654 895
questions
1 407 813
réponses
1 424 249
membres
M'inscrire Me connecter
Inscription gratuite !

Bruit sourd de moteur dans ma maison - Page 10

Question anonyme le 05/02/2013 à 09h34
Dernière réponse le 15/05/2018 à 18h58
[ ! ]
Bonjour Je vous explique notre probleme. Nous vivons dans notre maison depuis 7 ans. Il s'agit d'une maison neuve dans un petit lotissement da...
Répondre Lire toute la question
322 réponses pour « 
bruit sourd de moteur dans ma maison
 »
Réponse de Jus.tess
Le 16/01/2018 à 12h20
[ ! ]
Quand on en vient à discuter de "maisons hantées", comme si cela existait, alors le problème ne peut être que d'ordre psychologique. Maintenant, on peut prendre le problème de manière logique et commencer par faire une petite excursion dans une autre ville et voir si vous entendez toujours ce bruit. Passez une nuit à l’hôtel ailleurs, et si vous entendez toujours ce bruit, c'est que la source n'est pas extérieure à vous mais intérieure. Je constate que les personnes qui témoignent ici semblent souffrir de dépression assez sévère. Je vous suggère d'explorer cette piste, si le déni ne vous aveugle pas encore totalement...
Répondre
Réponse de augnath
Le 16/01/2018 à 13h05
[ ! ]
Je ne souffre ni de dépression ni d'acouphène. Si vous avez suivi la discussion je pense avoir précisé que je pars régulièrement dormir chez un ami afin de récupérer. Et hors de la maison il n'y a aucun problème. J'ai vu le médecin et l'orl qui confirment qu'il n'y a rien d'organique. C'est un raccourci de la pensée que de clôre le problème de cette manière. C'est une paresse cognitive propre à bien de gens (au moins 90% dont vous semblez faire partie). Je ne vous oblige pas à y croire car il ne s'agit pas de croyance mais d'un ressenti subjectif que je vais essayer de faire mettre en évidence par des moyens techniques si je trouve les personnes compétentes et si c'est acceptable pour moi financièrement. Ma santé mentale est tout à fait solide, et si dépression il y a c'est à force de découragement, de fatigue et de manque de solutions.
Répondre
Réponse de ursule71
Le 16/01/2018 à 15h07
[ ! ]
1) J'ai fait mes tests ailleurs - Dans un lieu ou le tél. portable ne passe (je l'ignorais) j'ai retrouvé le calme d'autrefois, la campagne de la campagne. 2) J'ai réclamé à mes préfets successifs, une bonne palanquée étant donné leur succession rapide, 3) à l'ARS (une dizaine de fois), 4) à la Ministre de la santé (3 fois pour l'actuelle) et un certain nombre de fois pour la précédente, 5) au 1er Ministre, au Ministre de l'Ecologie 6 et enfin au Président de la République de me faire effectuer des tests d'audition prouvant que mon champ auditif ne correspond à la NORME. Celle-ci reconnait ipso facto, la déficience auditive, les malentendants, ce qui va jusqu'aux sourds (prière d'effacer ce mot qui n'est plus politiquement correct - pourquoi ne reconnaîtrait-elle pas les trop entendants ou hyperacousiques pour être plus précise ? Y a-t-il une norme pour la taille ? Le poids ? ou autres aspects physiques ? On reconnaît à certains d'avoir plus d'odorat : les "nez" que l'industrie de la parfumerie s'arrache à prix d'or. Sont-ils dans la norme ? Pour cette ouïe trop fine, me valant ces déboires, des années de combat, de courriers, pour rien.