur", mais allez savoir... il y a peut-être des sécrétions de ché pas quoi qui occasionnent cette sensation nauséeuse, un peu comme chez une femme enceinte... - localisation : membres inférieurs, bas ventre, côtes et parfois pubis. Parfois aussi avant bras et tête, plus rarement. Dans mon cas, c'est surtout au niveau des cuisses, à l'arrière des genoux (là je pourrais me gratter jusqu'au sang), des fesses, et sur les côtés du ventre. En bref, tout ça pour dire que, DANS MON CAS, et dans celui de bien d'autres je pense, il s'agit davantage d'un problème de circulation sanguine, à la reprise d'une activité physique, déclenché par le froid et une activité mettant en jeu le système d'afflux sanguin voûte plantaire-haut du corps, (je ne sais pas comment on appelle ce processus) lors de la marche ou de la course. Je pense, je soupçonne (mais je ne suis pas médecin) qu'il s'agit d'une histoire de drainage et de "gonflement" des vaisseaux sanguins lors d'une contraste chaud/froid, avec cumul de plusieurs facteurs : dans mon cas légère prise de poids au niveau des membres inférieurs, sédentarité (job où on est assis sur une chaise toute la journée), et arrêt d'une activité physique et sportive régulière. Voilà. J'aimerais vraiment savoir s'il existe des études sérieuses sur ce phénomène, des recherches, des hypothèses autres que celles existantes, qui ne correspondent pas tout à fait à ce que je ressens. J'aimerais aussi que les médecins nous prennent au sérieux quand on leur décrit ces symptômes. Quand j'ai décrit ces symptômes à ma généraliste ou au médecin qui m'a fait passé un doppler, je n'ai pas été prise au sérieux, et on m'a à chaque fois sorti le truc de l'allergie ou d'un truc de peau (cause dermato). J'ai donc laissé tombé, me disant qu'il n'existe rien puisque cette symptomatologie n'est pas considérée et qu'on part à chaque fois sur des pathologies reconnues et existantes (urticaire de l'effort, vibratoire, cause psycho, etc.). Je sais pas moi, pour les gens qui ont les extrémités gelées quand il fait froid on parle du syndrome de Raynaud, pourquoi est-ce qu'il n'existerait pas un truc du genre pour les jambes ? Je suis embêtée car si je peux me passer de courir en plein hiver, éviter de marcher est déjà plus difficile ! Comment je fais si à chaque ballade, même peinarde en ville, le supplice recommence ? Bon heureusement, ça ne me le fait pas à chaque fois... Vous lire m'a rassurée cependant, je ne suis pas folle, et il semble exister une solution à mon problème : reprendre une activité (physique) normale. A ciao bon dimanche !
Répondre
Réponse anonyme
Le 29/12/2013 à 11h44
[ ! ]
Bonjour, je suis du Maroc et j'ai le même problème que vs, quand il fait froid, lors de début de course et quand je suis embarrassé aussi quand je m'assoie au soleil, donc c po forcément la circulation sanguine. je ne sais po c quoi le problème, il faut qu'on, trouve une solution. pour remédier au prob lors d'activité sportive je continue et je résiste au démangeaisons même si c un peu difficile, après quelque minute ça s'arrête, donc il faut surtout continuer son activité. (moi g les démangeaison en partie supérieur (dos cuir chevelu visage épaule )
Répondre
Réponse de miss aya lolita
Le 07/01/2014 à 00h01
[ ! ]
Bonjour, j'ai 11 ans etj'ai le même problème, ca menerve en cours de sport de me gratter telle un folle . Ma prof ma dit que c du a une mauvaise circulation sanguine et je vais voir un dermato pour eclaircir le sujet ! Pour dire que même les enfants sont touchés !
Répondre
Réponse anonyme
Le 07/04/2014 à 08h54
[ ! ]
Bonjour, j'ai 21 ans et j'ai le meme probleme depuis 4 ans et cela a commencé quand je suis arrivé au maroc. les démangeaisons sont provoqués chez par tout activité physique, dès que je suis sous un soleil brilland et chaud, quand je mange chaud ou pimenté, quand je dure un peu trop sous l'eau chaude dans la douche et meme au lit dès qu'il fait un peu chaud sous la couverture. Bref tout ce qui provoque l'echauffement du corps. Ce qui m'étonne, c'est que moi je viens d'une région centrale du togo et il y faisait plus chaud qu'ici au maroc. Ce qui me fait penser que les démangeaisons sont peut etre dues à l'eau des robinets sout à l'alimentation. Si un medecin ou étudiant en medecine lit message, qu'il se penche sur la question, parce qu'on souffre énormement, non seulement physiquement mais c'est aussi tres humiliant surtout quand l'on est en public. Les démangeaisons commencent à chaque fois par les mais et les pieds ensuite viennent la tete, le visage, les cuisses, le fessier, le ventre et le dos. A ce jour je n'ai pas de remede et je suis à chaque fois terrifié à l'approche de l'été parce que ce que je vis est terrible. Svp aidez-moi ou plutôt aidez nous si vous avez un remede.