(papier, timbres et temps à ma charge). Cette cause ne peut être entendue. Je suppose qu'elle remettrait trop de technologies en question dans notre pays ! Il existe bien des maisons hantées, mais c'est une infime problématique. Il n'est pas question de cela. Ceux qui ont encore besoin du goupillon ne devraient pas interagir sur ce site qui se veut "expert", et pas mystique. Quand aux leçons de morale sur la dépression, figurez-vous que lorsque l'on est déprimé on ne pense même pas à écrire à qui que ce soit, à revendiquer un droit de vivre sans torture... On se laisse couler. On pense : tout est foutu, à quoi bon et on se laisse crever au fond de son lit. Si Augnath est dans un état de déprime, c'est bien à cause de sa qualité de vie complètement détruite. Les Chinois depuis des millénaires pratiquaient la torture de la goutte d'eau, pourtant une goutte d'eau - en terme de nuisance sonore - ce n'est rien, et parvenaient ainsi à leurs fins. Un simple moustique peut énerver et empêcher de dormir. En général on finit par se lever et exterminer l'insecte. D'ailleurs il existe toute une panoplie de solutions physiques et chimiques pour supprimer ce petit souci. Mais allez donc vous battre contre des infrasons, des radiofréquences, des ultrasons ! Plus votre habitat est isolé, fenêtre à double vitrage, plus il est hermétique - le propre d'un habitat de qualité - plus les nuisances vendront rebondir dans celui-ci, faisant caisse de résonance. Personne n'a, à mon humble connaissance, réclamé de vivre une telle situation de torturés. Je pense souvent à écrire à Amnesty International, car la torture n'est acceptable pour personne, pas plus ici, même si elle est plus sophistiquée, qu'ailleurs où elle est plus primaire et barbare. Je vous prie de ranger votre ironie, vous ne subissez pas, vous ne comprenez pas, je vis cela tous les jours, et pourtant je ne suis pas entourée d'incultes. Seuls les acousticiens et les victimes savent de quoi il est question. L'Etat - ses services - savent également, mais trop de facteurs économiques et sociaux entrent en jeu, ainsi que leur RESPONSABILITE puisque ces installations ont reçus un accord, attaquez les éoliennes par exemple c'est se couper d'une part non négligeable de benêts-électeurs-écolos-bobos-parigots, dont il faut préserver les croyances ! Attaquez les antennes-relais : se priver de 90 % de la population souhaitant être en relation permanente avec leur famille, tribu, potes, pour entendre des conversations du type : "t'es où ? tu fais quoi ?", relations essentielles à préserver à tous prix. Les compteurs Linky ? c'est le "progrès" ! Ainsi saura-t-on combien de fois vous allez aux toilettes la nuit et autres renseignement ignorés jusqu'ici ! (t'es où, tu fais quoi ? + fais-tu la grosse commission ou la petite ?) Donc impasse sur tout ce qui pourrait révéler au grand public les dommages qu'il subit, à son insu ! Ceux qui entendent ont intérêt à se taire. On les fait passer, comme c'est votre cas, pour des dépressifs, des malades. Des gêneurs, anti-progrès, empêcheurs de polluer en rond. Ils sont maudits !
Répondre
Réponse de evidence82
Le 16/01/2018 à 16h18
[ ! ]
Bravo Ursule 71, comme c'est bien dit et envoyé, et si de mon côté ma parole pouvait faire écho j'en serais satisfait.....pour le moment. Mais il faut bien se rendre à l'évidence, que , nous les hyper sensibles quelque part, puisque une majorité de gens n'a pas l'air ,ni de souffrir et encore moins d'écouter, et peut être tout simplement comprendre ce que pourrait bien dire cette petite partie de la population qui nous "bassine avec ses infrasons....". Jusqu'au jour, ou elle sera directement concernée, tôt ou tard, avec la prolifération d'ondes venant de tous les côtés..... Comme le dit si bien Ursule71, la seule et unique vraie solution est la FUITE et sauve qui peut. Cela évite de perdre sa vie a chercher une règlementation qui n'existe pas pour combattre et se prémunir de ce fléau que sont les infrasons pour les plus nocifs, et toutes les autres ondes qui les accompagnent; Tout ce que l'on peut faire c'est de chercher, et chercher encore, l'origine et la provenance des nuisances, et peut-être, parfois apporter une pierre à cette recherche pour le bien de tous ceux qui souffrent.... courage et à plus. evidence82.
Répondre
Réponse de augnath
Le 16/01/2018 à 20h32
[ ! ]
Merci pour cette saine colère à laquelle je m'associe sans avoir autant de force et de rage tellement je suis affligée. Je viens d'apprendre encore aujourd'hui que le Président Macron a passé un accord pour en finir avec les zones blanches et que désormais plus aucune région ne sera préservée du fléau des ondes. Et tout le monde de s'en réjouir et d'applaudir !!! C'est à ne rien y comprendre car il y a peu encore j'entendais des médecins et des scientifiques préconisés de conserver des lieux non pollués afin d'accueillir les personnes électrosensibles de plus en plus nombreuses obligées de fuir toujours plus loin et qui se retrouve sans travail, sans maison, à quitter toute leur vie. Je suis outrée et fuir oui c'est une obligation mais il faut aussi garder la force et le courage de se battre et au moins réagir, crier et se faire entendre car il n'y aura personne pour le faire à notre place. Personnellement je ne me connais pas électrosensible et je n'ai jamais eu de symptômes par rapport aux ondes qui m'entouraient sans que je le sache et d'ailleurs je ne sais pas si c'est de cela dont je souffre aujourd'hui. Mais j'ai toujours eu de la peine et de la compréhension pour ceux qui y sont sensibles et je ne comprends pas la bêtise de ceux qui mettent toujours le progrès en avant sans se questionner sur les conséquences et sans avoir aucune empathie pour les personnes qui en sont victimes. J'ai appelé aujourd'hui une société d'acoustique qui doit me rappeler pour voir si des mesures de vibrations peuvent être faites, et déjà je pâlis, car il m'a parlé d'un minimum de 1500 euros !! Je réfléchis car c'est une somme pour moi mais si au moins ça pouvait mettre en évidence l'existence d'une onde vibratoire et au moins faire taire les mauvaises langues se serait une victoire pour moi. Mais je crois que ça ne m'apportera pas beaucoup plus. En tout cas, j'aime beaucoup la personnalité d'Ursule71, il en faudrait plus des personnes comme ça, et j'imagine que c'est la conséquence de beaucoup de luttes et de souffrances.
Répondre
Réponse de ursule71
Le 16/01/2018 à 21h11
[ ! ]
Oui fuir, Evidence 82, mais où ? Plus aucune zone blanche, j'ai entendu moi aussi en frémissant. Je passe sous silence ce que j'ai hurlé ! J'ai eu des échos d'un appareil qui enregistre certaines ondes (wifi entre autres) il faudrait lire toute la notice. Sa référence est : FA 845 - apparemment le plus performant - vous trouverez cela sur : htt://www.envionic.com - Une personne avec laquelle je corresponds, qui est électrosensible, a enregistré la Wifi de son voisin qui la réveillait chaque nuit. Dans la journée elle mesurait 2 à 3 microwatts/m2, mais vers les 3 H du matin le pic est monté jusqu'à 1000 et 2000 microwatts/m2 - Cet appareil mesurerait-il aussi les ondes du Linky ? Je n'y connais rien. Je vais me renseigner car une amie de mes voisins est électrosensible aussi et se sert d'un appareil pour trouver les bons endroits. Elle est en longue maladie, ne pouvant assumer son travail... épuisée par ces ondes. Elle ne sait où aller vivre elle non plus. C'est dingue ! Et surtout injuste. Ces politiques sont d'une incompétence (la situation financière de notre pays à elle seule en est la preuve par 9) et d'une inconséquence totale ! Vous pourriez aussi contacter le prof. Belpomme, mais il préconise des examens coûteux et non remboursés. A plus tard, je cogite pour vous ! bien cordialement.
Répondre
Réponse de basalte
Le 17/01/2018 à 08h50
[ ! ]
A Augnath Si vous faites venir un acousticien, il faudra qu'il mesure le bruit avec des techniques et un appareil adapté aux infrasons, sinon il ne captera rien. Vous pouvez chercher la prose de Jacques CHATILLON sur le net, sur les infrasons par exemple. Dans quelle commune habitez-vous si ce n'est pas indiscret? Je persiste à penser que ce sont les éoliennes ou quelque chose en tout cas qui produit des infrasons puissants, qui effectivement peuvent donner l'impression d'être exposé à des vibrations venues du sol. A ma connaissance les ondes électromagnétiques ne font pas de bruit. Et le compteur LINKY non plus (j'en ai un et ça n'a rien changé chez moi).
Répondre
Réponse de augnath
Le 17/01/2018 à 08h54
[ ! ]
Je trouve que c'est bien de se faire entendre et si par chance je découvre le problème je ferai aussi un courrier à ARS et DDE et sans doute d'autres pour alerter et crier ma colère. En attendant je subis sans comprendre. Hier il m'est venu l'idée de portée plainte contre X au commissariat mais j'hésite encore car je ne voudrai pas que ça se retourne contre moi (le bruit n'est pas audible c'est surtout un ressenti vibratoire horrible pour moi) et que se soit utilisé par la suite pour ne pas m'aider. D'un autre côté je me demande si ça ne peut pas ensuite si je découvre la source du problème (et seulement dans ce cas), me permettre de me retourner contre cette personne ou organisme pour me faire rembourser des frais engager et des répercussions graves sur ma santé. C'est juste une question car je trouve inacceptable de rester comme ça souffrir en silence sans que personne ne réagisse.