Répondre
Réponse de Paciencia
Le 07/05/2014 à 07h32
[ ! ]
J'ai le même problème de démangeaisons quand je reprends le sport. Et je pense que c'est dû à la cellulite. Chez la plupart des femmes, la cellulite se localise au niveau : ventre, cuisses, fesses, genoux, et bras, et ce sont ces mêmes zones qui nous démangent après quelques exercices physiques. Je vous conseille de continuer à faire du sport, même pendant ces picotements, démangeaisons etc... Ils s'atténuent quand la température du corps baisse. Bon courage
Répondre
Réponse anonyme
Le 08/05/2014 à 21h17
[ ! ]
J'ai 20 ans et pareil, ça me démange horriblement à chaque fois que je marche à l'extérieur, pour aller faire les courses par exemple. Mais ce que j'ai remarqué, c'est que quand je marche 15 minutes pour aller faire les courses, ça me démange beaucoup mais quand je rentre des courses, la démangeaison disparait! Quand je rentre au chaud et que j'enlève mon pantalon, je remarque que mes cuisses sont froides, un peu rouges aussi ( mais je ne sais pas si cette rougeur est due à mes grattements incessants ou à cause d'autre chose) Je souffre de ça depuis 4 ans, cela m'exaspère quand je marche ( une envie d'insulter la terre entière comme vous le dites si bien!) ça me prend même à la tête comme si j'allais m'évanoui, comme si ça me retournait la tête. J'habite à Evry (pour mes études) je me demande si la pollution n'est pas un facteur aussi. J'ai prix 8 kilos d'un coup, je fais du sport de temps à autres, tout comme vous. Un seul mot : COURAGE !! Ces sensations sont indescriptibles tellement elles sont insupportables. Quand mon pantalon est trop serré et qu'il devient difficile de se gratter, je frappe un grand coup mes deux cuisses pour que cela cesse! Bref, courage!
Répondre
Réponse anonyme
Le 14/05/2014 à 21h29
[ ! ]
Bonjour, Beaucoup de témoignage mais malheureusement il n'y a pas une solution efficace et au final personne n'est avancé dommage.
Référence(s) :
Lacri
Répondre
Réponse anonyme
Le 04/06/2014 à 14h28
[ ! ]
Bonjour ! J'ai longtemps eu ce problème lors de mes courses à pieds et FINALEMENT j'ai réussi à trouver une solution qui,pour moi à très bien fonctionné. Quelques minutes avant d'aller courir (par des température plutot fraiches ,car quand il fait chaud ce problème n'est pas fréquent) je met de la crème chaufante. Mais attention ,il faut trouver une crème qui chauffe bien (presque qui brule) lol Car si la crème ne chauffe pas fort ,l'effet ne sera pas de longue durée et les picottement reviendront très vite. L'idée est de chauffer le corps "artificiellement "juste en attendant qu'il se chauffe de lui même naturellement après un bon 10 à 15 minutes. Après ,plus rien n'est-ce pas? ;-) En esperant avoir pu vous aider...
Répondre
Réponse anonyme
Le 26/06/2014 à 21h44
[ ! ]
Bonjour, j'ai 29 ans et le même problème que vous. J'en peux plus je voudrais une solution cela me pourris la vie et j'ai l'impression que c'est de pire en pire des que je reprends la course à Pied après un arrêt ne serait ce qu'une semaine - j'ai des douleurs atroces. Je vois que beaucoup de personne sont touchées par ce phénomène mais aucunes solutions : comment est ce possible ???
Répondre
Réponse anonyme
Le 27/06/2014 à 06h13
[ ! ]
Salutations. Alors, je ne suis pas encore un spécialiste, seulement un jeune étudiant. Mais les symptômes que vous décrivez me semblent correspondre à un type d'urticaire en particulier. Un urticaire physique, qui peut être déclenché entre autres par les vibrations, ce qui correspond bien au démangeaisons au niveau des bras pour le VTT et au niveau des jambes entre autres pour la course à pied. On note particulièrement une démangeaison particulièrement importante au niveau de l'arrière du genoux : c'est une zone qui absorbe le choc, donc les vibrations, et qui plus est constitue un goulot pour les vaisseaux sanguins et terminaisons nerveuses de la jambe. En outre, disparition des symptômes au bout de 20 à 30 minutes. Cohérent, donc. Quelqu'un se plaignait plus haut du manque de réponse. Tout le monde ne peut pas avoir un syndrome. Par définition, un syndrome, c'est quelque chose qui est hors de la norme. Hors, les symptômes évoqués semblent relativement classiques. Aussi, l'urticaire physique lié aux vibrations ou à l'effort physique sont directement liées à la vasodilatation, puisque celle-ci favorise ou entraîne la crise d'urticaire. D'où une démangeaison plus importante lors d'exercice dans le froid, les vaisseaux étant plus contractés avant effort. Encore une fois, ce n'est que mon opinion sur la base des réponses déjà apportées ici, et celles-ci sont à prendre avec précautions et nécessitant d'êtres portées à l'attention d'un médecin compétent dans le domaine. Il y a quelques traitements aux anti-histaminiques possible si le problème est trop handicapant. En attendant, il faut réduire les facteurs qui peuvent contribuer à ces événements : vêtements trop serrés, chaleur intense ou froid, certains aliments comme les fromages fermentés et d'autres que je vous conseil de rechercher. Le problème ne se résout pas de lui même sur le long terme quoi qu'on puisse acquérir une tolérance. Si vous ne supportez vraiment pas ces démangeaison, encore une fois, dirigez vous vers un médecin, présentez lui vos symptômes et parlez lui d'urticaire physique. Il devrait savoir quoi faire.
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
demangeaisons lors de footting
 »
Les dernières réponses publiées
Etes-vous un expert ?
Répondez à l'une de ces questions !
Posez votre question maintenant !
Publiez votre question et obtenez des réponses d'experts bénévoles et de centaines d'internautes, gratuitement.
Titre de votre question :
Votre question en détails :
T13.152