Répondre
Réponse de augnath
Le 17/01/2018 à 09h12
[ ! ]
En réponse à Basalte j'habite dans une petite ville de l'Essonne à Boussy st antoine. A ma connaissance il n'y a pas d'éoliennes et les plus proches sont à la frontière du Loiret il me semble à une quarantaine de Km. En revanche je pense que le bruit que j'entends se rapproche de celui d'une éolienne, sauf que je n'ai pas remarqué plus de bruit les jours de grand vent. Je remarque surtout que c'est plus intense la nuit et que ça ne s'arrête jamais. Concernant les ondes et le bruit je suis d'accord avec vous car ce que j'ai lu ne parlait pas non plus de bruit. Seulement il semble que certaines personnes très sensibles auraient des vibrations, des sortes d'acouphènes dans les tympans en plus des symptômes de malaise. Je ne sais pas si c'est ça, j'avoue que je suis totalement dépassée par ce qui m'arrive. Je voudrai surtout pouvoir éliminer au fur et à mesure quelques pistes pour avancer dans cette histoire de fou. Hier j'ai eu au téléphone le responsable des eaux usées et pluviales qui m'a affirmé qu'il n'y avait aucun appareil dans les canalisations proches de chez moi pouvant faire du bruit. Il m'a dit qu'en revanche un voisin pouvait avoir mis une pompe de relevage sans que personne ne le sache car il n'y a pas d'obligation de déclaration. Si par malheur c'est un voisin qui fait ça, j'ai peu de chance de pouvoir le trouver et de le faire cesser. Je suis entourée de voisins, et je ne sais pas qui fait quoi et je n'ai que leur parole comme caution. Je pense comme vous qu'il y a quelque chose qui produit un son dont les fréquences me rendent malades (ainsi que mon voisin proche) et maintenant tout le problème est de pouvoir l'identifier. Ce qui semble jusqu'à présent impossible. J'espère que l'acousticien va me contacter aujourd'hui et je lui parlerai des infrasons pour savoir s'il est en capacité de les mesurer car vous avez raison autrement ça risque d'être inutilement couteux.
Répondre
Réponse de ursule71
Le 17/01/2018 à 14h41
[ ! ]
Augnath et Basalte, Je persiste à penser que ce sont bien des infrasons, comme le pense aussi Basalte, que vous percevez puisque c'est par l'oreille droite, mais n'ayant jamais "entendu" d'ondes linky, j'ignore ce que cela produit. On dit aussi que les ondes de la Wifi ne produisent pas de son... or c'est faux, quand je l'avais, j'étais gênée par 3 bruits différents. Les infrasons = oreille droite, les radiofréquence (même effet que les antennes-relais), sons plutôt haute fréquence - un son aigû et continu, un son filant perçu = oreille gauche. Plus un son doux, ouaté, pas désagréable, un son enveloppant, je le qualifiais de "casque électrique", la Wifi déconnectée plus de "brouillage" pour vous donner une image visuelle cela ressemblait à un brouillard, fin mais pénétrant c'était évident dès le seuil de ma chambre, impressionnant, il ne restait plus que les 2 autres bruits. Alors que travaillant à côté de la box, je n'entendais pas ce son particulier et n'avait pas de maux de tête... Allez comprendre ! Fin des maux de tête au niveau du cervelet comme si l'on m'avait frappée toute la nuit à coups de masse ! Restent les autres maux de tête, dus aux infrasons et radiofréquences, mais localisés ailleurs. (haut du crâne derrière, ou lobes temporaux) -------- Sinon je vous avais parlé de l'appareil qu'utilise l'amie de mes voisins : pour détecter les hautes fréquences pour le cas où vous en auriez : Cornet, réf. ED 85 EXS , il est ancien et elle ne se souvient plus du prix, mais pense que c'est environ 200 € - Elle signale des sites comme : électromagnétique.com choix de vie expertcem ces sites donnent des n° de tél. pour obtenir plus d'infos. ------ Concernant les infrasons et une demande d'indemnisation pour les nuisances subies : personnellement les infrasons sont prouvés chez moi par 3 semaines de mesures acoustiques, obtenue grâce à la Dréal de ma région. C'est donc un fait établi, mais le préfet et la S/préfète, par le même courrier copié-collé, m'ont rétorqué : qu'il sont en dessous du seuil de l'audition ! (ce qui est la définition de l' infrason) bravo pour ce tour de passe-passe ! Donc : circulez il n'y a rien à entendre, raison pour laquelle je veux, ? non, j'exige d'obtenir la mesure de tout mon champ auditif comme je vous l'ai dit. Et c'est là que ça coince ! Vous n'avez pas dit quel effet a produit la couverture de survie sous le bonnet ? Cela m'intéressait comme possible solution.
Répondre
Réponse de augnath
Le 17/01/2018 à 19h14
[ ! ]
J'ai peur aussi que même si je peux prouver qu'il y a un problème on me rétorque comme pour vous que c'est dans les normes acceptables ou normalement non perceptible. Il n'empêche que nous constatons que c'est un véritable calvaire. Je trouve intéressant cette histoire de son perçu par une oreille et pas l'autre selon les fréquences. Quelle est la source de cette info ? Et c'est vrai que j'entends aussi une sorte de son aigu continu en arrière plan une sorte de sifflement plus ou moins selon les nuits. Le pire pour moi est le son pulsant qui m'attaque le cerveau et me donne des maux de têtes incroyables comme vous en parlez avec la sensation d'être martelée. Donc je dors depuis quelques soirs avec la couverture de survie nouée autour de ma tête et oreilles et pour tenir je mets un bonnet. Depuis je peux dormir quelques heures mais c'est vraiment une solution de fortune car c'est hyper désagréable. A chaque mouvement et respiration l'alu de la couverture fait du bruit car c'est hyper fin et le bonnet ce n'est vraiment pas sympa pour dormir, ça tient chaud et vraiment je passe des nuits de cauchemar. D'abord cette vibration même si j'arrive à l'atténuer par ce système D, me rend insomniaque car je pense que ça exite l'organisme et je n'arrive pas à me détendre. Ensuite je sens des vibrations dans corps aussi lorsque je suis dans mon lit et il faut vraiment que je me concentre pour tenter de penser à autre chose et m'endormir. Je mets au moins 3 à 4h avant de trouver le sommeil, mais grâce à ce système je peux dormir ensuite quelques heures. Le problème c'est que je me réveille tout autant fatiguée et laminée. J'ai trouvé une consultation pour les électrosensibles et j'y vais le 29 janvier. Ca me permettra de voir si j'ai cette sensibilité et je demanderai quelles sont les solutions pour se protéger car mon système est vraiment difficile à supporter mais ça aide. J'ai vu sur internet que des sites vendent des vêtement anti-ondes dont des bonnets et des foulards mais c'est très chers et selon les sites ils ne sont pas dans la même matière. Certains disent qu'il ne faut pas de cuivre mais de l'argent et d'autres disent l'inversent. Donc avant d'investir là dedans je voudrai savoir ce qui est vraiment utile ou non. Et d'ailleurs s'il s'avère que je suis bombardée d'ondes chez moi, je préfère partir même si c'est dur car sinon c'est des problèmes de santé grave à prévoir, et c'est déjà le cas je trouve. Sinon Ursule71 merci pour l'info de l'appareil de mesure mais je ne vois pas l'intérêt de faire cela par moi-même car ça n'aura aucune valeur juridique pour plaider mon problème. J'ai demandé une analyse par l'ANFR, j'attends de voir et j'ai aussi contacté le Criirem et les robins des toits. On verra bien ce qu'il en ressort et sinon je ferai faire une analyse par un professionnel. Mais pour le moment je ne suis pas encore sûre que ce sont des ondes qui me rendent malade. C'est sûrement un son type infrason mais ça peut provenir d'une machine d'un voisin, ou de je ne sais quoi. En tout cas tout cela est un vrai cauchemar.
Répondre
Réponse de ursule71
Le 17/01/2018 à 23h16
[ ! ]
Concernant votre question, ce n'est pas une info, c'est mon cas personnel. D'autres témoignages recoupent le mien concernant l'audition des infrasons par l'oreille droite, mais ils n'entendent que les infrasons. J'ai la malchance d'entendre aussi ces sons aigus - un sifflement-grésillement - par le côté gauche. Ainsi c'est complet c'est Medrano tous les jours dans ma tête. Une amie perçoit les sons aigus chez moi dans la cuisine, or c'est la pièce la moins impactée. (pas facile d'y dormir, j'ai essayé sur une chaise longue, mais j'entends alors le réfrigérateur-congélateur, la pendule - à quartz pourtant - et la position n'est pas des plus confortables, impossible de se tourner par exemple). Imaginez que je cours vers mes 10 ans de supplice. Concernant les vibrations je les ressens aussi dans mon lit et plus fortement aux changements de positions. Apparemment la seule alternative c'est d'en crever car personne ne daignera reconnaître ce scandale sanitaire. Motus et bouche cousue...
Répondre
Réponse de basalte
Le 18/01/2018 à 10h04
[ ! ]
J'ai essayé de chercher pour Augnath, l'éolienne la plus proche de chez vous serait à Lieusaint? Cependant c'est étrange car vous avez exactement les manifestations vibratoires et acoustiques caractéristiques des éoliennes, comme nous... je me demande de plus en plus, au fil de mes observations, si leurs infrasons ne portent pas plus loin encore que les pires estimations et études le disent. Cela ne me paraît pas impossible, selon les fréquences coupables de nos nuisances. Il faudrait interroger des chercheurs indépendants des lobbies mais également indépendants des associations, par exemple en allant voir sur le site de la société française d'acoustique? Pas de centrale hydroélectrique dans votre coin? Ni de grosse pompe à chaleur donc? Le côté pulsant, vibratoire, intrusif, et atroce de ce que vous subissez me fait vraiment penser à des éoliennes, je ne vois rien d'autre capable de produire ça.
Répondre
Réponse de augnath
Le 18/01/2018 à 13h44
[ ! ]
Merci pour vos réponses Basalte et Ursule71. Hier soir, sans même y penser j'ai trouvé que le bruit était moins puissant et j'ai changé de position et d'un seul coup je me suis sentie envahie de nouveau. J'ai fait le test à plusieurs reprises et je confirme j'entends le son de manière très intense et intrusive beaucoup plus par l'oreille droite. C'est très surprenant et si vous me dites que c'est un phénomène déjà constaté c'est que ce n'est pas lié à mon audition qui serait meilleur à droite qu'à gauche. Dans ce cas ça continue à se rapprocher d'un infrason puisque j'ai les mêmes symptômes que vous et qu'effectivement le son est beaucoup plus pénible du côté droit. Pour répondre à Basalte, je n'ai pas connaissance d'éoliennes à Lieusaint. Il existe bien une seule éolienne qui est sur la francilienne devant le centre commercial Carré Sénart mais vraiment je pense que c'est plus décoratif qu'autre chose et elle ne semble pas très active. Y en a t-il d'autres ? Je vais essayer de voir pour les centrales hydroélectrique mais j'en doute et en plus je suis sûre que plus de personnes seraient impactées. Je reste vraiment sur l'idée d'un infrason ça c'est presque sûr et ensuite il faut comprendre pas quoi c'est généré. Mes doutes se portent beaucoup sur mes voisins car j'entends ce son dans un petit périmètre autour de la maison (3 à 8 m maxi) et donc je peux le percevoir au dehors. Est-ce que ça provient de chez moi ? mais quoi et comment ? ou est-ce que ça provient de mes voisins ? C'est impossible de savoir si l'un d'entre eux a poser une pompe de relevage dans son terrain ou un appareil quelconque qui produirait des infrasons. Je n'ai que leurs paroles et je ne sais plus quoi penser. La pose d'appareils comme de pompes ne demande pas d'autorisation ni de déclaration et donc n'importe qui peut faire des nuisances sans qu'on comprenne d'où ça vient. Je suis en revanche presque sûre qu'il n'y a pas de PAC, car ça au moins on peut l'entendre de l'extérieur ou le voir sur le côté des maisons. A l'inverse d'une pompe hydraulique qui peut être dans un sous-sol et caché à la vue des autres. Je m'égare peut être mais c'est que je suis en colère et aussi très fatiguée de vivre comme je le fais, à essayer de traquer le "coupable" sans résultat et que je désespère. D'autant plus que les gens qui veulent bien m'aider n'y arrivent pas car eux ils ne percoivent pas le son !!! Quand Ursule71 dit qu'elle vit ce calvaire depuis 10 ans, je suis sans voix. Comment arriver à accepter ce fait ! Le corps arrive peut être à s'adapter mais dans quel état ? J'espère comprendre vraiment ce qui m'arrive et pouvoir agir en conséquence. Sinon j'espère trouver le courage de partir car je ne m'imagine pas vivre comme un Zombie pendant des années, ce n'est pas possible.
Répondre
Réponse de ursule71
Le 18/01/2018 à 14h59
[ ! ]
Je vous comprends très bien, concernant votre refus de vivre comme un zombie, c'est ce que je n'ai cessé de dire... hélas dans tout humain persiste l'espoir d'une amélioration..., qu'un jour enfin quelqu'un aura un peu plus d'intelligence et comprendra et que les torts seront réparés. (avant l'irrémédiable) Même si l'autre part de votre cerveau dit : tu prends tes rêves pour des réalités, personne n'agira ! Néanmoins ce petit pari sur l'intelligence joue sa petite partition ! Un jour quelqu'un dira stop ! Et quand on s'allonge dans son lit douillet, là où l'on serait si bien au chaud et en sécurité, et que paff revoilà ces ondes qui vous envahissent on doute de cette intelligence ! Chaque soir, chaque soir - redite volontaire - vous vous dîtes : non, mais ce n'est pas possible, c'est insupportable, c'est intenable, comment peut-on faire subir ça à ses semblables ! Quand en plus on connaît la dérision de tout ce cirque ! l'inutilité, l'impuissance à solutionner quoi que ce soit... sans parler du coût financier... là on ne peut que penser : monde de .... Je suis restée polie, sinon je dispose d'un vocabulaire assez imaginé ! Ce qui m'étonne Augnath, c'est que vous entendiez ces infrasons dehors ! Les infrasons s'entendent surtout dans un local fermé, voire hermétique. Serait-ce une usine ? des machines à bois ? Une usine de stockage utilisant de gros ventilateurs ? (bien que l'infrason ressenti corresponde bien à celui des éoliennes) Des voisins auraient-ils installé des éoliennes dites de "pignon" ?
Répondre
Réponse de basalte
Le 18/01/2018 à 16h37
[ ! ]
Essayez, si vous ne l'avez déjà fait, d'aller passer des soirées dans d'autres maisons de votre commune et des alentours, pour voir si vous entendez ce son ailleurs. Si c'est le cas (comme c'est mon cas), cela tendra à prouver qu'il s'agit d'une source lointaine et de grande ampleur. Si cela reste localisé chez vous et juste à côté, il y a peut-être une source très voisine. Mais je ne sais pas quelles sont les différentes sources d'infrasons possible, à part les pompes à chaleurs. Ursule71 semble en lister certaines, je me suis moi-même posé la question : extracteurs d'air de supermarchés? Laveries?
Répondre
Réponse de basalte
Le 18/01/2018 à 16h43
[ ! ]
J'oubliais : Il m'arrive, en revanche, d'entendre les infrasons éoliens à l'extérieur, mais rarement en ville, plutôt à la campagne, dans certains endroits ou certaines conditions météo. Mais comme dit Ursule71, c'est beaucoup plus fort à l'intérieur, il s'agit d'un phénomène acoustique de résonance. Une autre question : le bruit s'arrête-t-il parfois pendant assez longtemps (chez moi oui, mais malheureusement très rarement)? Est-il très variable? Si c'est le cas, arrivez-vous à repérer dans quelles circonstances il s'arrête ou varie (vent, température, humidité ou autre?)
Répondre
Réponse de augnath
Le 18/01/2018 à 23h27
[ ! ]
Malheureusement le bruit que j'entends ne s'arrête jamais mais il s'accentue avec certitude le soir et la nuit. Il y a des soufflerie d'un supermarché à 800 m mais je ne crois pas que ce soit cela car c'est depuis longtemps, et je n'ai pas connaissance d'usines. Après je pense aussi qu'il est possible que ça provienne de très loin, car même chez mon ami lorsque j'y vais pour me reposer j'entends un son proche de celui que je connais mais beaucoup plus doux et je pense que je le remarque parce que mon oreille est toujours en alerte et que j'y suis attentive. Mon problème principal est la vibration qui me pulse dans les oreilles, me vrille la tête et m'épuise. C'est pourquoi je ne pense pas à une source si lointaine car je n'aurai pas la vibration il me semble, peut être un sifflement ou quelque chose comme ça. Cet après midi mon voisin qui en souffre aussi est passé et lui il entend un sifflement et des douleurs à la tête, alors que moi j'entends un bourdonnement/vibration avec aussi les douleurs. Pour lui il n'y a aucun doute que ce sont les ondes. Moi je reste sur la réserve, je ne sais pas, je change d'avis sans arrêt. Un autre ami est passé pour voir mais j'en ai marre car je vois bien que ça ne sert à rien, personne n'entend vraiment quelque chose et on a exploré toutes les possibilités qui sont à notre portée. Le mieux serait que l'ANFR vienne rapidement faire des mesures d'ondes afin de pouvoir savoir si c'est ça le problème. J'attends aussi que Suez vienne faire une recherche de fuite dans ses canalisations. Lorsque j'aurai les résultats et pour les ondes et pour l'eau je pourrai au moins mieux m'orienter. Au pire c'est mon voisin, et j'y pense de plus en plus, mais je n'ai aucun moyen de savoir ce qu'il a fait et je ne peux rien faire. Après si aucune de ces pistes n'aboutit il me faudra sois pleurer et tenter de survivre comme ça ou trouver le courage de tout quitter et trouver un endroit où vivre, mais c'est la pire des solutions pour le moment car je n'imagine pas recommencer à zéro en étant chassée de chez moi. Avez vous Basalte et Ursule 71 des vibrations aussi dans les oreilles et le corps? Est-ce possible que des ondes soient aussi fortes que cela ? Ils ont aussi installé la fibre optique orange sur tout le réseau électrique, il y a des boitiers partout. On m'a dit que la fibre ne faisait pas d'ondes ni de bruit mais je me pose tout de même la question, car c'est aussi à l'automne qu'ils ont fait cela, au même moment que la pose des compteurs linky dans la ville.
Répondre
Réponse de ursule71
Le 18/01/2018 à 23h36
[ ! ]
Il est possible qu'à l'extérieur vous entendiez le bruit de certaines motos : les Harley par exemple. Je les entends de très loin : bcp de basses fréquences. Concernant les éoliennes et les précautions d'implantations, je suis navrée de devoir vous avertir que la Commission Lecornu s'est penchée sur le problème, avec ses oeillères et ses boules Quiès, en oubliant aussi sa cervelle aux vestiaires, (sans oublier, sans doute, son joli paquet de billets de banque), cette Commission Savante et Indépendante et Objective aligne une dizaine de propositions pour booster le secteur éolien. La proposition n° 6 ne manque pas de saveur ! elle concerne les feux de signalisation clignotants qui deviendront fixes pour ne pas gêner les riverains, qui s'opposeraient à ces projets uniquement pour cette raison. Un de mes correspondants me signale, qu'en effet, peut-être, pour les vaches broutant en été, ce pouvait être un gros désagrément. Nulle mention des nuisances aussi bien sonores que celles dites inaudibles, pas plus que de la ruine de ces cobayes involontaires, devenant de fait aussi des masochistes, puisqu'ils devront aussi payer pour installer des machines de torture là où ils étaient tranquilles, ceci pour engraisser tout le joli monde gérant la transition énergétique, du fabricant jusqu'à l'Etat ! Nous ne risquons pas d'être entendus demain, concernant nos problèmes d'intolérance aux ondes... nous n'existons pas, il ne nous reste qu'à crever !
Répondre
Réponse de ursule71
Le 18/01/2018 à 23h54
[ ! ]
Nos réponses se sont télescopées, je répondais à Basalte. A augnath Oui je ressens des vibrations dans le corps, parfois aussi dans les oreilles, c'est très désagréable, parfois on dirait que l'on me verse de l'huile chaude dans cette oreille droite, parfois j'entends des cliquetis métalliques - dans ce cas c'est dans une oreille puis dans l'autre, parfois des sifflements. Après avoir regardé mon Atlas pour repérer où vous êtes, je pensais : aéroport peut-être, mais non, vous êtes loin, ensuite j'ai pensé une grosse entreprise de menuiserie (gros extracteurs ou aspirateurs pour la sciure), mais j'ai tilté que la nuit ces ateliers sont fermés. Donc je suis comme vous, j'avoue mon ignorance. Et ce n'est pas la saison idéale pour dormir dehors... Il y a 2 ans je pensais acheter une yourte mais c'est cher ! et ridicule de dormir devant sa maison ! Je déclare forfait et ne peux vous aider. Courage c'est tout ce que je peux vous dire en sachant que ce n'est pas une consolation. Bien amicalement.
Répondre
Publiez votre réponse
Règles de bonne conduite :
  • Du respect et de la politesse envers les autres
  • Un style rédactionnel clair, une orthographe soignée
  • Le langage SMS n'est pas autorisé
  • Une réponse construite, détaillée et argumentée
  • Pas de propos insultant, diffamatoire, ni xénophobe
  • Pas de publicité, de spam, ni de contenu illicite
  • Pas d'information personnelle divulguée
  • Pas d'échange d'email, ni de coordonnées personnelles
Réponses sur le thème « 
bruit sourd de moteur dans ma maison
 »
Les dernières réponses publiées
Etes-vous un expert ?
Répondez à l'une de ces questions !
Posez votre question maintenant !
Publiez votre question et obtenez des réponses d'experts bénévoles et de centaines d'internautes, gratuitement.
Titre de votre question :
Votre question en détails :
T13.588